leral.net | S'informer en temps réel

EX-PRESIDENT DE L’OLYMPIQUE DE MARSEILLE : Pape Diouf réclamé chez lui !

Journaliste sportif de renommée, agent de joueurs qualifié des «plus crédibles», directeur sportif de l’OM puis président, il ne reste plus rien à prouver dans l’Hexagone, à ce jeune Sénégalais immigré dans le vieux port au début des années 70. Après de longues années au service du football français, beaucoup de ses compatriotes sont persuadés que, désormais, la place de Pape Diouf est au chevet du football du pays de ses ancêtres, qu’il n’a quasiment jamais servi, de façon officielle. Apparemment, tous les postes sont ouverts au président-fondateur du premier quotidien sportif du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Juin 2009 à 12:27 | | 2 commentaire(s)|

EX-PRESIDENT DE L’OLYMPIQUE DE MARSEILLE : Pape Diouf réclamé chez lui !
REWMI - Pape Diouf parti, J.C Dassier a été intronisé président de l’Olympique de Marseille. Sitôt installé, le successeur de l’ex-agent de joueurs a communiqué le nouvel organigramme qu’il compte mettre en place avec, comme Directeur sportif, celui-là qui, il y a quelques jours, disait, toute honte bue : «si Diouf part, je m’en irai aussi». Pape Diouf, lui, est réclamé dans son pays, le Sénégal, où l’attendent de grands chantiers.

Après la courageuse décision de Pape Diouf de ne pas accepter les conditions proposées par le propriétaire du club, Gérard-Louis Dreyfus, et de se retirer de la présidence de l’Olympique de Marseille, Jean-Claude Dassier est nommé à son poste. Ce dernier, sitôt installé, a décliné le nouvel organigramme du club. José Anigo, qui réaffirmait récemment son attachement à l’ancien reporter sportif, est appelé à rester à son poste de Directeur sportif, avec Didier Deschamps comme entraîneur. En revanche, Jean-Pierre Bernès, cet homme au passé très marqué par des affaires en justice, ne sera pas de l’attelage phocéen.

Pour les Sénégalais, cette volte-face de José Anigo rappelle, étrangement, celle du défunt président de l’Assemblée nationale, Amadou Cissé Dia, qui disait en 1980, à la veille du départ du premier président de la République : «si Senghor part, je m’en irai aussi». En janvier 1981, quand le président-poète a transmis le pouvoir à son dauphin et Premier ministre, l’honorable Cissé Dia avait lancé : «Abdou Diouf m’a demandé de rester».

Même si Gérard-Louis Dreyfus a exclu de la direction de son club un homme pas très recommandable dans les milieux du football français, il n’empêche que certains Marseillais pensent que «la mafia, à qui la présence de Pape Diouf a longtemps fait ombrage», a aujourd’hui les moyens, même à l’insu de GLD, de «combiner en rond». Mais, de l’autre côté, on semble les attendre de pied ferme, surtout du côté des supporters, où l’influent groupe des «Yankees» a décidé de porter la pression au summum.

Quant à Pape Diouf, ses compatriotes sénégalais réclament son retour au pays natal (pourquoi pas dans le cadre d’un plan Reva sportif ?), pour aider à relancer le football local, lui aussi proie d’une mafia qui étend, petit à petit, ses tentacules, pour son contrôle total et celui des intérêts qu’il génère… En commençant par le sponsoring et la vente «illicite» d’innocents enfants, souvent sans instruction et issus de parents très démunis… Leur seul espoir étant de réussir à se servir de leurs talents pour venir au secours d’une famille où, le plus souvent, le père tire le diable par la queue, quand il a la chance de l’entrevoir.



1.Posté par DIOUF le 24/06/2009 03:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL VIENDRA PAS.WADE ET SON EKIP NAIME PAS LES TRAVAILLEURS.

2.Posté par kals le 24/06/2009 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ns reclamons pape diouf au sénégal pour quil ns aide a relevé la téte et à revé d'un autre coupe d'afrique et mondiale vive pape diouf merci

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image