leral.net | S'informer en temps réel

ENTRETIEN AVEC BAYE SIDY KOUNTA, CHEF RELIGIEUX : « De célèbres hommes me demandent de leur multiplier de l’argent »


Le saltigué sérère est en train de duper les Sénégalais lorsqu’il mâche et avale des tessons de verre. Baye Sidy Kounta, qui parle ainsi, invite Koromac Fayc en « duel » sur la place publique si ce dernier est vraiment sûr de ses pouvoirs mys tiques. Ce jeune Kounta-Kounta âgé de 22 ans, issu de la famille maraboutique de Ndiassane, se dit capable de faire dans la lévitation. Dans l’entretien qu’il nous a accordé cher lui au quartier Colobane de Rufisque, il explique la magie de Koromac Faye, la sienne, ses rapports avec de hautes autorités de l’Etat qui le sol licitent pour multiplier ou blanchir de l’argent, l’avenir du Sénégal et les élections présidentielles de 2012. Entretien...


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Novembre 2009 à 17:36 | | 8 commentaire(s)|

ENTRETIEN AVEC BAYE SIDY KOUNTA, CHEF RELIGIEUX : « De célèbres hommes me demandent de leur multiplier de l’argent »
Walf Grand-Place : Pourquoi dites-vous que Koromac Faye ne fait rien d’extraordinaire ? Vous contes tez ses pouvoirs mystiques ?

Je persiste et je signe : ce que Koromac Faye est train de montrer à la télé pour émerveiller les gens n’est qu’un jeu d’enfant. A mon avis, il cherche une promotion ni plus ni moins. Il fait du show. C’est très facile de mâcher des tessons de verre. Ce n’est pas par méchanceté que je le dis. Je n’étais pas au cou rant de ses « démonstrations publiques ». Je précise qu’on ne se connaît pas et on n’a jamais eu de différend. C’est juste que j’étais étonné lorsque les gens m’ont appelé de partout pour me dire qu’il y avait un homme qui fait des pro diges, dont je ne suis pas capable. D’ailleurs, ça m’a fait rigoler. Parce que mâcher du verre relève simple ment de la magie. Je vous explique le processus : c’est celui qui nous regarde qui voit le verre, mais en réalité ce n’est pas du verre qu’on avale. Autrement dit, on fait appel aux djins, quelque truc et astuces et le tour est joué.

Vous n’êtes pas plutôt jaloux de Koromac Faye ?

Absolument pas. Je n’ai aucune raison d’être jaloux de lui. Car, s’il s’agit d’avaler des tessons, je sais le faire (il le fait séance tenante). Mieux, je suis sûr que je le surpasse de très loin. Et i1 n’est pas le seul. Il n’y a personne au Sénégal qui peut se mesurer à moi. Je veux dire que je suis capable de faire tout ce que je veux dans tous les domaines. Et si Koromac en doute, je lui lance un défi. S’il le souhaite, nous pouvons aller dans un endroit public devant tout le monde, on se prêtera au jeu de l’air libre, c’est-à-dire de la lévita­tion. Gnu taxaw, ci air bi gnu seet gnun gnaar ku mën, on verra qui de nous deux est le plus fort que l’au tre.

Vous n’avez pas peur de vous attirer les foudres du saltigué sérère ?

Je n’ai peur de personne, encore moins de Koromac Faye. Je veux juste que les gens prennent conscience que ces faux marabouts qui s’agitent ne valent rien compa rés à d’autres.

Qu’est-ce que vous faites concrètement ?

Tout ! je vous l’ai dit. Je rappelle que c’est un don qui s’est manifesté à moi lorsque j’avais 10 ans. A cet âge déjà, je faisais de la magie et bien d’autres choses. D’ailleurs, ceux qui me connaissent en ont l’habitude et souvent sont témoins lorsque j’utilise mes pouvoirs. Je suis sollicité par des équipes de football, des jeunes filles qui veulent se marier ou stériles, des politiciens, des personnalités pour la multipli cation de faux billets. Il m’arrivait de donner la main à une fille et tout de suite elle se met à courir derrière moi, mais j’ai arrêté cela.

