Leral.net | S'informer en temps réel



ENQUETE : Dans l’intimité de Jammeh, Ansoumana Manneh, John Garang et Salif Sadio

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 6 Mars 2011 à 21:11 | Lu 11591 fois

Depuis toujours, les relations entre le président de la Gambie, le dictateur Yahya Jammeh et le Chef de la branche armée d’Atika, du Nord, Salif Sadio, nous intéressent. Nous avons dans nos enquêtes, interrogé des personnes très proches du président gambien. Son ancien porte parole Ebu Jallo qui vit actuellement aux Usa, et l’ancien Ambassadeur de la Gambie au Taïwan et à Washington ont été d’une grande utilité au cours de cette enquête. Notre inquiétude a été grande lorsque nous avons appris que Yahya Jammeh ambitionne d’annexer la Casamance. Il utilise le réseau des Opérateurs mobiles comme «Gamtel », «Gamcel » et «Cellule Q » pour se communiquer avec les rebelles dans la forêt de la Casamance. Nous avons également découvert comment Jammeh s’était allié avec le défunt rebelle Ansoumana Manneh de la Guinée Bissau pour déstabiliser le régime de Nino Vierra.


ENQUETE : Dans l’intimité de Jammeh, Ansoumana Manneh, John Garang et Salif Sadio
Son objectif c’était d’utiliser Ansoumana Manneh au Sud et Salif Sadio au Nord de la Casamance avant de démarrer son annexion de la partie Sud du Sénégal. Ce qui limiterait les frontières Sud du Sénégal au niveau de Farafégnie. Malheureusement pour lui, Manneh sera tué par les éléments du défunt Général Tagma Naway ancien Chef d’Etat Major de l’Armée Bissau Guinée. Suite à ses événements, Jammeh s’est replié sur Banjul pour utiliser Salif Sadio contre le Sénégal. Nous avons donc découvert les relations poussées entre Jammeh et les rebelles de la Casamance. Nous savons comment le trafic d’armes est organisé en Gambie et les principaux clients de Banjul dans ce commerce illicite. C’est la Libye, l'Egypte, la Bulgarie, la Taïwan, la Cöte d’Ivoire, l’Iran etc… D’ailleurs, il avait vers 1966 effectué un voyage au Taïwan en compagnie du Général Ansoumana Manneh (Guinée Biassau) et de Salif Sadio (Sénégal). Yahya Jammeh et Salif Sadio sont des criminelles de guerre, des terroristes que la Communauté internationale doit arrêter. Aujourd’hui, ce qui se passe dans le Sud du Sénégal est aussi grave que ce qui se passe en Lybie. La responsabilité du régime libéral est fortement engagée. Et cela pour toujours. Enquête…

La découverte qui nous a plus effrayés ce sont les armes lourdes positionnées au niveau de la Résidence personnelle de Jammeh à Kanilay et les autres armes lourdes cachées près de la frontière sénégalaise depuis plus de cinq ans maintenant ce sont : 30 «Lance Canon». Yahya a crée un système politique qui n’a qu’un seul objectif : c’est déstabiliser le Sénégal vers le Sud. Il a mis en place un dispositif miliaire composé de Diola venus de la Casamance, de Nigérians et de Sierra Léonais. Et il tient un discours ethniciste pompeux à travers les média nationaux pour encourager les Diola à soutenir son combat contre le Sénégal. Depuis qu’il a effectué son coup d’Etat contre le président Daouda Jawara, Yahya a assassiné plusieurs centaines de personnes dont certains étaient ses proches qui détenaient des informations compromettantes contre lui. Comme le dit l’ex Ambassadeur Esso Bokkar Sey, «Yahya Jammeh est un cancer au sein de la sous-région. Il doit être poussé vers la sortie à tout prix. Il est un danger pour lui-même et pour toute la région. Ce n'est pas exagéré et notre argument est par des faits».

