leral.net | S'informer en temps réel

Ebola: le Sénégal ouvre partiellement ses frontières avec la Guinée, le Liberia et la Sierra Léone, aujourdhui

Le Sénégal a décidé d’ouvrir partiellement ses frontières aériennes et maritimes avec la Guinée, le Liberia et la Sierra Léone à compter de ce vendredi, a annoncé le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Novembre 2014 à 19:53 | | 2 commentaire(s)|

Ebola: le Sénégal ouvre partiellement ses frontières avec la Guinée, le Liberia et la Sierra Léone, aujourdhui
’Cette mesure concerne uniquement les frontières aériennes et maritimes à l’exclusion de la frontière terrestre’’, précise un communiqué transmis à l’APS.

''Toutefois, selon la même source, le Sénégal réitère sa solidarité avec tous les pays touchés par l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola’’.

Les autorités administratives et les forces de défense et de sécurité ''veilleront à la mise en œuvre rigoureuse de la présente mesure'', assure le ministère.

Le Sénégal a décidé depuis le 21 août dernier de fermer à nouveau ses frontières terrestres avec la Guinée, "compte tenu de l’évolution de la fièvre hémorragique à virus Ebola, qui pose un problème de santé publique de portée mondiale".

Cette mesure était étendue aux frontières aériennes et maritimes pour les aéronefs et navires en provenance de la République de Guinée, de la Sierra Leone et du Liberia.

Les chefs d’Etat des pays membres de la CEDEAO, réunis récemment à Accra pour les besoins d’un sommet extraordinaire consacré à l’épidémie Ebola, ont appelé à une levée des restrictions et interdictions sur les mouvements des personnes et des biens en direction ou en provenance des pays affectés par cette maladie.

L’épidémie d’Ebola a tué plus de 5 000 personnes, en Afrique de l’Ouest, selon le bilan publié mardi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La fière à virus Ebola, qui sévit principalement au Liberia, la Guinée et la Sierra Leone, a fait 5 160 morts pour 14 098 cas enregistrés, indique la même source.

Au Mali, un infirmier de 25 ans, travaillant à la clinique Pasteur de Bamako, est décédé mardi soir après avoir été contaminé par le virus Ebola, indique le gouvernement.

Il aurait contracté le virus de la fièvre hémorragique en soignant un patient arrivé de Guinée.

Une fillette de deux ans originaire de Guinée est décédée le mois dernier à Kayes, dans l’ouest malien.

Le Sénégal a connu un seul cas d’Ebola le 29 août. Il s’agissait d’un étudiant guinéen arrivé à Dakar par la route en provenance de Guinée, où il avait été en contact direct avec un malade d’Ebola. Guéri, il a pu regagner son pays.

APS






Hebergeur d'image