leral.net | S'informer en temps réel

ENERGIE ET ENVIRONNEMENT : Haidar El ALI et Ali N. NDIAYE, votre problème est résolu Messieurs les Ministres ! (Yacine Boubou FALL)


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Juin 2013 à 13:16 | | 0 commentaire(s)|

Mes chers concitoyens,

Vous me voyez perplexe car, entre la grève des charbonniers et la pénurie de gaz due au blocage récent du déchargement du butanier d’ITOC, les ménages sénégalais on du visiter une nouvelle fois, les sources les plus primitives d’énergie domestique pour se tirer tant bien que mal d’affaire. Et pourtant, ceux qui suivent ce type d’actualité savent que le nouveau Directeur Général de l’Agence Sénégalaise pour la Propriété Industrielle et l’Innovation Technologique vient de mettre à l’essai dans la banlieue, précisément chez les groupements de femmes de Thiaroye, le « Fourneau YOKUTE » de l’inventeur sénégalais Cheikh GUEYE. Le paradoxe qui suscite ma perplexité est que ce fourneau qui fonctionne au Typha, règle le problème de l’énergie domestique et celui de la déforestation que notamment, le Conseil des Ministre de Sédhiou avait récemment déploré !
La question est alors la suivante : étant connu et accepté que le Président Macky SALL cherche coûte que coûte à réduire les contraintes qui pèsent sur la vie quotidienne des ménages sénégalais et celles qui s’imposent dans la gestion de notre environnement, pourquoi l’invention du fourneau YOKUTE reste quasiment ignorée ?
Tenez : le Typha est cette plante envahissante qui minore la production agricole aux bords de nos cours d’eau, diminue les prises de la pêche fluviale et empêche une bonne navigabilité sur le fleuve Sénégal, le Lac de Guiers et le fleuve Casamance. D’ailleurs récemment, un certain Balla Moussa Coulibaly avait attiré l’attention du Ministre Haidar El ALI sur la complainte des populations du Fouladou dont la partie correspondante du fleuve Casamance est actuellement envahie par le Typha. Fort heureusement, la Conseil des Ministre suivant avait évoqué ce problème, bien que rien ne soit encore mis en œuvre dans ce sens. Cette plante qui a résisté aux recherches de nos scientifiques est une véritable calamité nationale, un désastre écologique. L’Etat s’est donc résolu à payer chaque année 7 milliards à un opérateur privé pour qu’il nous débarrasse de ce cancer dont la disponibilité est estimée à 519 000 tonnes de biomasse sèche, donc utilisable comme combustible ! Monsieur Cheikh GUEYE a réussit la prouesse d’inventer, justement, le fourneau pertinent qui transforme ce déchet biologique en matière première cruciale. Au lieu de décorer l’inventeur, d’industrialiser son invention à très grande échelle et de la mettre sur le marché à des prix accessibles à tous les ménages et concomitamment de réaliser les installations industrielles nécessaires au conditionnement du Typha en combustible ; au lieu de tout cela dis-je, le Ministère de l’Ecologie cherche actuellement à industrialiser un autre fourneau qui, lui, utilise encore du… charbon de bois !
C’est à n’y rien comprendre ! Bizarre que les hommes politiques, une fois au sommet, posent toujours les actes qui les conduisent à leur perte. Ils sont si chargés que finalement l’essentiel leur échappe la plupart du temps. Pourtant, Monsieur Haidar El ALI est une figure remarquée et remarquable du mouvement écologiste national et international ; si éminente que le Président de la République à cru potentiellement efficace de lui confier le Ministère dédié. L’invention de Monsieur GUEYE équivaut à une économie immédiate de 14 milliards par mois pour l’Etat du Sénégal, c'est-à-dire un montant global de 168 milliards par an ! Manifestement avec de tels économie, l’Etat peut industrialiser cette invention et même d’autres, pour se soulager des charges de subvention du gaz, de la coupe annuelle du typha et de la pression anthropique sur le couvert ligneux tout en créant des milliers d’emplois pour les jeunes. Comment se fait-il alors, que ces deux autorités en charge de ces questions restent quasi indifférentes à cette invention ? Combien d’inventions nouvelles pourrait-on valoriser avec une telle manne financière ?
Le peuple sénégalais a assez souffert de la gabegie et de l’inefficience des politiques onéreuses et dé-contextualisées de l’ancien régime. Il a élu Macky SALL pour résoudre les problèmes et payer la facture à la place des malfrats à col blanc qui viennent d’être débarqués; ce à quoi de dignes fils de ce pays s’emploient à l’aider. Mais encore faudrait-il que ses ministres accordent plus d’attention à ces créateurs et inventeurs qui ne sont mus, principalement ; que par les mêmes préoccupations que le Président de la République : soulager les plus démunis.
Le Fourneau YOKUTE est une innovation qui change complètement les bases de la politique énergétique et aboutira au recyclage des charbonniers et à la fin de la tyrannie du charbon de bois au Sénégal. Et qui sait, peut-être dans d’autres pays de la sous-région ouest-africaine.

Yacine Boubou FALL
gradiant15@gmail.com







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image