leral.net | S'informer en temps réel

Dualité As Pikine-Gfc : Cinq supporters de l’As Pikine, dont le SG, déférés

Le match retour qui a opposé qui a opposé l’As Pikine et le Guédiawaye Football Club (Gfc), le weekend dernier, s’est soldé par l’arrestation de cinq dirigeants et supporters de l’As Pikine. Ils ont été déférés et devaient être jugés, hier, au tribunal des flagrants délits. Le derby entre ces deux équipes de la banlieue s’est encore terminé par des échauffourées entre les supporters des deux équipes qui, au match aller, s’étaient affrontés occasionnant une mort d’homme (Ndlr : Ibrahima Gning).


Rédigé par leral.net le Vendredi 22 Mai 2015 à 11:28 | | 0 commentaire(s)|

Dualité As Pikine-Gfc : Cinq supporters de l’As Pikine, dont le SG, déférés
Le match qui a opposé, au stade Amadou Barry de Guédiawaye, l’As Pikine et Guédiawaye Football Club (Gfc) s’est soldé par l’arrestation de cinq dirigeants et supporters de la première équipe citée. Déférés, ils devaient être jugés, hier, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar. Puisqu’il s’agit de deux équipes rivales au bas de l’échelle du classement de la Ligue 1, le match était sous haute tension et a commencé par des échauffourées. Certains supporters de Pikine se sont déplacés jusqu’à la tribune adverse pour les provoquer. Les hommes du commissaire El Hadji Bécaye Diarra sont intervenus et des agitateurs ont été embarqués dans le panier à salades. Le match s’est poursuivi difficilement avec quelques incidents. Les supporters de l’As Pikine n’ont pas pu se contrôler après le pénalty accordé au Gfc à la 58ème minute qui a été transformé. Ils se sont mis à jeter des pierres et à injurier dans tous les sens. L'imposant dispositif sécuritaire a permis de faire cesser les violences. A la fin du math les supporters de l’As Pikine ont voulu lyncher l’arbitre. Le commandant du corps urbain du commissariat central de Guédiawaye a reçu une grosse pierre et saignait abondement et les vitres de son véhicule ont été cassées. C’est ainsi que cinq parmi les dirigeants et les supporters ont été interpellés et déférés devant le procureur, le mercredi dernier.






Hebergeur d'image