leral.net | S'informer en temps réel

EL HADJ DIOUF, ANCIEN CAPITAINE DES «LIONS»: «Je ne parlerai plus à la presse sénégalaise»

S'il y a un footballeur qui semble très remonté contre la presse de son pays, c'est bien l'ancien internatio nal sénégalais, El hadj Diouf. Hier au cocktail donné en l'honneur du boxeur anglais, champion du monde de poids lourds Wba, David Hayes, qui devait boucler sa première visite en terre africaine, Diouf a laissé écla ter sa colère.


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Janvier 2010 à 14:52 | | 2 commentaire(s)|

EL HADJ DIOUF, ANCIEN CAPITAINE DES «LIONS»: «Je ne parlerai plus à la presse sénégalaise»
Dès les présentations, l'ancien capitaine des «Lions» du football donne l'air de vouloir répondre aux questions des journalistes. Mais c'est pour tout de suite montrer son hostilité. Interpellé sur l'absence du Sénégal de la Coupe d'Afrique des nations (Can) de football, l'atta quant de Blackburn Rovers lance : «Je ne parlerai plus à la presse séné galaise.» Avant de poursuivre : «Vous pouvez aller dans les radios et dire ce que vous voulez. C'est votre problème.» En fait, d'après un des proches, Diouf est en colère suite à un article qui a fait la une d'hier du quotidien sportif Stades. Et notre interlocuteur d'indiquer qu'El hadji a refusé d'accorder un entretien à nos confrères, vu qu'il disait du «n'importe quoi» sur lui. Aussi a. t-il refusé de poser pour le photographe du quotidien sportif. Sous la plume du journaliste Bakary Cissé, l'ancien capitaine des «Lions» soutenait : «N'insistez pas parce que je ne revien drai pas sur ma décision. Depuis un certain temps, votre journal n'arrête pas d'écrire du n'importe quoi sur moi et aujourd'hui vous voulez que je parle.» «Aujourd'hui, la presse séné galaise ne sera pas en Angola. C'est elle qui perd parce qu'elle aura un sacré coup dans ses ventes. C'est vous qui perdez. Quant à moi, je ne regrette pas de ne pas être en Angola, parce que ça me permet de me taper des vacances. Depuis que j'ai com mencé ma carrière internationale avec le Sénégal, je n'en ai pas eu. je suis bien dans ma peau», déclarait El hadj Diouf, samedi dernier à l'aéro port Léopold Scdar Senghor. Des propos repris dans l'édition d'hier du journal Stades.

Il faut signaler que les footbal leurs El hadj Diouf, Khalidou Fadiga étaient hier les invités de Diomansy Kamara via sa fondation «Ouvre moi l'avenir» au cocktail, tenu au Méridien Président et qui marquait la fin de la visite du boxeur anglais, David Hayes qui était au Sénégal depuis vendredi.

François A. DIOUF
Source Walf Grand Place



1.Posté par bill le 13/01/2010 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tres bien dit DIOUF.Cest vrais que ton comportement laisse à desirer parfois
mais c'est pas une raison pour que les gens sacharnent sur toi et je me souvient tu nous a fait rever et merçi pour ça bon courage et redouble deffort.

2.Posté par lilkhadioufy le 14/01/2010 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c bien mé toi aussi respecte le sénégal c tout et laisse parlé les journalistes ok

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image