leral.net | S'informer en temps réel

ENTRETIEN AVEC NGONE NDIAYE GUEWEL, CHANTEUSE : «Mon mari n'est pas poursuivi, il reviendra au Sénégal»

La sulfureuse chanteuse Ngoné Ndiaye Guéwel est de retour à Dakar. Quatre mois après son séjour cher son époux, Abraham Pipo Diop qui vit en Allemagne, la diva pétille. Belle plastique, toujours séduisante, celle qui fit rêver plus d'un homme attend le retour de son chéri. Dans l'entretien qu'elle nous a accordé, Mme Diop rassure. Pour elle, son Aldiana (surnom qu'elle lui a trouvé) sera de retour dans son pays. 9 mois après le voyage de celui-ci, sa douce moitié annonce une prochaine production acoustique à Frankfort (Allemagne) où il se trouve. Sur son divorce annoncé, sa grossesse, les fausses hanches, ses paroles et son look provocateur, «Ndiaye» -comme la surnomme affectivement son mari- dit tout.


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Février 2010 à 12:09 | | 4 commentaire(s)|

ENTRETIEN AVEC NGONE NDIAYE GUEWEL, CHANTEUSE : «Mon mari n'est pas poursuivi, il reviendra au Sénégal»
Walf Grand-Place : Vous revenez de Frankfort où vous avez été voir votre époux, Abraham Pipo Diop qui paraît- il ne peut plus revenir au Sénégal. Ce, depuis 9 mois...

Ngoné Ndiaye Guéwel : (Elle coupe) Ah bon ! Vous me l'apprenez (rires).

On avance même qu'Abra ham Pipo Diop a maille à partir avec la justice ?

Je ne sais rien de cette histoire. Mais, je vous assure que mon mari reviendra. C'est un digne descendant du résistant Lat Dior Ngoné Latir Diop.

Quand reviendra votre époux?

Je ne sais pas. Peut-être après avoir terminé son album. Il est en studio. Ce que les gens susurrent ne m'intéresser pas. Je sais juste que je ne donne à personne le droit de fouiller dans ma vie privée. Je suis revenue quelques jours avant le Magal de Touba. En fervente disciple de Serigne Fallou, je n'ose pas passer cet événement hors de la ville de Bamba. J'adore Serigne Fallou.

Vous semblez être une épouse collante. Comment vivez- vous votre amour à distance ?

Je lui ai laissé beaucoup d'encens dans sa maison à Frankfort. Ce n'est pas un problème. Si j'ai sa nostalgie, je vais le voir.

Et lui, il peut venir vous voir ?

Pourquoi pas ? Bien sûr. Arrêtons-nous à cela.

Comment s'est passé votre séjour en amoureux en Allemagne ?

Cela s'est bien passé. On a été en tournée en Suisse, en Italie, en Allemagne. Nous avons animé beaucoup de soirées. Durant ces 4 mois, mon époux et moi avons explosé les soirées sénégalaises de Torino, Ber gamon. J'ai fait des play-back et des lives. Même si je n'ai pas d'orchestre. J'ai cherché des musiciens pour m'accompagner.

Que retenez-vous de cette tournée ?

Toutes les soirées qu'on a animées, c'était en live. Notre premier spectacle s'est déroulé en Suisse. Ce sont des Gambiens qui nous avaient engagés. Le public nous a accueilli avec les honneurs. J'en garde de bons souvenirs. Les émigrés m'ont déroulé le tapis. Mapenda Seck et Fatou Guéwel m'ont invité à leur soirée. C'était magnifique. Tout va bien entre nous. Nous prions Dieu de nous épargner de Satan.

Pourtant, on disait, il y a quelques mois, que vous aviez divorcé ?

Touche du bois ! Que Dieu m'en garde. Je ne le souhaite pas. Depuis que nous nous som mes mariés, je n'ai pas une seule fois songé au divorce. Mon mari est mon ami. Je suis sa confi dente. Tout le long de la tournée, on était ensemble. Il m'a même accompagnée jusqu'à l'aéroport d'Italie pour que je prenne mon vol à destination de Dakar.

Est-ce que vous aller partici per à l'album acoustique que Pipo prépare ?

Faisons une surprise aux mélomanes. Pour l'instant, je ne veux rien dire sur cela.

On a également annoncé votre grossesse ?

Amine, je ne rêve que de cela. Je rêve d'avoir des jumeaux. Je souhaite faire sept enfants qui s'appelleront tous Serigne Fallou. Et les filles, si Pipo l'acceptent seront baptisés Adja Fallou. J’adore Serigne Fallou.

Parlez-nous un peu de votre duo avec Pipo ?

L’idée yalla monu boolé (Dieu nous a unis) est la réalité. C’est un secret de Polichinelle que de dire que j'adore Pipo, que je le chéris. Je ne suis pas une femme frivole. J'ai juré lors d'une émission (Sortie sur Walf Tv) que je suis une personne digne. On s'est marié. On s'aime. Pourquoi ne pas chanter ensemble.

Votre époux fait de l'afro qui n'est pas trop prisé au Sénégal, n'êtes-vous pas en train de le remorquer ?

C'est vrai que mon mari évolue dans l'afro. C'est ce qu'il fait en Allemagne et en Suisse. D'ailleurs, il prépare un album en acoustique. Le morceau lui appartient, il m'y a invité, j'ai répondu. Et cela a marché.

Pourquoi le surnom aldiana (Paradis) ?

Avoir le paradis demeure le summum du bonheur. Et en tant qu'épouse comblée, je ne peux trouver meilleur surnom que ça. Tout individu souhaite y aller après la mort. Pipo est mon ami, mon paradis.

Que réservez-vous donc aux mélomanes après le single Couple bi ?

