leral.net | S'informer en temps réel

ÉLIMINATION DES LIONS, DÉCLARATIONS DE DIAWARA, RÈGLEMENTS DE COMPTES, RECONSTRUCTION DE LA TANIÈRE… LES VERITES DE DIOUF

* Malick Sy "Souris" est l'homme de la situation"
* il nous faut un entraîneur étranger
* Si Lamine Ndiaye avait convoqué Niang et Diawara…j’aurais pris mes bagages pour partir


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Octobre 2008 à 15:15 | | 6 commentaire(s)|

ÉLIMINATION DES LIONS, DÉCLARATIONS DE DIAWARA, RÈGLEMENTS DE COMPTES, RECONSTRUCTION DE LA TANIÈRE… LES VERITES DE DIOUF
Réponse du berger à la bergère. Attaqué (voir Le Quotidien d’hier) par Souleymane Diawara, El Hadji Diouf sort du mutisme dans lequel il s’était emmuré depuis l’élimination du Sénégal par la Gambie pour apporter la réplique. «Je ne boxe pas dans la même catégorie qu’eux» lance-t-il en direction de Niang et Diawara. Qu’il n’a pas épargné en le raillant en ces termes : «Souleymane Diawara en Arabie Saoudite, on aurait demandé c’est quelle marque de ketchup». Pour faire plus sérieux, il révèle : «si Lamine Ndiaye les avait convoqués, j’aurais pris mes bagages pour partir. Car pour lui, «un mec qui préfère ses vacances à l’équipe nationale n’a rien à faire dans la même équipe que (lui)». Pour la reconstruction, Diouf plaide pour El Hadji Malick Sy Souris, «la personne indiquée», «l’homme de la situation».



Quelle est votre réaction après la sortie de Souleymane Diawara à votre endroit ?

Diawara n’a ni de leçons à me donner ni de comptes à me rendre. Je n’ai rien à me reprocher. Je suis dégoûté pour les Sénégalais après cette élimination et c’est normal. Mais après, que lui (Souleymane Diawara) parle ou ça me fait du mal. Si c’était Tony Sylva ou un Henri Camara qui m’avaient critiqué ou un Lamine Diatta, j’aurais compris. Ces gens-là ont fait quelque chose pour le Sénégal, mais quelqu’un qui n’a jamais mouillé le maillot du Sénégal, je ne vais pas m’attarder sur lui. Ce que j’ai fait dans le football, Souleymane Diawara ne le fera jamais dans sa vie. Je suis le seul Sénégalais qui a gagné le ballon d’or et qui est mondialement connu. Lui (Diawara), les gens ne le connaissent même pas. S’il part en Arabie Saoudite, ils vont se demander c’est quelle marque de ketchup, ce Souleymane Diawara. Moi, je n’ai rien à me reprocher et ce qu’il a dit ne me regarde pas. Aujourd’hui, quand on parle d’Eto’o et de Drogba, on parlera tout aussi de El Hadji Diouf. On a écrit l’histoire du football africain et mondial. Je n’ai rien à leur envier. Ils ont flambé dans le monde du football, j’ai flambé dans le monde du football, ils ont flambé en coupe d’Afrique, j’en ai fait autant. Ils ont la bénédiction de leur peuple et moi aussi j’ai la bénédiction de mon peuple. Avec Samuel Eto’o, je fais partie de la classe A de Puma. Je fais partie des 100 meilleurs joueurs du siècle. Diawara peut dire ce qu’il veut. Il n’a pas été appelé par le coach. Pour moi, les joueurs qui ont refusé de porter le maillot national pour aller en vacances ne sont pas des Sénégalais. Je préfère perdre avec le Sénégal que de me cacher derrière des vacances.



Vous êtes également accusés vous, les cadres, d’avoir manipulé le coach Lamine Ndiaye pour la non-sélection de Niang et Diawara ?

Je suis un leader, je le dis et je le répète. Si le coach les avait appelés, moi, je ne serais pas venu. Par respect pour ma personne et pour ma famille parce que quand on avait besoin d’eux, ils n’étaient pas venus. S’ils étaient citoyens comme ils le disent, ils seraient venus depuis très longtemps. Par contre, je ne l’ai jamais dit à personne. Mais aujourd’hui, je le dis ouvertement, je suis un homme, je ne me cache pas derrière quelque chose. Si le coach les avait convoqués, j’allais prendre mes bagages et partir.



«Un mec qui passe ses vacances plutôt que de venir en équipe nationale et qui l’a fait deux ou trois fois, il n’a rien à faire dans la même équipe que moi»



Etiez-vous le seul ?