LES 4 MOUSQUERAIRES : JAMMEH, SADIO, GARAN ET ANSOUMANAH MANNEH

Depuis plusieurs années, le Chef rebelle de la branche armée du Nord Sadio-Salif et l’ancien Général d’Ansumana Manneh dela Guinée-Bissau faisaient partie du cercle restreint de Jammeh. Suite à la mort de Manneh, Yahya Jammeh a renforcé sa collaboration avec Salif et Garang Colly qui est celui qui remplacera Manneh dans le dispositif du président Gambie, au niveau de Bissau. Garang Colly est chimiste, spécialiste en fabrication d’explosifs. Il est également celui qui est chargé de former les hommes Jammeh. Nous vous révélons que l'équipe de John Garang (homme politique et militaire soudanais mort en 2005) a été chargé de former les mercenaires du président gambien. Par ailleurs, Garang Colly a toujours été au service des personnages comme Jammeh, Manneh et Sadio. Ils ont bénéficié de l'expertise d'équipe d’encadreur venue d’Iran. Yahya Jammeh a présenté les éléments de Sadio comme des soldats gambiens aux Iraniens. Au cours d’une session de formation, il ya eu une explosion accidentelle qui avait crée une scène horrible au champ de tir de Farafeni. Les pertes étaient énormes : Un soldat Bissau Guinéen avait perdu la vie. Le soldat Modou Njie Sering, un officier supérieur de la garde d'État avait des coupures profondes sur le ventre. Le sergent Mendy a également eu de graves blessures. Il est mort plus tard. Un autre agent connu sous le nom Nuwah avait perdu son œil. Certains d'entre eux ont été évacués au Caire (Egypte) pour des soins. Rappelons qu’avant d’avoir des relations avec le Cuba, Yahya était un ami de l’Egypte. D’ailleurs, ses propres médecins spécialistes étaient des Egyptiens. Sa proximité avec l'ancien dictateur Moubarak a toujours été si cordiale. Rappelez-vous que l'Egypte a fourni le lanceur canon 30 à Jammeh en 1996. C’est en 2003 que l’un des blessés Sering Modou Njie a finalement été autorisé à voyager à l'étranger pour subir des traitements médicaux. Il est venu à New York. Son hôte a été identifié comme un chauffeur de taxi limousine.

«KANILAY » CACHE D’ARMES ET RESIDENCE DE JAMMEH ET SALIF

En dehors du champ de tir de Farafeni, Kanilai est le second emplacement. C’est le bunker où le président gambien cache ses armes lourdes. Jammeh utilise son pouvoir pour aider des mercenaires ou des rebelles qui sont envoyés pour déstabiliser le Sud du Sénégal. Il utilise la même méthode que Charles Taylor qui est à La Haye aujourd'hui. L'ancien président de Guinée-Bissau Kumba Yalla irrité par les manœuvres du président gambien, accusait Yahya Jammeh d'être un agent de la terreur contre l'Etat de Guinée-Bissau. Yahya a essayé d'utiliser l’ancien Général Ansumana Manneh avec l’intention d’éliminer l'ancien président Nino Vieira. Yahya Jammeh n’a jamais cessé depuis 1998 de s’ingérer dans les affaires intérieures de la Guinée Bissau et du Sénégal. A parti du Port de Banjul, Yahya chargeait des navires d’armes et d’essence pour soutenir les rebelles et l’ancien Général Ansumana Manneh pendant la guerre civile de Bissau. Ils ont chargé des carburants juste au cas où ils tombent sur la marine sénégalaise qui pensera que ce sont de simples pêcheurs Bissau Guinéens. Or, derrière cet équipement de pêcheur, ils fournissaient des armes aux rebelles et de l'essence.

