leral.net | S'informer en temps réel

Drogue dans la police : Abdoulaye Niang et Cheikhna Keïta entendus comme témoins

Du nouveau dans l’affaire de la drogue dans la police. Hier, le juge du deuxième cabinet d’instruction a entendu l’ancien directeur général de la police, Abdoulaye Niang, et son accusateur, le commissaire Cheikhna Keïta, de même que les deux Nigérians Austin et Toshi William.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Août 2013 à 10:37 | | 0 commentaire(s)|

Drogue dans la police : Abdoulaye Niang et Cheikhna Keïta entendus comme témoins
D’après des sources citées par Enquête, ces deux commissaires de police Abdoulaye Niang et Cheikhna Keita de police n’ont pas été entendus sur les accusations de l’ancien patron de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis) contre son prédécesseur mais plutôt comme témoins, par rapport à l’instruction ouverte contre Austin et son compatriote inculpés pour trafic de drogue. Si la discrétion entoure ces deux auditions, le moins que l’on puisse dire est que l’audition de l’ex-directeur général de la police nationale a été relativement brève. Selon des sources citées par ce quoidien, le commissaire Niang a été entendu comme témoin. Par contre, son collègue Cheikhna Keïta est resté environ trois tours d’horloge dans le bureau du juge d’instruction du 2ème cabinet. Sur quoi les échanges avec le magistrat instructeur ont-ils porté ? En tout cas, au sortir du bureau du juge, selon la source du journal, l’accusateur du prédécesseur d’Anna Sémou Faye à la tête de la Police nationale a clamé son innocence. « Ce sont les gens qui me demandent si j’ai peur. Moi je fais mon travail comme tout fonctionnaire », a-t-il déclaré sur les ondes de la Rfm.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image