Pourquoi, ils parlent de Henri Camara, parce qu’il les dérange ? Ils n’ont qu’à parler de El Hadji Diouf. Moi, je dis que s’ils étaient venus en équipe nationale du Sénégal, j’allais prendre mes bagages et je serais parti. Les autres, il faut leur demander. Moi, je le dis parce que je suis un homme et je n’ai peur de rien. Je dis les choses comme elles sont. Un mec qui passe ses vacances plutôt que de venir en équipe nationale et qui l’a fait deux ou trois fois, il n’a rien à faire dans la même équipe que moi. Je suis là pour défendre les couleurs du Sénégal et dignement. Dans les moments difficiles comme dans les moments faciles.



C’est quoi exactement le problème entre la paire Souleymane Diawara et Mamadou Niang et la paire Henri Camara et El Hadj Diouf ?

On n’a pas de problème. Je rigole avec eux. Il n’y a pas de problème, on ne boxe pas dans la même catégorie. (il insiste). Nous (Henri et moi) avons emmené l’équipe nationale très loin. Si quelqu’un d’autre est fier de porter le maillot du Sénégal c’est grâce à Henri, Tony, les autres de 2002 y compris moi. Eux (Niang et Diawara), ils n’ont qu’à venir prouver ce qu’ils savent faire, après on parlera d’eux. A la Can 2008, ils étaient là et on a pris sur 3 matches 7 buts et l’autre n’a pas marqué de but. Aujourd’hui, ils veulent parler, non ! Ils n’ont pas voix au chapitre. Les Sénégalais ne sont pas dupes, les gens qui leur ont fait rêver, ils le savent. Les gens qui n’ont fait que de la merde, ils le savent aussi. Ils étaient là à la Can et on est rentré au premier tour. Souleymane Diawara, s’il venait en équipe nationale, il jouerait à la place de qui ? Malickou ou Diagne Faye ? Ces derniers sont dix mille fois meilleurs que lui. Ils (Niang et Diawara) étaient là, à la Can, et ça ne date pas de quatre ans.



«Il y a pas mal de monde qui sont derrière l’équipe et qui ne veulent pas qu’elle gagne»



Quelle est la responsabilité des uns et des autres par rapport à cet échec ?

Tout le monde est responsable. Le coach a une part de responsabilité parce qu’on n’est pas qualifié. Les joueurs de même. Personnellement, sur les quatre matches joués, je n’ai pas été minable. Je me suis battu à fond. A l’aéroport, les gens m’ont demandé de ne pas lâcher. Ils savent que je peux toujours apporter quelque chose. Vous croyez que si je ne pouvais pas jouer encore, Sunderland allait me donner un contrat de quatre ans. Pas du tout. Il faut arrêter de parler. Ce qu’il faut faire, c’est voir ce qui n’a pas marché.



Justement, qu’est ce qui n’allait pas ?

C’est un tout, mais on ne peut pas dire que le groupe n’avait pas faim. Il ne faut pas attendre le dernier moment pour dire «oui c’est à cause de Henri Camara et El Hadji Diouf que ça n’a pas marché». Tant que je jouerai dans mon club, tant que je serai bon avec mon club, je jouerai en équipe nationale du Sénégal. Qu’un entraîneur parle de moi, je veux bien, mais pas des gens qui n’ont jamais rien fait dans le football. Il faut se dire une seule chose, on ne méritait pas de passer parce qu’on n’a pas gagné la Gambie et c’est tout. Si le but que j’avais marqué au Libéria n’était pas refusé, on ne serait pas là aujourd’hui. Tout était contre nous. Il y a pas mal de gens qui tournent autour de l’équipe et qui ne veulent pas qu’elle gagne. J’en suis sûr. Mais aujourd’hui, personne n’en sort gagnant.



Première sanction, Lamine Ndiaye est démis de ses fonctions, comment appréciez-vous cette mesure ?

Lamine, on lui a mis des bâtons dans les roues pour qu’il ne puisse pas travailler tranquillement. On va à l’entraînement à 48 heures d’un match très important contre la Gambie, et le gazon n’était même pas tondu. Et pour cela, nous les joueurs, avons donné chacun 10 mille francs aux gens qui tondaient pour que cela soit bien fait. Nous nous sommes rendus la nuit au stade pour vérifier.



Malick Sy «Souris» est aujourd’hui la personne indiquée. Il est l’homme de la situation.



La retraite de la génération de 2002 est aussi agitée…

Pour l’instant, je me concentre sur mon championnat. D’ici la fin de saison on en parlera. J’essaie de donner le meilleur de moi-même en championnat et de représenter dignement le Sénégal en Angleterre comme je l’ai toujours fait.



