leral.net | S'informer en temps réel

ENTRETIEN: YÉKINI JUNIOR, ADVERSAIRE DE SANTANG GNINGUE: «Je dois le battre pour rattraper mes pairs»

Le 3 décembre prochain, Yékini Jr, le lieutenant du roi des arènes Yakhya Diop Yékini croise Santang Gningue pour le 22ème combat de sa carrière. À moins de deux semaines de ce Choc, le pensionnaire de Ndakaru et poulain de Katy Diop "avertit" son adversaire et fixe ses ambitions pour la saison en cours dans un entretien accordé à Sunu Lamb.


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Novembre 2011 à 23:04 | | 0 commentaire(s)|

ENTRETIEN: YÉKINI JUNIOR, ADVERSAIRE DE SANTANG GNINGUE: «Je dois le battre pour rattraper mes pairs»
Comment Yékini Jr prépare-t-il son combat contre Santang qui se dit déterminé à prendre la revanche de son mentor sur vous ?

C'est un combat qui revêt une grande importance pour moi, vue mes relations avec Yékini, nous sommes ensemble tout le temps. Il a battu Bombardier et il ne me reste que de croiser à mon tour Santang. Je prie pour remporter la victoire dans ce combat.

N'est-ce pas une pression de plus, à l'idée que votre adversaire prenne la revanche par procuration sur vous ?

Là où j'en suis dans ma carrière, je dois forcément le battre afin de rattraper mes pairs. Et, pour y arriver, je suis en train de travailler dur pour obtenir le résultat escompté. Ce qui est logique de faire quand on revient d'une défaite, c'est de gagner pour poursuivre son chemin et corriger ses erreurs. Je m'entraîne rigoureusement pour gagner. Par conséquent, il est impératif que je remporte la victoire face à Santang. Donc, il ne devrait pas déclarer dans la presse qu'il va prendre la revanche de Bombardier par procuration car Bombardier n'agit pas ainsi. Il n'a pas posé un acte digne d'un diambar

Sur quoi axez-vous vos entraînements pour faire face à Santang ?

Pour ce combat, j'ai mis l'accent sur tout (il se répète). Je n'ai négligé aucun domaine. Je m'entraîne sur tous les plans, physiquement, rapidité, souplesse, force. Je vous ai dit tout à l'heure que celui qui veut la victoire, doit forcément travailler sur tout ce qui est en mesure de la lui procurer.

Comment voyez-vous votre adversaire Santang Gningue ?

C'est juste un adversaire. En ce qui me concerne, je suis à la lettre ce que me recommande mon staff. Certainement, c'est parce qu'il a fait ses preuves que nous allons nous croiser. Je n'ai rien à lui dire sur ce combat car, c'est en partie de sa faute s'il a été repoussé. Car, Santang à accepté de livrer un combat alors qu'il a été coopté seulement quatre jours avant. C'était à l'occasion du 3ème Festival mondial des arts nègres. Or, après une préparation de deux mois alors qu'il ne restait plus que quinze jours pour notre combat, il a dit qu'il n'est pas prêt. Cela fera bientôt un an que notre combat est monté. Quand on sait ce que préparer un combat implique, il ne devrait pas agir de la sorte. Nous étions sensé lutter le 2 octobre passé mais, d'après Serigne Modou Niang, son camp avait dit ne pas être prêt pour cette date. Il nous (ndlr : Santang et Yékini Junior) a été proposé la date du ,30. octobre et Santang a encore prétexté que c'était trop proche de la Tabaski.

Quel serait l'apport de Yékini dans ce combat sur le plan mystique ou de tout autre ordre ?

Yékini est un frère pour moi. En dehors de mes combats ou de la lutte en forte raison quand j'ai un combat. Il me soutient aussi sur bien d’autres choses. Je ne vais pas seulement le remercier ou lui rendre hommage, mais je laisse le soin à Dieu de le rétribuer pour tout ce qu'il fait pour moi.

Mystiquement comment vous soutient-il ?

Le volet mystique, je ne m’en préoccupe pas. Je ne me concentre que sur l’aspect physique de ma préparation : m'entraîner et respecter les consignes données. Le reste, d'autres s'en occupent. Je prie pour battre Santang par une belle parade incontestable, claire et nette.

SOURCE : Sunu Lamb Par Rokhaya THIAM
D'après xibar.net






Hebergeur d'image