Je peux aussi transformer ma main en une lampe torche. Il m’ar rive quelquefois de prendre l’appa rence, d’une personne. Par exemple, je vois deux individus en train de discuter ou que l’un en train de remettre de l’argent à l’autre, aussitôt après je peux prendre le visage d’un d’entre eux et reprendre l’ar gent. Mais, c’est juste pour jouer, souvent je le fais à la maison et ma grand-mère est ma seule victime.

Qu’est-ce que les clients, notamment les politiciens, vous demandent de faire pour eux géné ralement ?

La multiplication de billets de banque ou le blanchiment d’argent. Et ce sont surtout de hautes autori tés de l’Etat qui me sollicitent dans ce genre de boulot. Leur choix porte sur les faux billets en liquide ou par virement de comptes. Bon nombre de Rufisquois nantis font partie de la liste. Et ils demandent souvent de sommes très colossales, beaucoup de millions. Nous recevons aussi des agents municipaux qui ont détour né des deniers publics.

Hormis l’argent, les politiciens nous amènent également des cartes d’électeurs. J’ai un ami qui a voulu me mettre dans le coup, mais j’ai refusé. Il s’en est ouvert à moi et m’a raconté le nombre de fois qu’il a multiplié des cartes d’électeurs dans beaucoup d’élections au Sénégal.

Comment vous procurez-vous les faux billets ?

La seule chose que je peux vous dire, c’est que tout se fait en accord avec les djins. C’est totalement mys tique.

Est-ce que vous demandez de l’argent en échange de vos services ?

A dire vrai, je n’ai pas le temps d’exploiter comme il se doit mes capacités. Je suis jeune et je ne veux pas trop m’enfoncer dans certaines histoires. Ma profession est chef reli gieux et à ce titre je ne monnaie pas mes services. La personne qui me sollicite est libre de me donner tout ce qu’elle veut. Toutefois, il m’arrive de fixer un prix pour les équipes de football, car ce sont les djins qui l’exigent dans ce cas précis.

Avez-vous le sentiment de vivre comme tous les jeunes de votre génération ?

Oui, dans un certain sens. Je suis conscient de mon jeune âge. C’est pourquoi, je ne veux pas m’engager à fond dans ce dont je suis capable de faire. J’allais en boîte, mais plus maintenant, car j’y croisais des talibés qui n’hésitaient pas à venir s’agenouiller devant moi et demander une bénédiction. Ce que je trouvais inopportun et sur tout gênant dans un tel endroit. Alors, j’ai décidé de ne plus fré quenter les boîtes de nuit. Je n’ai pas de petite amie, mais pour tout le reste, je vis normalement. Toutefois, je suis parfois confronté à un problème avec les voisins du quartier. Certains ont peur de moi et n’hésitent pas à prendre un autre chemin ou à rentrer dans leurs mai sons pour ne pas me croiser. C’est un peu difficile, car je me sens délaissé. Heureusement : que j’ai le soutien de ma famille.

Qu’est-ce que l’avenir réserve au Sénégal d’ici les élections prési­dentielles de 2012 ?

Ce dont je suis certain, c’est que ni Abdoulaye Wade ni son fils, Karim Wade, encore moins Idrissa Seck, ne seront élus présidents du Sénégal en 2012. Il faut qu’ils sachent qu’ils sont disqualifiés d’office. Je ne ren tre pas dans les détails, mais l’an 2012 est proche et l’avenir nous jugera. Je demande à tous ceux qui achèteront ce journal de le conser ver très précieusement jusqu’à date échue.

Pour ce qui est du côté social, je dirais que, comme on le remarque récemment, il y aura plus d’acci dents mortels de la route. La raison est simple : tous ces accidents sont des sacrifices. En général, tout indi vidu qui convoite ce qui ne lui est pas destiné devra faire un sacrifice humain pour pouvoir l’obtenir...

Propos recueillis par Oumy Diakhaté

Source : Walf Grand Place / galsentv.com



1.Posté par Le kancouran le 27/11/2009 22:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Kankouran te salue.

