leral.net | S'informer en temps réel

ENQUETE SUR LES MANIFS VIOLENTES DE MBOUR : Audition reportée à cause... d'une coupure d’électricité

Prévue lundi, l'audition des responsables de la Convention mbouroise n'a finalement pas eu lieu. Le commissaire de Mbour ayant été obligé de la reporter à cause d'une coupure d'électricité.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Juillet 2010 à 22:44 | | 1 commentaire(s)|

ENQUETE SUR LES MANIFS VIOLENTES DE MBOUR : Audition reportée à cause... d'une coupure d’électricité
Ils devaient être entendus pour avoir manifesté contre les coupures d'électricité. Finalement, ils ont été sauvés d'une audition par... une coupure d'électricité. Eux, ce sont les responsables de la Convention mbouroise qui devaient être entendus hier par le commissaire de Mbour suite aux manifestations violentes de vendredi dernier contre les délestages, dont la Petite côte fait l'objet depuis quelques jours. Mais Mbour étant resté sans électricité toute la journée d'hier, le commissaire a été obligé de reporter l'audition.

Six des responsables de la Convention mbouroise sont venus, hier, répondre à la convocation du commissaire Mame Seydou Ndour. Ils sont arrivés au commissariat à l0h 40mn, à bord d'une Ford blanche conduite par le secrétaire général du Rassem blement islamique du Sénégal (Ris), Mansour Ndiaye. Il s'agit de Ndiogou Hanne, Dame Seck, Mamadou Barro, Pape Amadou Ndao, Mamadou Sogue Fall et Ousmane Diop. Ils ont trouvé à l'accueil des amis et des membres de leurs familles, venus les soutenir. Il faut noter aussi la présence des responsables du Ris, de l'Alliance nationale citoyenne (Anc), des délégations venues de Dakar, Pikine, Rufisque, Louga et même de Ziguinchor.

Cinq minutes après leur entrée dans le bureau du commissaire, ils en sont ressortis. Au nom de la Convention mbouroise, Malamine Fall, coordonateur du comité de veille, après s'être concerté avec les concernés, a déclaré que «par faute de courant, le commissaire n'est pas dans des dispositions d'entendre (leurs) responsables». «C'est pourquoi, il leur a demandé de vaquer à leurs occupations jusqu'au retour du courant, parce qu'il sait qu'il a affaire à des responsables qui ne vont jamais sortir de Mbour tant que la situation n'est pas tirée au clair. Nous restons à la disposition du commissaire», a indiqué Malamine Fall. Selon lui, ceci montre que la situation reste difficile à Mbour, avec les coupures intempestives de courant. «Même la police n'est pas épargnée», dit-il. De l'avis de Malamine Fall, le plan d'action que la Convention a commencé à dérouler, vendredi dernier, et qui a dégénéré par le fait d'éléments incontrôlés, est regrettable. Et de poursuivre : «Mais c'est un combat légitime, au bénéfice de tous les abonnés de la Senelec, qui payent régulièrement leurs factures. Et la Senelec doit respecter le contrat qui la lie à la clientèle.» «Nous avons jugé utile de généraliser la lutte au niveau de toutes les régions du Sénégal, dans une dynamique unitaire, avec nos partenaires venus nous soutenir. Ainsi, il est prévu le 16 juillet prochain de faire de Mbour un point focal avec la marche qui sera organisée et qui verra la participation de délégations venues de partout au Sénégal. Cependant; elle se fera dans la légalité, a laissé entendre Malamigne Fall. ,

Il faut, par ailleurs, signaler que la situation reste tendue à Mbour. Car, l'audition des responsables de la Convention mbouroise a été reportée à demain mardi à 8 heures. Le courant n'étant revenu que vers 18 heures. Quant aux 16 personnes arrêtées vendredi, leur garde à vue est prolongée jusqu'à aujourd'hui. Mais elles ont toutes les chances d'être déférées au parquet de Thiès.

Pape DIEYE
Source Walf Grand Place



1.Posté par gaou le 15/07/2010 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

grand peuple du senegal................soyons brutes au lieu d etre des des abrutis...............pour faire face a ces voyous du gouvernement.................

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image