leral.net | S'informer en temps réel

ENTRETIEN AVEC LE DOCTEUR MADI ATTAL : Diplômé de la Faculté de Médecine de Toulouse


Rédigé par leral.net le Jeudi 7 Février 2013 à 20:51 | | 0 commentaire(s)|

ENTRETIEN AVEC LE DOCTEUR MADI ATTAL :  Diplômé de la Faculté de Médecine de Toulouse
Thiesactu : - Bonjour Dr ATTAL ; En plus de la médecine générale vous pratiquez la mésothérapie. Pouvez-vous nous en parler ?

Dr ATTAL : - la mésothérapie est une technique médicale visant à injecter dans la peau des médicaments injectables dans le but de les soulager ou de les guérir.
Suivant la longueur de l’aiguille, l’injection se fera à différents niveau de la peau : épiderme, derme ou hypoderme. On utilise en général des aiguilles de 4 à 8mm ; il existe aussi un appareillage avec lequel on peut régler la profondeur de pénétration de l’aiguille.


Aiguilles de 4 et 8mm

La paternité de la mésothérapie revient au Dr PISTOR (bien que des expérimentations aient été faites avant…) qui dit pour définir sa technique : « Peu, Rarement et au bon endroit ».
Peu : parce que la quantité de produits nécessaires pour être efficace est nettement moindre que si ou agissant par voie générale.
Rarement : des séances de mésothérapie doivent être espacées d’au moins 7 jours.
Au bon endroit : l’injection se fait généralement en regard de l’endroit qui fait mal, et agit directement sur la maladie.

Thiesactu : - Quels sont les maladies que vous traitez par mésothérapie ?

Dr ATTAL : - La mésothérapie touche un peu à tout. Me concernant je l’utilise essentiellement en rhumatologie, traumatologie et médecine du Sport….
Un examen médical minutieux et un diagnostic précis sont nécessaires avant de prospérer un traitement.
Prenons plusieurs exemples :
- Dans les maux de dos (lombalgies) en fonction de la cause (arthrose, contractures musculaires, lombalgies d’origine psychogène…) des mélanges sont proposés et injectés dans la peau en regard de la lésion c’est-à-dire dans le dos en des points précis. Plusieurs techniques d’injection sont proposées (coup par coup, rafale, nappage…).
-
Il en va de même dans les douleurs du genou, de l’épaule, du coude…
- En médecine du Sport et traumatologie la mésothérapie constitue une alternative intéressante notamment dans les tendinites, les entorses, les élongations, les déchirures musculaires. Ces pathologies sont un vrai casse-tête chez les sportifs, et la plupart des clubs professionnels ont recours à la mésothérapie.
- Je voudrai terminer par les lourdeurs de jambes dus à des stases veineuses, là aussi la mésothérapie peu avoir de bons résultats

Thiesactu : -Merci Dr ATTAL et à très bientôt






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image