2.Posté par georges le 29/11/2009 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on veera que deu nousprete longue vie

3.Posté par vincent Diakhaté le 29/11/2009 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je commence par invoquer Allàh, Le Très Miséricordieux, Le Miséricordieux.

Dans le but de partager un savoir, li l- Làhi ta^àlà, avec ceux qui savent et d’éclairer ceux qui ne savent pas, je poste cette contribution.

Je tiens d’emblée à dire à ce jeune Baye Sidy Kounta, issu d’une famille Kounta Kounta réputée pour son attachement au Coran et à la Sunnah, de cesser de traficoter avec les jinns ; en ce sens c’est de la sorcellerie(sixr) qui est un grand péché.
Par la même occasion , je l’exhorte à faire preuve de plus de modestie. En effet, le jinn qui l’aide dans ses tours de magie n’est ni éternel et ni tout-puissant; il peut mourir à tout moment. Donc, le défi qu’il lance à son collègue sorcier Koromac Faye est absurde et insensé . Je lui fais savoir qu’un défi plus impressionnant lui est lancé, qu’il lise les lignes qui vont suivre !






AYONS CONFIANCE EN DIEU, AU LIEU DE RECOURIR AUX CHARLATANS, AUX SORCIERS (SÀXIRIIN), AUX ″FQIH″, AUX PRÊTRES OU PASTEURS CHRÉTIENS OU VAUDOUS EXORCISTES, AUX ″ SALTIGUÉS″, AUX “NDËPP KAT″ ET AUX ″PÀNGOL”, etc. !


Rappel :

Dieu dit dans le Coran honoré :
· [V.3 ;S. n°33] ce dont l’exégèse est : «Et place sa confiance en Allàh, Allàh te suffit comme protecteur.»


· [V. 23;S. n°5] ce dont l’exégèse est : «C’est à Dieu que vous devez vous en remettre si vous êtes croyants. »

· [V.17; S. n°31], on trouve ces paroles pleines de sagesse- adressées par Luqmàn à son fis- dont l’exégèse est : « Ô mon enfant, accomplis la Prière, recommande le licite, interdis le blâmable et endure ce qui arrive avec patience ! Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise ! »

· [V.200 ; S. n°7] ce dont l’exégèse est : « Et si jamais le Diable t’incite à faire le mal, cherche la protection de Allàh ! Car Il entend tout et sait tout ! »

· [V.201 ; S. n°7] ce dont l’exégèse est : « Ceux qui pratiquent la piété, lorsqu’une suggestion du Diable les touche, se rappellent [du châtiment de Allàh] et les voilà devenus clairvoyants.




LES JINNS .


Ce sont des corps fins (non denses ni compacts) créés à partir d'une flamme de feu pur.

Dieu dit dans le Coran honoré [V.55;S. n°15] ce dont l’exégèse est : «Et Il (Dieu) a créé les jinn à partir d'une pure flamme.»


De même que le père des humains est le Prophète -Messager Àdam ^alayhi s-salàm, celui des Jinns est Ibliis. Quand il était musulman, Ibliis s’appelait Azàzil. En compagnie des Anges ^alayhimu s-salàm, il a adoré Dieu pendant des milliers d’années. Donc, Satan (Iblis) n'est pas un Ange déchu comme d'aucuns l'ont faussement prétendu, mais bien un jinn orgueilleux et maudit qui a protesté contre l'ordre de Dieu. En effet, Dieu dit dans le Coran honoré [V.50 ; S. n°18] ce dont l’exégèse est : «Dieu a ordonné aux Anges de se prosterner pour Àdam, ils se prosternèrent tous à l'exception de Ibliis (Satan) qui appartenait aux Jinns.»


La prosternation ainsi demandée aux Anges était une salutation révérencielle pour ‘Àdam ^alayhi s-salàm, et non une adoration qui ne doit être vouée qu'à Dieu uniquement.