Revenons sur le bunker de Jammeh. Kanilai est une immense place couvrant 22 kilomètres carrés. Dans ce lieu, Jammeh a presque tous les animaux du monde. Ainsi, il cherche à masquer ses basses œuvres dans ce parc. C'est un domaine où les armes sont gardées dans des bunkers! Le Zoo est l’arbre qui cache la forêt. En plus, pour mieux cacher son jeu, Yaya a crée « Kanilai fermes» qui est une société qu’il utilise pour faire ses business (trafic de drogue et d’armes). Il a parqué 30 lanceurs baril à Kanilai juste à côté du parc où il organise ses matchs de catch. Yahya organise des combats de lutte ou des danses nocturnes avec le grand de danse «Kabakell GROUPE » pour masquer ce qui se passe dans les coulisses. «Kabakell Group » sert aussi à recruter des rebelles pour le MFDC.

Personne ne peut manquer de voir les voitures blindées et les 30 lanceurs baril qu’il a mis sous bâche dans son domaine à Kanilai. Yahya à des lanceurs canon 30, une arme lourde qu’il a reçue de l'Egypte. Le reste des voitures blindées sont venus de la Libye. Il a également importé des armes de l'Europe de l’Est et d'autres pays. Le régime gambien, il faut le dire est dirigé par des narcotrafiquants à leur tête Jammeh.

En 2006, lorsque l'armée sénégalaise a attaqué la zone contrôlée par Sadio Salif, elle a failli tuer ce chef rebelle qui avait à l’époque subi de lourdes pertes. Salif s’est enfui vers la Gambie. Il a été aidé dans sa fuite par Yahya Jammeh. Dès que Sadio est arrivé en Gambie pour chercher refuge, Jammeh et ses hommes l’ont reçu comme un grand leader. Salif Sadio a été déposée à la résidence du frère de Yahya Jammeh, Musa Jammeh qui est un commando du président Jammeh. Il a été parmi les soldats sénégalais qui ont servi en Gambie lors de la Confédération de la Sénégambie. Suite à sa fuite, Sadio a été pris en charge par Yahya qui lui a donné des gardes spéciaux. Le logement de Salif est un bâtiment de deux étages prés de la résidence de Yahya Jammeh à Kanilai. Il est situé sur le côté droit en entrant dans le palais Kanilai. Pourquoi Yahya a-t-il logé Salif Sadio dans sa Résidence ? Yahya utilise la souveraineté de la Gambie pour protéger ce rebelle qui tue des personnes au Sénégal.

YAHYA JAMMEH VEUT ANNEXER LA CASAMANCE

Vers les années 1997 et 1999, Yahya Jammeh s'était rendu à Taiwan. Dans sa délégation figurait le Général Ansumana Manneh qu’il avait présenté aux autorités taïwanaises. Son principal objectif était d'obtenir un soutien financier en faveur de Manneh et Sadio. Rappelons que Manneh est à l’origine de l'incendie criminel qui avait emporté le consulat français à Bissau. Après sa mort, Yahya Jammeh a invité Salif Sadio et ses combattants à annexer une zone dominée par l’ethnie PAPEL de la Guinée Bissau avec sa puissance de feu lourde. Manneh était fermement convaincu que les PAPEL ont été les piliers solides derrière l'ancien président Kumba Yalla. Les hommes de Salif Sadio tuent les Papels en Guinée Bissau. Ensuite, Jammeh aide Salif avec de l'argent et des armes pour annexer la Casamance. Etant un Diola, Yahya est persuadé qu’il peut être aidé par cette ethnie pour coller la Casamance sur le territoire gambien. Le rebelle Sadio Salif menant il y a quelques années, des attaques en Guinée-Bissau. Cette information a été révélée par un des gardes de Yahya Jammeh. Cette même source a déclaré que parfois, Sadio sert à Kanilai et en cas de besoin, il repart dans le maquis pour soutenir les combattants de Casamance.

