leral.net | S'informer en temps réel

Droit de réponse à Madiambal Diagne - Par Amadou Tidiane Wone


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Décembre 2014 à 13:58 | | 36 commentaire(s)|

Droit de réponse à Madiambal Diagne - Par Amadou Tidiane Wone
Vous n’aimez pas Abdoulaye WADE. Il le sait et s’en est accommodé. Dans votre article titré ‘’Tant pis pour Abdoulaye WADE’’, vous avez usé des colonnes de votre journal pour encenser votre ‘’ami’’ le Président Macky SALL, ce qui est votre droit, et médire du Président Abdoulaye WADE, ce qui l’est moins. Aurez-vous l’élégance de nous ouvrir vos colonnes dans les mêmes conditions et a la même place en guise de droit de réponse ? Nous l’espérons.

Pour parler de la réussite du Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernements de la Francophonie, vous ne trouvez pas assez de mots pour saluer la majesté du nouveau Centre International de Conférence Abdou DIOUF. Comme si la réussite d’un Sommet se réduisait à cela ! Vous auriez pu, en passant, saluer la belle autoroute qui vous a permis d’y accéder. Mais cela vous déplairait d’ouvrir les yeux sur toutes les réussites de Abdoulaye WADE. Las… Elles sont en béton.

En matière de cohabitation exemplaire avec un prédécesseur vous dites :’’Le Chef de l’Etat du Sénégal, Macky SALL, aura posé un acte plein d’enseignements et de courtoisie en décidant de donner le nom de l’ancien Président Abdou DIOUF au Centre International de Conférences. Il est en effet rare de voir à travers le monde, un ancien Chef de l’Etat cohabiter pacifiquement avec son successeur jusqu’à se faire honorer, de son vivant, en donnant son nom à un grandiose édifice public.’’ Comment, à cet égard, pouvez-vous gommer la séquence entre Abdoulaye WADE et Abdou DIOUF ? Un seul exemple suffit : le premier acte posé par Abdoulaye WADE, suite à sa victoire en 2000, fut de rendre visite à la maman du Président Abdou DIOUF à Louga, après avoir recueilli les bénédictions de son guide et ami, Serigne Saliou MBACKE.

En dépit de l’âpreté de l’adversité politique et des épreuves, parfois douloureuses, qui en jalonnent le cours. Cela ne vaut-il pas tous les édifices du monde ? Mais aussi, comment pouvez-vous ne pas évoquer la séquence présente entre Abdoulaye WADE et Macky SALL ? Puisque vous proclamez votre amitié avec le Président Macky SALL, vous est-il arrivé de lui rappeler tout ce qu’il doit à Abdoulaye WADE et que rien ne saurait effacer ? Lui conseillez-vous, conformément à nos traditions les plus pures, de ne garder en mémoire que le meilleur et d’oublier les épreuves subies car, à l’analyse, elles n’étaient que les jalons de son destin ? Cela dit, Macky Sall n’est pas le successeur d’Abdou DIOUF mais celui d’Abdoulaye WADE. Révisionnisme quand tu nous tiens !

Puis, vous faites un amalgame entre l’absence, motivée et notifiée à qui de droit, du Président Abdoulaye WADE a la cérémonie d’ouverture du Sommet, et les candidatures, malheureuses pour certaines, de sénégalais a des fonctions internationales. L’intention de nuire est là, évidente ! Sur le principe, le Président Abdoulaye WADE est un panafricain militant et convaincu. Il s’est toujours refusé de réduire le choix, pour des postes internationaux a candidatures africaines multiples, à une lutte fratricide entre pays africains. Il a, à chaque fois, examiné l’intérêt supérieur de l’Afrique au regard des enjeux géostratégiques du moment, pour soutenir le meilleur profil. Je ne vous suivrai donc pas dans les détails des exemples que vous donnez pour ne pas allonger inutilement mon propos. Au besoin, nous reviendrons au cas par cas, chaque cas relevant d’un contexte particulier.

Cela dit, vous omettez de dire que lors du meeting du 21 novembre, dont tous les observateurs ont souligné la bonne tenue malgré une affluence monstre, le Président Abdoulaye WADE a appelé ses militants à réserver le meilleur accueil aux hôtes du Sénégal a l’occasion du XVème Sommet de la Francophonie. Il a également invité l’immense foule à rentrer tranquillement, chacun chez soi, à la fin de la manifestation. Ce qui fut le cas. Et vous l’accusez quand même de n’avoir ‘’ ménagé aucune initiative pour saboter le Sommet de l’OIF’’ !

Madiambal DIAGNE, pourquoi vous ne mettez en exergue que ce qui va à l’encontre d’Abdoulaye WADE ? Parce qu’il vous aurait mis en prison dites-vous. Devez-vous user de votre organe pour régler des comptes, somme toute personnels ? Seriez-vous alors de ceux qui, dit-on, susurrent à l’oreille du Président Macky SALL de garder Karim WADE en prison le plus longtemps possible ? Par soif de vengeance ? Je n’oserai le croire !

Cela dit, vos digressions sur la sagesse, prenant pied sur les allusions à peine voilées de Francois HOLLANDE, qui n’est pas une référence en la matière, ne sauraient, de ce fait, nous émouvoir. Tant il est déplacé, devant l’ensemble de la communauté francophone symbole d’une diversité culturelle et… linguistique qui en fait le charme, de balancer une pique franco-sénégalaise pour solder des comptes ‘’Françafricains’’

Vivement le retour, dans l’espace public, de la Foi ou tout simplement de la bonne foi dans le plein sens de la devise de
notre pays « Un Peuple-Un but-Une Foi !»

Amadou Tidiane WONE
Ancien Ministre
Directeur de cabinet du Président Abdoulaye WADE
woneamadoutidiane@gmail.com









Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image