leral.net | S'informer en temps réel

EDUCATION- PROPOSITION : Pour ’’ un léger mieux ’’ au sein de l’université, Omar Pène suggère d’y interdire la politique

Dakar, 25 jan (APS) - L’artiste-musicien Omar Pène a suggéré, dimanche à Dakar, l’interdiction de toute activité politique au sein de l’université, en vue d’apporter ‘’un léger mieux’’ à la vie au sein de cette institution qui se caractérise notamment par de récurrentes grèves.


Rédigé par leral.net le Lundi 26 Janvier 2009 à 03:30 | | 1 commentaire(s)|

EDUCATION- PROPOSITION : Pour ’’ un léger mieux ’’ au sein de l’université, Omar Pène suggère d’y interdire la politique
’’Si j’avais une proposition à faire, c’est d’interdire la politique’’ à l’université, a-t-il dit au cours de ‘’opinion’’, émission hebdomadaire de la radiotélévision Walfadjri. Ce faisant, les étudiants vont selon lui ‘’libérer’’ leur esprit et se consacrer exclusivement aux études.

‘’J’ai constaté que la politique a tellement investi l’université que les jeunes n’ont plus à cœur d’étudier’’, a ajouté Omar Pène, estimant que cette perspective a pris des ‘’proportions inquiétantes’’.

Il a ajouté : ‘’quand on dit l’université, c’est tellement noble et tellement important’’ qu’il est nécessaire de faire évoluer les choses telles qu’elles se présentent à l’université où diverses tendances politiques s’opposent par l’intermédiaire de leurs représentants étudiants’’.

’’Au Sénégal, la politique est très compliquée’’ et se caractérise notamment par l’absence d’idéologies qui peuvent servir de référence à l’action politique. ‘’Aujourd’hui, j’ai comme l’impression que la politique intéresse beaucoup plus ceux qui veulent s’enrichir’’, a-t-il indiqué.

Les partis politiques se créent ‘’juste pour se faire remarquer et pour s’enrichir’’, selon le leader du Super Diamono. ‘’Vu sous cet angle-là, il est difficile de parler de politique’’ dans la mesure où on ne sait pas qui est qui, qui fait quoi, a-t-il encore estimé.

De plus, a fait valoir l’ambassadeur itinérant pour la paix de l’Association internationale des soldats de la paix, les meilleurs amis d’aujourd’hui peuvent devenir les pires ennemis de demain dans le monde politique, et vice-versa.

Choisi comme ambassadeur par cet ONG qui dispose du statut d’organe consultatif auprès des nations unies, Omar Pène a indiqué qu’il n’écarte pas de se déplacer à New York et à Genève si nécessaire, pour les besoins de la recherche de paix dans le monde.




1.Posté par allmf phar le 03/02/2009 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais les gars le grand PENE a raison" la politique " c'est le seul mot a eradiquer de cet espace universitaire.Elle est a l'origine tout ce qui se passe comme desordre à l'ucad

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image