YAHYA OFFRE SON CARNET D’ADRESSE A SALIF SADIO

L'un des commandants de zone de Salif Sadio est un homme qui s’appelle Vieux Sambou. Il est chargé de la couverture du territoire au niveau des camps de Kajaalook, du camp de Darilameh et Kanjong Mangana Camp. Pour être plus précis, nous revenons sur le dossier d’Aziz Tamba. Aziz est actuellement à la prison centrale de Banjul parce qu'il sait beaucoup de choses dans les dossiers de Yahya qui s'est servi de lui avant de l’accuser et le jeter en prison. C’est sa stratégie, Jammeh fabrique des accusations contre ceux qui constituent des menaces pour lui avant de les liquider. Aziz Tamba était l'un des garçons les plus proches de Yahya. C’est lui faisait la navette entre Kanilai, le camp Kajaalook et les autres zones contrôlées par Sadio. Aziz est celui qui a également négocié pour Yahya pour obtenir du bois dans la forêt contrôlées par les rebelles. En échange, Yahya fournit aux rebelles du riz, du sucre, du lait, de la farine, des cigarettes et des armes! Ce que l’Etat sénégalais ignore c’est que Salif Sadio a de l'argent et Yahay lui a donné tous ses contacts internationaux.

JAMMEH ORIENTE LA GUEULE DE SES CHARS VERS LE SENEGAL

Jammeh ne cesse de violer, les règlements internationaux en matière d’armement. Mais aussi en ce qui concerne le placement des armes lourdes sur le territoire. Car certains sont placés à proximité du Sénégal puis cachés. Nos sources nous ont révélés que Yahya Jammeh a été une fois conseillé, par son ancien Chef d'Etat-Major Baboucarr Jatta, d'éviter un positionnement de ces armes dans sa Résidence de Kanilaia. Selon notre source Jatta a déclaré Jammeh que ces armes étaient trop proche du Sénégal. Ce qui pourrait être assimilé à une menace du point de vue militaire. Mais Yahya Jammeh a refusé de tenir compte de cette remarque. Pire encore, il dit qu'il préfère placer ces armes à proximité du Sénégal pour montrer comment il est prêt à donner une leçon à Dakar. Yahya a placé des équipements militaires le long de la frontière avec le Sénégal.

LES REBELLES UTILISENT DES CELLULAIRES DELIVRES PAR LES OPERATEURS MOBILS : «GAMTEL», «GAMCELLE » ET «CELLULE Q »

Le gouvernement sénégalais doit savoir que les rebelles de Salif Sadio utilisent des téléphones portables qui ont été délivrés par la Gambie. La communication entre les rebelles ou bien entre eux et la Gambie ne peut être écoutée par Dakar. Le transporteur couvre toute la zone gambienne, la zone rebelle jusqu’à Bounkiling et Sindiang. Ils sont: GAMTEL, GAMCELL, CELLULE Q. Aucun des services de facturation de ces sociétés ne peut découvrir ce que nous révélons ici. Car ces rebelles qui ont adonné leurs numéros de téléphones sont les mêmes personnes qui vivent en Gambie sous différents noms et adresses différentes. Ce sont des gens qui ont obtenu des bulletins de naissance gambiens. Ce sont les gens qui reçoivent les cartes dites d'identité biométrique à partir de la Société Pristine et du ministère de l'Immigration. Les statistiques montrent que nous avons 800.000 Sénégalais vivant aujourd'hui en Gambie. Mais le chiffre réel dépasse largement cela. Dans l'esprit de Jammeh, ceux qui viennent de la Casamance et qui ont, avec son aide obtenu la nationalité gambienne, ne doivent pas dire qu’ils sont Sénégalais. Il l'a d’ailleurs dit sur GRTS.

Il est important de rappeler que les véhicules des italiens ont été volés par des gens qui sont entrés en Gambie. Ces voitures ont été immatriculées en Gambie. Ces italiens pilotaient un projet qui crée des puits pour les villages en manque d’eau en Casamance. Comment Yahya Jammeh et Salif Sadio peuvent-ils priver d’eau à ces villageois ? C'est pourquoi Jammeh capture les combattants rebelles qui ne font pas partie du camp de Sadio. Certains d’entre eux ont été tués. C’est le cas de Magne Diémé qui s’opposait à Salif. Il a été capturé par Jammeh puis livré à Salif qui l’a assassiné.

