leral.net | S'informer en temps réel

ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS AU SENEGAL : Plus de 80 % des candidats au Bfem ont zéro en dictée

La Place du souvenir africain abrite, les 28 et 29 avril 2010, les journées pédagogiques de l’Association des professeurs de français du Sénégal (Aspf). Il a été révélé lors de cette rencontre qu’au cours de ces dernières années, plus de 80 % des candidats au Bfem ont zéro en dictée.


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Mai 2010 à 12:13 | | 7 commentaire(s)|

ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS AU SENEGAL : Plus de 80 % des candidats au Bfem ont zéro en dictée
Le président de l’Association des professeurs de français du Sénégal (Aspf), Baytir Kâ, a révélé à Dakar que ces dernières années, les statistiques au Brevet de fin d’études moyennes (Bfem), ont montré « que plus de 80% des élèves ont la note zéro en dictée et très peu réussissent leur épreuve de dissertation », proposant de se pencher sur la question de l’avaluation.

« Aujourd’hui, nous vous convions à une réflexion sur l’évaluation car il faut le reconnaître, c’est une lapalissade que de dire que c’est un problème extrêmement important dans le système éducatif. Ces journées pédagogiques nous donnent l’occasion de réfléchir aussi sur nos méthodes, nos contraintes, nos erreurs... Car, en évaluant l’élève, on doit faire une auto évaluation. Et comme disait l’autre, évaluer c’est juger et « qui peut juger sans frémir », a-t-il expliqué, lors de la cérémonie d’ouverture des journées pédagogues de l’Aspf, qui se tiennent du 28 au 29 avril 2010 à la Place du Souvenir Africain.

En conviant les professeurs de français « à un plateau d’excellence », l’Aspf compte s’appuyer sur le concours de tous ces membres et de tous les ordres pour relever les défis de la mobilisation pour l’efficacité dans leurs actions pédagogiques. « La tâche est rude, nous en sommes conscients, mais avec le génie humain il est possible de les relever », a confié Baytir Ka.

Mieux, l’Aspf a un programme qui vise à doter de manuels scolaires et de revues les bibliothèques, à organiser des sessions de renforcement pédagogique à l’intention des professeurs de français. D’ores et déjà, elle a scellé un partenariat avec plusieurs associations et structures, notamment la Sspp Le Soleil qui a récemment lancé un concours d’écriture pour sa maison d’édition, mais aussi avec les directions du livre et de la lecture et de la Francophonie pour l’organisation du concours national d’orthographe.

Par ailleurs, au cours de ces deux jours d’échanges, il est prévu trois communications axées sur l’évaluation en général et dans le Moyen et le Secondaire en particulier. Le ministre de l’Education, Kalidou Diallo, a souligné que le français est transversal dans l’enseignement. « Quand on est bien en français, on l’est dans les autres matières. Donc, il est important que les élèves aient un niveau acceptable dans la langue d’enseignement. J’attends avec beaucoup d’intérêt vos conclusions », a-t-il poursuivi.



Auteur: Maké DANGNOKHO



1.Posté par Bénito le 04/05/2010 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faites une dictée à Farba Senghor, vous verrez son niveau. Il n'est pas plus fort que les élèves du CM1 à qui je voue respect au passage

2.Posté par Dija le 04/05/2010 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est tout à fait normal que beaucoup d'élèves n'ont pas de vocabulaire car ils sont tout le temps sur le net, à la plage même quand c'est pas le moment, musique toute la journée même en classe, copinage etc. Avec tout cela comment voulez vous qu'ils soient cultuvés. C'est les parents qui devraient prendre leurs responsabilités, les profs font tout ce qui est à leur pouvoir pour éduquer ses enfants...

3.Posté par a Dija le 04/05/2010 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

relis ton poste Dija ;; "cultuvés"

4.Posté par dija le 04/05/2010 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci c gentil...

5.Posté par expert le 04/05/2010 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gars faisons de l'anglais notre première langue c'est mieux ,l'expérience l'a toujours montrée que les étudiant qui font des études posts doctorales dans les domaines pointus de la sciences ou de l'ingéniérie sont confrontés à des difficultés souvent car les meilleurs publications dans ces domaines sont fait en anglais et même les français le savent bien car actuellement les enfants des personnes nantis en France fréquentent des universités anglo saxonnes.
Je conseille aux parents aussi à encourager leurs enfants à bien étudier l'anglais à l'école c'est trés important.

6.Posté par le 04/05/2010 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est alarmant, il faut revisiter le programme,et réveillé ce qui dort....

7.Posté par Tir-Ailleurs le 04/05/2010 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On S'en Fout Du Français !
Qui Ose Pleurer La Mort Du Français ?

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image