Les Musulmans de parmi les Jinns portent le nom de Jinns-croyants tandis que les mécréants sont les diables (chayàtiin, pluriel de Chayttàn).

Par Sa parole, Dieu nous a mis en garde contre Satan, notre ennemi majeur :[V.6 ; S. n°35] dont le sens est : «Certes, Satan est pour vous un ennemi déclaré, prenez-le donc comme ennemi !»

La femme de Satan porte le surnom de Ummu Murrah.

Les jinns sont aussi concernés par l'appel à l'Islàm, et comme chez les êtres humains, on y trouve des mécréants, des musulmans pieux et d'autres pervers.
Dieu dit dans le Coran honoré [V.56;S. n°51] ce dont l’exégèse est : « Je n’ai créé les jinns et les humains que pour leur ordonner de M’adorer.»


Dieu leur a donné la faculté de prendre différentes apparences, mais ils restent invisibles aux êtres humains sous leur véritable aspect. Ils se marient, procréent, éprouvent le besoin de manger et de boire. Ils sont soumis aux mêmes règles que nous (prière, jeûne, etc.) avec cependant quelques spécificités dues à leur nature.

Ils peuvent tomber amoureux d’un être humain et peuvent même entrer dans son corps( dans les veines) pour y vivre. Une fois que le jinn est dans le corps d’une personne, il peut la destabiliser, utiliser ses organes phonatoires pour parler à travers cette personne-là. Dans ce cas, on dit que la personne est possédée par un jinn.


Les ANGES( Al-Malà’ikah) ^alayhimu s-salàm.



À SUIVRE IN CHÀ’ ALLÀH

Louanges à Allah, Lui Qui est Tout-Puissant sur toutes choses ! Que Ses bénédictions soient abondantes sur Muxammad, notre bien-aimé et intercesseur !

Que Dieu, Le Très Miséricordieux, nous fasse miséricorde, par la barakah des Saints(Al-‘Awliyà’) qui ont vécu dans ce pays et /ou qui y vivent de nos jours et ceux d’ailleurs ! Àmiin !

V.D.

4.Posté par vincent Diakhaté le 29/11/2009 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je commence par invoquer Allàh, Le Très Miséricordieux, Le Miséricordieux.


Les ANGES( Al-Malà’ikah) ^alayhimu s-salàm.


Les Anges sont ailés dans leur véritable aspect. Cependant, ils apparaissent à certains êtres humains agréés par Dieu, comme les Prophètes et les Saints, généralement sous les traits d'un jeune et bel homme, sans les organes génitaux. Ils ne prennent jamais l'aspect d'une femme, contrairement à ce qu'on voit peint dans certains tableaux. En tous les cas, ils n’ont pas de sexe. Ils subiront tous la mort pour être, par la suite, ressuscités et rassemblés.

Dieu les a créés de lumière. Ce sont des êtres fins (non palpables) qui sont doués de raison et dotés de la faculté de choisir; mais ils ne choisissent que l'obéissance à Dieu et Son adoration continuelle. Ils sont tous des Musulmans pieux, des Saints que Dieu a préservés des péchés. Lui-même le dit dans le Coran honoré [V.6 ; S. n°66] ce dont l’exégèse est : «Ils ne désobéissent jamais à Allah. »
Ainsi :
• ils exécutent en toute obéissance les ordres de Dieu, sans jamais Lui désobéir
• ils ne mangent et ne boivent pas
• ils ne dorment pas
• ils ne se fatiguent pas
• ils ne se marient pas
• ils ne se reproduisent pas
• ils ne sont ni mâles, ni femelles
• ils sont de degrés et de grades différents

Le meilleur et le chef de tous est Jibriil (Gabriel) ^alayhi s-salàm qui, sur ordre de Dieu, transmettait la Révélation aux Prophètes ^alayhimu s-salàm. Il est aussi appelé le Saint-Esprit, mais n'est pas un associé de Dieu comme certains l'ont considéré à tort. En effet, Dieu n’a absolument pas d’associés. Dieu dit dans le Coran honoré :
· [V.48 ; S. n°4] ce dont l’exégèse est : « Certes, Allàh ne pardonne pas qu’on adore autre que Lui, mais Il pardonne ce qui est en-deçà à qui Il veut.»