ATTENTION A LA PATROUILLE MIXTE

Le Sénégal et la Gambie se sont entendus pour faire des patrouilles mixtes. Mais cela a des risques. Car les rebelles sont également dans l’armée gambienne. Et les soldats sénégalais seront obligés de travailler avec eux sans pouvoir les identifier dans les troupes. Car ils s’habillent en militaire gambien. Dans ce cas, tout peut arriver. En plus, la patrouille mixte devrait démarrer par le départ d’abord, du chef rebelle Salif Sadio du territoire gambien.

BITIMREW.NET


1.Posté par eva le 06/03/2011 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TRÈS GRAVE SI VOS INFOS SONT DE SOURCE SÛR ELLE MÉRITE VRAIMENT UNE GRANDE ATTENTION

2.Posté par snlper le 06/03/2011 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

jammeh n'a rien rien rien compris je le jure sur le st coran qu'en un temps 3 mouvements on peut faire de la gambie une table rase ou on peut voir tout ce qui y bouge depuis kaolack .je le jure encore....!!!!!!!

3.Posté par dewase le 06/03/2011 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien de tout ce que vous narrez ici n'est nouveau. Depuis le massacre de médina Mancagne, il est est apparu clair que des connections existaient bien entre les rebelles et la gambie; et les soldats sénégalais pris trop souvent en tenaille, j'allais dire en sandwich n'ont de cesse d'en payer le prix...Mais rien de tout celà ne m'indispose sinon nos autorités qui sont au fait de tout cela et qui restent comme sclérosées . Et quand je vous dis que toute la gambie, en superficie, ne fait même pas le parc de Niokolokoba ! Rougissez....
un serpent reste un serpent. Souvent d'ailleurs, le plus petit est le plus dangereux : plus frêle , il est dégourdi et entreprenant.

4.Posté par tine moussa le 06/03/2011 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam frasma nous sommes trop fatigue de yahya il faut que letat senegalais prend
tout sa resposablite pour gerer la situation en casamance est aussi il est temps que l'armé prend le control de zig en main
c"est trop facile que jammeh menace le senegal depui des années
SALAM

5.Posté par tesk le 06/03/2011 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qu'attend l'etat senegalais pour prendre ses responsabilite nos freres sont entrain d mourir la securite des travailleurs est compromise la patroille mixte n'est pas une solution car on ne peut savoir ki é ki donc aux soldats d n fér confiance a personne

6.Posté par thiedo le 06/03/2011 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut annexer la gambie c'est la seule solution pour resoudre la crise de la casamance et livrer djameh à la cour de justice internationnal

7.Posté par benawaxe le 06/03/2011 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

fou!con! fou! con! fou! con ! ce president gambien! mais le senegal doit prendre des mesures . POURQUOI les nation unies ne peuvent -ils pas nous enlever ce ver de terre de gambie de la bouche en en faisant qu'un seul etat pour que la paix sevisse pour de bon! ilya des situations que L'ONU doit revoir dans ce monde.jammeh ne sait-il pas que si l'indepandance de la casamance etait proclamé, la partie sud de la gambie serait rattachée de force par les casassais de la gambie car ils sont plus nombreux et plus forts que lui et le senegal n'en laisseras pas moins la partie nord .