Donc la retraite n’est pas d’actualité ?

Pour l’instant je me concentre sur mon club. Le moment venu, on verra.



Comment reconstruire ?

Il ne suffit pas de parler comme on a l’habitude de le faire. Pour construire, il faudra prendre du temps et mettre les gens qu’il faut. Quand il y avait Bruno Metsu, il y avait quelqu’un à la tête du football que tout le monde connaissait, c’est Malick Sy «Souris». Aujourd’hui la personne indiquée c’est lui. Il est l’homme de la situation, au moins, il connaît le football et il sait comment parler aux gens. Il sait galvaniser aussi ses joueurs.



Avec quel entraîneur ?

Il n’y a qu’un entraîneur étranger qui pourrait faire quelque chose au Sénégal. Les autorités préfèrent donner un chèque de 10 millions à un étranger que de le donner à leur homologue sénégalais. Il faut prendre un entraîneur qui a du caractère, qui n’écoutera pas les gens. Il faut à cette équipe un coach qui ne se laisse pas faire. Un entraîneur pour qui le football parlera.


Article Par Saliou GACKOU, L'Observateur



1.Posté par dioufy le 17/10/2008 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais il nous emmerde.
Tu es leader au il faut que tu saches prendre tes responsabilites. Tu as definit que tu ne jouerais pas avec Niang et Diawara soit mais la tu as echoue lamentablement donc accepte les critiques et surtout ne sort pas le soir "celebrer" ta decheance.
Wa Salam

2.Posté par Comité Local Développement le 17/10/2008 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Diouf,
Tu n'as pas compris Diawara, ils (Niang Diawara) n'ont pas préféré leurs vacances que de répondre à l'éqipe nationale. Il y'a eu des problémes au derneir CAN, à la débacle de Tamalé, ils ont pretexcé à ce qu'on les laisse se reposer du moment qu'ils sortaient d'un championnat.
Les deux raguments sont recevables. Ils n'ont pas fait ce que vous avez fait fait en 2002 mais ils peuvent bel et bien vous remplacer.
Certes ils n'avais pas à le dire, mais s'ils estimment qu'ils y'a d'autres qui valaient mieux qu'eux, quelle position adopterait le sélectionneur.?
Je pense bien que Diouf, depuis 2002 tu devrait raccrocher tu n'as pas osé ou voulu le faire. Tu peux continuer à répondre à un sélectionneur qui n'aura pas de caractère comme tu le dis, mais tu ne sera pas performant sur le terrain.
On n'en doute pas que vous avez marqué l'année 2002. Mais ne gacher pas tout en voulant rester sur le terrain. On peut vous organiser des veillée pour que vous puissiez raconter 2002. Tu as eu des adulteurs, tu savais que tu ne pouvais pas jouer et pouratant tu n'as osé décliner la sélection en la portant préjudice!!!!
En 2002, à la coupe du monde, contre la Turquie si Bruno avait du caractère tu devrait sortir juste à la mitemps!!!
En Tunisie, lorsque tu souffrait des adulteurs tu ne devais même pas être sélectionné!!!!!!
Ce match contre la Gambie, toi Diao, Fadiga, Diane Faye et Henry, vous devaient sortir dés la mitemps!!!!
D'ailleur ce match contre la gambie, c'était le match de Diawara et non de Malikou ou Diane Faye, parceque tout les deux sont lourds devant ces gambiens de petite taille.
Soit courageux, le football c'est pour un certain âge.

3.Posté par BADJI Soto Balankine-Nord le 17/10/2008 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Diouf, tu es un vrai lion et bon courage. Nous sommesdarrière toi.

4.Posté par DEUGEUR le 17/10/2008 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

diouf na dem na demadem ,na dem na demadem na dem na demadem ,na dem na demadem
na dem na demadem ,na dem na demadem
na dem na demadem ,na dem na demadem katal ndeyam abalgnou sougnou equipe prends ta retraite grande gueule vive les jeunes

5.Posté par sagna le 18/10/2008 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C BIEN MON FILS MANE KAY JE NE CONNU LE PLAISIR DU FOOT
QUE GRACE A TOI ET LE AUTRE FADIGA DIOUF HENRY TONY DIAO LES AUTRE QUI ONT TENU TETE AU CAMEROUN ... DU COURAGE
YALLA BAKHE NA.......

6.Posté par ndanane le 18/10/2008 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu es le meilleur et pour le peuple reconnaissant tu le resteras MERCI UNE FOIS DE PLUS tu as prouvé que tu aimes ce beau pays
ce niang dont tout le monde parle il n' a jamais été bon en équipe nationale on en veut pas il évite de se blessé en équipe du senegalll

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image