· [V.1 ; S. n°112] ce dont l’exégèse est : « Dis : " Allàh est Unique " !»


Les Anges sont plus nombreux que les autres créatures, et chacun d'eux accomplit une ou plusieurs fonctions.
La personne humaine est accompagnée par plusieurs Anges dont certains se chargent de la protéger, sur l’ordre de Allàh, Le Tout-Puissant Créateur. Il existe dans le septième ciel, exactement à la verticale de la Ka^bah, une Maison honorée pour les gens du ciel, c'est-à-dire les Anges. Cette “Demeure Peuplée“ (Al-Baytu l-Ma^muur) est quotidiennement fréquentée par soixante-dix mille Anges qui y prient, et repartent pour ne plus jamais y retourner. Il n'y a que Dieu qui sait le nombre des Anges.


Des Messagers choisis parmi eux leur transmettent les ordres de Dieu. Parmi les choses que nous avons en commun avec eux et les Jinn figure l’obligation de croire en Dieu, sans rien Lui associer. En revanche, l'aumône obligatoire et le jeûne sont ordonnés uniquement aux humains et aux Jinn. En effet, la situation et la nature des Anges étant particulières, ils ont des règles qui leur sont spécifiques. De plus, les Anges, comme les humains, peuvent être des Messagers de Dieu, tandis que seuls les hommes accèdent au grade de prophète.



LES SAINTS DE ALLÀH N’ONT RIEN À VOIR AVEC LES CHARLATANS( ndëpp kat, les prêtres ou les pasteurs chrétiens ou vaudou exorcistes, etc.) , LES VOYANTS, MEDIUMS OU ASTROLOGUES ( saltigués, jibarkat, boroon xàmb, guisàné kat,seetkat, fqih, etc.)




Le Saint(Al-Waliyy) de Allàh est celui qui suit l’exemple du Prophète Muxammad, que les bénédictions de Allàh soient abondantes sur lui ; c’est adorer un dieu unique Allàh et ne rien Lui associer.

Ce comportement louable et honorable était celui des Compagnons(çahàbah), celui de leurs successeurs et de tous qui les ont suivis ou suivent de nos jours leurs nobles traces.

Nos saints et savants sénégalais comme Sëriñ Tuuba, El-Xajji ^Umar Fuutiyou Tàl, El-Xajji Màlik Si, Bày Lày, Màm Buu Kunta, Bày Ñass, Màm ^Abdu ^Aziiz Si Màlik Ad-Dabàgh, etc. sont connus pour leur attachement à l’Islam et pour leur éloignement par rapport à ces pratiques illicites (xaràm) et malsaines !


^Abdu l-Wahhàb a demandé le conseil à son père le Chaykh ^Abdul-Qadr Al-Jilànyy -que Allah l’agrée- peu avant son décès, il lui a dit : « Attache-toi à faire preuve de piété à l’égard de Allàh et à Lui obéir ! Ne crains personne et ne te fie à personne ! Pour tous tes besoins, fie-toi à Allàh ^azza wa jall et demande-Lui ; et ne te fie qu’à Lui subxànahu : le Tawxiid , le Tawxiid, le Tawxiid ! Tout cela est dans le Tawxiid ! »


Le Tawxiid est la meilleure science de la Religion ; il traite de l’Unicité divine. Plusieurs versets Coran honoré et paroles prophétiques évoquent cette éminente science, notamment, les versets : [V.1;S. n°112] ; [V.60;S. n°16] ; [V.255;S. n°2] ;[V.90;S. n°23] ;[V.74;S. n°16] ; [V.11;S. n°42] ; etc.

Chaykh ^Abdul-Qadr Al-Jilànyy était un Saint(Al-Waliyy) qui a atteint le plus haut degré de la sainteté(Al-Qutb). Dieu a accordé à ces saints de haut degré beaucoup karàmah(prodiges). et un grand pouvoir sur les jinns.