8.Posté par LERGUI le 06/03/2011 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voila encore une verite de plus a propos des desires de JEMMEH, JE VOUS LE JURE ABDOULAYE WADE NE FERA RIEN POUR CE PROBLEME.JE SUIS A 100% PDS mais dans ce cas je regrette la faiblaise de Abdoulaye vis a vis de la gambie. je propose a ce que les politiciens renoncent a leur politique de ((cherete de la vie.de l'electricite,et du chomage)) Nous tous nous devons savoir qu' il est temp de se manifester , de se s'immoler, de bruler des pneus et de crier haut et fort pour que le President regle par les armes ce probleme dans les plus brefs delais si non que personne ne votera pour le PDS.je demande une fois de plus que les autres politiciens aient comme programme le depart de YAYA Jemmeh. ce recit est tres claire et celui qui a parle a ete bien renseigne.soyons serieux et protegeons notre chere P A T R I E .

9.Posté par seck le 06/03/2011 23:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

saytané togal
EN TOUT CAS CES TEMPS CI YA QUELQUN QUI CHERCHE A DESTABILISÉ CETTE PARTIE DE LA SOUS REGION
D AILLEURS LE SEUL COIN OU CA CHAUFFE MOINS
DIEU NOUS PRESERVE DE SHAYTANE.
VIVE LA DJAMEH ET WADE PASSERONT ET TOI TU RESTERA

10.Posté par seck le 06/03/2011 23:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VIVE LA SENEGAMBIA WADE ET DJAMEH PASSERONT ET TOI TU RESTERA

11.Posté par FALL le 07/03/2011 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis militaire et je vous di que les rebelles son mainetan basé en gambie ! s que je comprend pas c'est pourquoi le Président WADE négocie avec ces batards de joola ?

12.Posté par Khalila le 07/03/2011 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le commandant Camara était un éle´ment de Ansou et il transitait par la Gambie pour rejoindre la Guinée-Bissau.

13.Posté par abdou aziz ndao le 07/03/2011 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu as confirmé ce que pense beaucoup de gens et qui est vrai les autorités de notre pays doivent réagir sinon plus de militaires senegalais en payerons le prix mais une chose est sûre: le sénégal ne sera jamais morcelé tôt ou tard yaya périra avec les armes

14.Posté par waakh deugg le 07/03/2011 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Sénégal est un pays béni par Dieu, il ya de grands hommes qui sont enterrés ici. Tous les pays qui manigançaient contre le Sénégal, se trouvent actuellement avec de sérieux problèmes (l'Egypte, la Côte d'Ivoire avec Gbagbo) et bientôt la Gambie avec Jammey. Il n'est pas encore trop tard, son heure va sonner bientôt.

15.Posté par maty le 07/03/2011 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut regler le probleme de yaya definitivement ,ce type est un voyou il faut le foutre en taule !!!!

16.Posté par samora le 07/03/2011 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ou est Garang,ou est ansoumane mane?ou est Moubarak,quelle est la situation de bagbo?Il reste yaya diamé et salif sadio:à suivre

17.Posté par j-12 le 07/03/2011 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce serait la plus grosse bêtise si les élèments de l'armée sénégalaise acceptaient les patouilles mixtes y'en a marre de wade qui n'est préoccupé que de sa succession par son fils

18.Posté par lass le 07/03/2011 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ATTENTION 0 LA PATROUILLE MIXTE LARMEE GAMBIENNE EST BONDEE DE REBELLE EN TOUT NOUS ANCIENS MILITAIRES NOUS SOMMES PRETS A ALLER EN GAMBIE POUR EN DECOUDRE AVEC CE FILS DE PUTE DE YAYA JAMMEH

19.Posté par sene le 08/03/2011 02:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gambia is a small country we don't need to star war with Gambia the only way to keep them down is to stop his relationship with Senegal to stop the relationship is to close frontier that way they cant come out or to travel no more .

20.Posté par Seck le 08/03/2011 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les diolas ne sont pas tous de gens véridiques vu que je les connais pour avoir servi avec eux sous les drapeaux,mais ne mettons pas tout le monde dans le même sac et ils ne aiment pas concernant tout ce qui est nordiste;la preuve;on aura toujours des problémes avec y compris les gambiens:pourquoi ne pas annexe ce pays de merde dû à la balkanisation et l'héritage que nous a laissé le colon.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site