leral.net | S'informer en temps réel

Drapeau du chef de l’Etat : Charles Faye dénonce le désintérêt des collaborateurs du Président Sall

iGFM – Selon le coordonnateur de GFM Entertainment, l’organisation de la 16e édition du Drapeau du chef de l’Etat se poursuit tant bien que mal. Principal parrain de l’événement, le président de la République, Macky Sall, ne s’est pas montré aussi généreux que ses prédécesseurs.


Rédigé par leral.net le Mardi 19 Mai 2015 à 02:01 | | 11 commentaire(s)|

Drapeau du chef de l’Etat : Charles Faye dénonce le désintérêt des collaborateurs du Président Sall
Le directeur de GFM Entertainment, partenaire privilégié du Cng de lutte dans l’organisation de la 16e édition du Drapeau du Chef de l’Etat est amer. Charles Faye se désole du traitement accordé à la lutte traditionnelle : «Il faut peut-être l’entendre ainsi, mais pour ce qui est de sa prise en charge, le drapeau du chef de l’Etat est peut-être ce qui parle le moins au chef de l’Etat. Je ne pense pas que la réaction aurait été la même si l’on parlait des Lions du football qui vont jouer le mois prochain leur premier match des éliminatoires de la Can 2017 au Gabon. Et pourtant, nous sommes bel et bien devant un événement sportif équivalent à la Coupe du Sénégal et dédiée à la première personnalité du pays.»

Regrettant que «l’on porte si peu d’intérêt à ce qui fédère et fait la fierté des Sénégalais», Charles Faye dénonce des postures discriminatoires : «Je ne crois pas que l’on aurait la même attitude vis-à-vis d’autres organisations dites plus soft et se déroulant dans des cadres que l’on croirait plus feutrés que la lutte. Bizarrement, on met de l’argent pour des organisations dont personne ne voit l’intérêt et on ignore une région qui accueille une manifestation sur trois jours, en sachant que les populations locales vont bénéficier d’une manière ou d’une autre des retombées.» Et le patron de Gfm Entertainment d’assurer : «L’organisation d’événements sportifs ou culturels du genre sont du pain béni pour le tourisme, les activités telles que la mode, la restauration et les autres pans de l’économie locale.»

GFM Entertainment aurait-il raté une marche dans l’accroche de la 16e édition du Drapeau du chef de l’Etat qui ne s’est pas tenue en 2014 ? «Non !», confie-t-il, relevant que les dispositions ont été prises pour avoir des sponsors. «Certes, le partenariat a été signé à quelques semaines de l’édition, mais nous étions dans quasiment dans le même temps pour le combat entre Eumeu Sène et Balla Gaye 2. Nous avions attendu l’élimination des Lions à la Can pour commencer notre communication et aller à la recherche des sponsors.»

Pour finir, Charles Faye révèle qu’en 2013, le Cng a reçu une misère et en 2014, l’événement n’a pas été organisé. «Cette année, il n’y a que le ministre des Sports et maire de Fatick qui bouge. Le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye est dans de bonnes dispositions. Mais c’est quand même l’affaire du chef de l’Etat», ponctue M. Faye. Concernant le tournoi, il indique que l’équipe technique se rendra dès mercredi à Fatick avant que l’armada ne prenne la route pour la grosse production du 23 mai, le jour des finales. «Nous présenterons un journal quotidien de 13 minutes et serons sur le direct le samedi 23 mai dès 16H00.»

Habib NGOM






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image