Le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam a dit :

(( Faqiihun wàxid 'achaddu ^ala ch-Chaytànin min 'alfi ^àbid )), ce qui signifie : « Un seul savant est plus fort contre le chaytàn que mille adorateurs[de Dieu].»


Al-Xamdu li l-Làh! Lui Qui a fait que cette Communauté (‘Ummah) compte en permanence des Savants(Al-^Ulamà)’ des Saints( Al-‘Awliyà’) et des guides religieux pieux, sincères, justes, respectables et fiables qui suivent les nobles traces du Prophète śalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, sur qui nous pouvons compter.




En ce qui concerne les Prophètes ^alayhimu s-salàm, on parle de miracles (mu^jizah). C’est ainsi qu’un chef jinn a dit de Chaykh ^Abdul-Qadr Al-Jilànyy : « De chez lui, lorsqu’il dirige son regard vers les grands chaytàn parmi les jinns tandis qu’ils sont à l’extrémité de la terre, ils s’enfuient ; tant il inspire de la révérence ! »

QUELQUES EXEMPLES DE FAITS IMPRESSIONNANTS.


Un jour, quelqu’un était possédé par une femme jinn qui était tombée amoureuse de lui. Non seulement La femme jinn était très jalouse, mais elle ne cessait de le destabiliser dans ses adorations(prières, jeûne, etc.) et dans sa vie de tous les jours. Ce musulman est allé voir un Chaykh pour qu’il l’aide à se débarrasser de cette femme jinn. Le Chaykh lui a fait gratuitement une séance d’exorcisation (ruqyah). Lors de cette séance, le Chaykh récitait des versets de Coran tout en implorant Dieu le Tout-Puissant, par la barakah du Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, des Saints Qutb comme Chaykh ‘Axmad Ar-Rifà^iyy et Chaykh ^Abdul -Làh Al- Harariyy connu sous le nom de Al-Xabachiyy. Qui sont ces deux Waliyy Qutb (Saints) et Savants(^Ulamà’) de ‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah .


· Chaykh ‘Axmad Ar-Rifà^iyy-raxiimahu l-Làh- a vécu au XII ème siècle, il est l’illustre fondateur de la tariiqah préservée rifà^iyyah. Ce Waliyy a eu de nombreux prodiges. C’est ainsi qu’en l’an 1160, le Savant, le Quţb Ghawth (le chef des Saints, waliyy, de son époque), notre maître ‘Axmad Ar-Rifà^iyy Al-Kabiir a eu l’honneur de saluer et de parler avec son grand-père le Prophète śalla l-Làhu ^alayhi wa sallam devant sa tombe durant le Pèlerinage et d’embrasser sa main bénie, devant des milliers de témoins dont Chaykh ^Abdu l- Qadr Al-Jiylàniyy. Il a consacré toute sa vie à enseigner et à défendre la Croyance‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah, l’Islàm que pratiquent la majorité des Musulmans Sunnites.


· Chaykh ^Abdu l -Làh Al- Harariyy-raxiimahu l-Làh- connu sous le nom de Al-Xabachiyy, est un savant et waliyy comtemporain. Il est le le Qutb Ghawth (le chef des Saints-‘Awliyà’- de son époque), le mujaddid de ce siècle ; en ce sens il a revivifié la Science islamique. Maître çuufiyy, ascète de très haut degré il est décédé le 2ème jour du mois de Ramadàn de l’année 2008. Malgré son âge très avancé, il a consacré toute sa vie à enseigner et à défendre la Croyance‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah. Il n’a cessé de défendre l’Islàm que pratiquent la majorité des Musulmans Sunnites contre l’intégrisme et les hérésies. Ses disciples et élèves continuent à enseigner et à défendre la Croyance‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah, comme lui il l’a fait de son vivant, avec courage à travers le monde.


