leral.net | S'informer en temps réel

Ebola-Réouverture des frontières : Le BCG rejette le diktat de la CEDEAO

S'il y a des gens que la réouverture des frontières n'agrée guère, c'est bien le Bloc des centristes gaïndé (BCG). Dans les colonnes de EnQuête, Jean-Paul Dias et Cie disent niet à une éventuelle réouverture des frontières imposée par la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).


Rédigé par leral.net le Mardi 18 Novembre 2014 à 08:40 | | 4 commentaire(s)|

Ebola-Réouverture des frontières : Le BCG rejette le diktat de la CEDEAO
Le Secrétariat national du Bloc des centristes gaïndé (BCG) "rejette avec la plus grande fermeté le diktat de la Commission de la CEDEAO qui exige du Sénégal la totale ouverture des frontières vis-à-vis des pays où sévit l'épidémie à virus Ebola". Selon Jean-Paul Dias et ses camarades, "les Accords CEDEAO sur la libre circulation des personnes stipulent clairement que tout Etat membre qui craint pour sa sécurité peut geler ou restreindre la libre circulation des personnes en direction de son territoire. Ce que plusieurs pays africains, membres ou pas de la CEDEAO, ont fait à l'encontre du Sénégal sans que la Commission de la CEDEAO n'ait eu à réagir''. Pour le BCG, comme les médecins recommandent qu'à l'intérieur d'une même famille, les personnes non infectées se doivent d'isoler tout malade et de s'en éloigner, "mutatis mutandis, c'est ce qui s'impose aux Etats vis-à-vis de ceux convaincus d'épidémie.






Hebergeur d'image