La musique n'a pas de frontières. Qui aurait cru qu'en 2010, le tassu allait s'imposer dans le show-biz. Depuis Aby Gana Diop, Ndèye Diarra Guèye...

Couple chanteur ?

Dieu façonne parfois un couple composé de conjoints exerçant le même métier. Donc, s'ils sont artistes, je ne vois pas pourquoi ils ne pourraient pas chanter ensemble. Cela leur fera de la promotion, puisque c'est original de voir un couple en duo.

Est-ce facile d'évoluer en couple dans le show-biz ?

C’est vrai que ce n'est pas facile avec les rumeurs et autres regards indiscrets. Toutefois, en ce qui me concerne, je prie Dieu de me préserver du divorce. Ce que je peux vous assurer, c'est mon ambition de chérir Pipo jusqu'à mon dernier souffle.

Comment avez-vous connu Pipo Diop ?

C'était lors d'une de ses soirées. Il m'avait invitée avec Balla Bèye. Cette nuit-là, comme je suis casanière, je n’avais pas envie d'y aller. Mon frère m’a accompagnée. C'était au Képar. On n'avait pas des affinités. Il m'a offert beaucoup d'argent.

Après Pipo m'a amenée en tournée en Allemagne. J'avoue qu'il ne s'est rien passé au cours de la tournée. A son retour, il est venu dire à ma mère qu'il avait l'intention de m'épouser. J'avoue que lorsque ma génitrice me l'a rapportée, j'en ai rigolé dans un premier temps. Au finish, Dieu nous a unis. Je prie pour qu'on nous laisse en paix.

En dehors de la musique, quelles autres activités faites- vous ?

Depuis longtemps, j'évolue dans les conseils en artifices féminins. Chez moi, j'apprends aux épouses à se mettre en valeur et à ferrer leur homme. Bref, j'aide à faire découvrir les astucieux secrets de la femme. Je vends des perles de cristal et de l'encens. J'ai des nouveautés comme koumako yaral, salagne-salagne.

Youssou Ndour a chanté salagne salagne après vous. Vous-a-t-il plagié ?

Non, c'est juste que salagne salagne est un mot facile à chanter. C'est pourquoi il l'a repris. Comme collections, je détiens des perles du genre reugueuthie, une grosse perle qui fait beaucoup de bruit. Je précise qu'une femme ne doit pas être molle. Elle doit à tout moment être en mesure de séduire. Pour l'encens, j’en fabrique de tous les genres comme sarhatane,, nakk, gowé.

Est-ce que Pipo Diop qui a longtemps évolué à l'étranger aime l'encens ?

Il en raffole. Tout homme qui vit avec moi sera obligé d'être friand d'encens. Chaque personne avec ses goûts. Un homme doit sentir qu'il a une femme à ses côtés. Et pour cela, il faut de la création pour surprendre à tout moment son chéri.

Vous êtes 2e épouse. Ngoné Ndiaye est-elle prête à accueillir une 3e ?

Pourquoi pas, je ne suis pas jalouse. Pipo est un homme. Je n'ai pas le temps de le jalouser ou de le suivre. Je suis issue d'une grande famille polygame. Les femmes qui refusent de partager les hommes ne sont pas confiantes. J'accueillerai volontiers une 3e épouse de Pipo. Je suis du genre très libre d'esprit qui ne fouille pas. Si mon mari est dragueur, c'est son affaire.

Vous avez arrêté de porter des fausses hanches ?

Regardez-moi bien, je jure que je n'ai jamais porté de fausses hanches. Je ne sais même pas où cela se vend. Mes rondeurs sont naturelles et héréditaires. Je suis née ainsi. Je suis surprise quand on me dit que je ne dois pas mettre des pantalons. J’en ai le droit. Je suis encore jeune.

On vous accuse de provoquer les maris d'autrui ?

A la télé, je fais mon travail. Celles qui sont jalouses peuvent dormir tranquille. J'ai mon mari que j'aime. Les hommes qui me téléphonent sont juste des fans. Cela s'arrête là. Ce n'est pas parce que des hommes me complimentent qu'ils sont amoureux de moi.

D'aucuns soutiennent que Ngoné Ndiaye est grossière dans ses textes ?

Quand je dis que Goor goula yéné dolé (un homme fougueux qui vous attaque), ce sont juste des métaphores. Je ne suis pas insolente puisque je respecte l'être humain. Seulement, je suis de nature comique. Pour parler de l'homme fougueux, je fais allusion aux violences faites aux femmes. Mais pas à autre chose.

Aussi, si je parle de sakala yalla, c'est que, c'est juste que j'en ai. Et le tassu fait partie des genres musicaux où le chanteur se glorifie pour y mettre de l'ambiance. Sur scène, je suis une folle, mais dans la vie courante, Ngoné Ndiaye est timide. Quant au feeling, c'est l'animatrice Keb's Thiam qui m'a surnommée baari feeling (charmante). Je pense que c'est ma nature. J'en profile pour dire à mes fans que j'entends marquer mon retour sur la scène. Je prépare quelque chose de nouveau. Même si je crains la piraterie. Un artiste a l'obligation d'être présent sur la scène.

Réalisé par Ndèye Awa LO
Source Walf Grand Place




1.Posté par tatou le 23/02/2010 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense que vous avez une belle forme pour les boubous, abétis, marinière, faux boubous, mais pour les robes et les pantalons je ne vous conseille pas de les porter à moins que vous fassiez un peu de régime pour affiner votre corps. Pour le moment laissez les tenues européennes;

2.Posté par xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx le 24/02/2010 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sa tate you khegne yi

3.Posté par tapha le 21/05/2010 02:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pico daga gaw ngon

4.Posté par ramsa diagne le 22/01/2012 02:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lo defe nonoula lo begue defe nonula

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image