Donc, la femme jinn a craqué et s’est mise à parler en disant, entre autres : «Chaykh ^Abdu l -Làh est un waliyy, il écrase les jinn[…]je me cache quand le Chaykh ^Abdu l -Làh vient[…] C’est un garant de la Science ! »
Et quand le chaykh a menacé la femme jinn de la tuer avec ses mains, si elle ne sortait pas du corps de la personne possédée, elles a crié en disant : « Attends, attends , ne me tue pas, le couteau de‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah est très tranchant, celui qui l’a aiguisé est très fort, il a beaucoup de sciences, c’est ‘Axmad Ar-Rifà^iyy ! »


Allàhu ‘Akbar !!!


Plus près de nous dans l’espace, Sëriñ Tuuba, Xàdimu r-Raçuul-raxiimahu l-Làh- est un savant et un waliyy, un maître śuufiyy et un ascète de très haut degré dont l’œuvre s’avère monumentale, tant par la quantité que par la qualité. Il a consacré sa vie à l’adoration et à l’exaltation de Allàh ta^àlà, suivant ainsi les nobles traces du Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam. Pendant la période coloniale remplie d’épreuves, avec foi, patience et courage, il a maintenu haut la bannière de l’Islàm, en suivant et en enseignant la Croyance (al-^Aqiidah) de ‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah(Majorité des Musulmans sounnites) dont les sources sont les Textes (Coran et Sunnah honorés). C’est cet Islam que suivent l’écrasante majorité des Musulmans ‘ach^ariyy et màturiidiyy qui suivent les quatre Écoles de Jurisprudence (Madhàhib).

Il a écrit un ouvrage intitulé ″ Jazà’u ch-chukuur″ (Les dons Du digne de reconnaissances) dans lequel il évoque avec pudeur, retenue et dignité les épreuves qu’il a subies et le prodige, entre autres, que Dieu lui a accordé sur la route de l’exil forcé à l’île Mayumba.

Force est de dire, en passant, que c’est dommage que des hérétiques comme Béthio Thioune et les gens de son acabit agissent comme on le sait dans sa tariiqah. Qu’ils se le tiennent pour dit, en falsifiant de façon injuste l’enseignement de droiture de Sëriñ Tuuba, ils ne font du mal qu’à eux-mêmes !

Bien que très éprouvé et malgré les injustices coloniales qu’il a subies pendant plusieurs années, Sëriñ Tuuba disait avec foi et dignité :

« DIEU me suffit, ai-je répondu, et je me contente de Lui et rien ne me satisfait si ce n'est la Religion et la Science.

Je ne crains que mon Seigneur et n'espère qu'en Lui ; car c'est Lui, le Majestueux Qui m'enrichit et me sauve.

Comment disposerais-je mes affaires entre les mains de ceux-là qui ne sont même pas capables de gérer leurs propres affaires à l'instar des plus démunis!? »




Al- Xamdu li l-Làh, si on s’en tient au Coran et de la Sounnah Honorés, on a pas à les craindre ; il y a des versets comme Al-Baqarah, Yàcine, etc. et des invocations qui sont très efficaces et redoutables face à eux. Par Allàh, je sais de quoi je parle… !


Celui qui veut se protéger du mal des jinns, de la sorcellerie et du mauvais œil peut :

1°-soit porter autour du cou, ou bien autour du bras droit un hirz qui contient des versets coraniques et des invocations à Dieu. Le xirz n’a rien à voir avec les amulettes ou gris-gris que le Prophète, que les bénédictions de Dieu soient abondantes sur lui, a qualifiées d’association à la divinité (chirk).

N.B. Il faut se méfier des charlatans qui écrivent ou récitent des versets de Coran mélangés avec de la sorcellerie afin de tromper les gens. Le Coran n’intervient pas dans la sorcellerie ! Bien au contraire, le Coran Honoré contient des versets très efficaces pour désenvoûter et soigner les effets de la sorcellerie ou la magie (sixr)!
2°-soit réciter matin et soir les mu^awwidhatayn(les deux dernières sourates : al-Falaq et an-Nàs) en prononçant correctement les lettres.

