leral.net | S'informer en temps réel

EXPOSITION :Les acquis académiques des sortants de l’ENA

Après un cycle complet de formation, il est temps, pour eux, de montrer ce qu’ils ont dans le ventre. Tous les aspects de la vie ont été ressortis à travers leurs créations. Ce qui prouve qu’ils sont désormais parés pour affronter le monde artistique.


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Juillet 2012 à 17:01 | | 0 commentaire(s)|

EXPOSITION :Les acquis académiques des sortants de l’ENA
La Galerie nationale d’art abrite, depuis vendredi dernier, une exposition pédagogique de l’Ecole nationale des arts (ENA), proposant les acquis académiques de 54 étudiants sortant de l’établissement. Au cours de ce vernissage, le directeur de cette école, Mamadou Dioum, a indiqué que « l’étudiant interroge la mise en situation des matériaux pour mettre en exergue les acquis de son cursus académique ». Ainsi, les 54 dossiers artistiques individuels présentés, reflètent la diversité des sujets et thèmes traités, sur lesquels les étudiants mettent à l’épreuve leur créativité. Cette exposition qui se poursuit jusqu’au 27 juillet prochain, regroupe les œuvres des sortants de la session juillet 2012 de l’ENA. Les productions artistiques sont relatives aux thèmes de la vie quotidienne et de la vie socioculturelle. Dans la présentation du travail des étudiants, un accent est mis sur l’occupation de l’espace, renvoyant souvent à une thématique, une atmosphère, un univers, un cadre environnemental. Le tout formant un ensemble dont les différents éléments se parlent, interagissent. Cela va des panneaux publicitaires au hip-hop, en passant par le cadre urbain, les handicapés, l’Egypte des pharaons, les hiéroglyphes, les scribes, les prêtresses, les technologies de l’information et de la communication (à travers les pièces détachées d’ordinateurs utilisées pour redessiner la carte du monde et reconfigurer des outils de la vie quotidienne dans une société de la consommation - ordinateurs, postes téléviseur, etc.). On rencontre aussi des tableaux sur les talibés, les handicapés, des maquettes de projets architecturaux, un petit parc animalier avec la restitution des sifflements des oiseaux. A travers cette exposition, la Galerie répond à sa vocation d’espace d’émergence pour les futurs professionnels. La manifestation apparaît ainsi comme un moyen de montrer le vivier de talents que l’ENA prétend être, pour le confronter au regard du public. « Ce n’est pas l’outil, en tant que tel, qui intéresse l’étudiant, mais sa dimension plastique, car chaque le sujet de recherche est en parfaite adéquation avec le domaine de spécialisation. Ce sont des supports pédagogiques importants qui permettent à aux étudiants d’interroger les acquis du premier cycle. C’est la troisième fois que ce genre d’exposition a lieu en ces lieux, mais contrairement aux précédentes, cette exposition accueille des visiteurs venus apporter leur soutien », indique M. Dioum. Cette exposition rassemble trois filières de formation artistiques, explique le Directeur des études de l’ENA : artistique, expression et environnement. Selon la directrice de la Galerie nationale, Fatou Bintou Sarr Niang, il s’agit d’une performance de la part des étudiants de l’ENA. Quant à Alioune Badiane, ancien directeur de l’ENA, il s’est réjoui de retrouver l’élan de créativité des étudiants. Selon lui, « ce sont des dossiers qui ont abouti avec beaucoup de technicité, beaucoup de talent. Connaissant les conditions dans lesquelles ils travaillent, je suis entièrement satisfait par rapport à ce qu’on exige d’un artiste : de l’imagination, de l’observation, de la créativité. Je suis rassuré, et j’encourage les artistes, leurs encadreurs, notamment tout le staff de l’ENA, qui ont déployé des efforts inouïs pour sortir ces talents dans la vie professionnelle ».



Source:Loffice
PAR DJIBRIL BA






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image