Al-Xamdu li l-Làh, le Prophète- que les bénédictions de Dieu soient abondantes sur lui- nous a laissé le Coran et la Sunnah honorés comme sources de bonne guidée, nous permettant de distinguer le vrai du faux jusqu’à la fin des temps, et de pouvoir dénicher les suppôts de Satan !

Al-Xamdu li l-Làh! Lui Qui a fait que cette Communauté (‘Ummah) compte en permanence des Savants(Al-^Ulamà)’ des Saints( Al-‘Awliyà’) et des guides religieux pieux, sincères, justes, respectables et fiables qui suivent les nobles traces du Prophète çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam, sur qui nous pouvons compter.

Le Prophète Muxammad çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam a dit :

﴾﴾ Faqiihun wàxid 'achaddu ^ala ch-Chaytànin min 'alfi ^àbid ﴿﴿ , ce qui signifie : « Un seul savant est plus fort contre le chaytàn que mille adorateurs[de Dieu].»

Rappel :

1°-Dieu, rien ne Lui ressemble.
2°-Dieu est Tout-Puissant sur toutes choses.
3°- Dieu a créé toutes choses.
4°-Dieu n’est pas créé, donc il n’y a pas de début à Son Existence ; et il n’y a pas de fin à Son Existence.
5°-Dieu sait toutes choses.
6°-Dieu a les Attributs de perfection.
7°-Ce que Dieu veut est, ce que Dieu ne veut pas n’est pas.

Ces rappels-entre autres- sont extraits du Coran et de la Sounnah Honorés ; ils sont admis et enseignés par l’Unanimité des savants sounnites de tous les temps et de partout.

J’exhorte tous ceux qui vivent dans ce pays, tout comme ceux qui sont à l’étranger, d’aller apprendre et /ou de s’attacher davantage à la Croyance (al-^Aqiidah) de ‘Ahlu s- Sunnah wa l-Jamà^ah(Majorité des Musulmans sounnites) qui est la seule à même de préserver de Satan et de nous garantir le viatique pour l’Au-delà.


Nos Saints et Savants sénégalais- qu’ils soient vivants ou décédés- comme Sëriñ Tuuba, El-Xajji ^Umar Fuutiyu Tàl, El-Xajji Màlik Si, Bày Lày, Màm Buu Kunta, Bày Ñass, Màm ^Abdu ^Aziiz Si Màlik Ad-Dabàgh, etc. sont connus pour leur attachement à l’Islam et pour leur éloignement par rapport à ces pratiques illicites (xaràm) et malsaines que sont les charlatans, les voyants, les mediums, les astrologues ( saligués, jibarkat, boroon xàmb, etc.) et les sorciers(ndëpp kat et autres de même acabit).


Que Dieu nous préserve de Satan et de ses acolytes jinns et humains !!!



Patientons et repentons-nous en sachant que la mort va arriver inévitablement et que cette vie sur terre est presque finie. Nous serons Tous jugés par Le Seigneur des mondes. Attelons-nous à ce pour quoi Dieu nous a créés : L’adorer, faire le bien et éviter le mal ; recommander le bien et interdire le mal !

Provoquons les causes, qui soient conformes à ce que Dieu ordonne, afin d’améliorer notre situation personnelle, familiale, socio-économique et financière !

Louanges à Allah, Lui Qui est Tout-Puissant sur toutes choses ! Que Ses bénédictions soient abondantes sur Muxammad, notre bien-aimé et intercesseur !

Que Dieu, Le Très Miséricordieux, nous fasse miséricorde, par la barakah des Saints(Al-‘Awliyà’) qui ont vécu dans ce pays et /ou qui y vivent de nos jours et ceux d’ailleurs ! Àmiin !

V.D.



5.Posté par zigzig le 27/12/2009 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

allez sur youtube et taper baye sidy konta pour voir

6.Posté par SEMEGA le 01/02/2010 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

baye sidy kounte moi je bejon de vous urgent slvp

7.Posté par wiwiw le 03/02/2010 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c le numero de baye sidy kounta 77 612 06 40

8.Posté par omar le 01/07/2010 04:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c le numero de baye sidy 77 515 49 44

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image