leral.net | S'informer en temps réel

Échange de coups de poing entre Farba Ngom et un jeune de la Cojer de Matam : Bakar Cissé saisit le procureur de la République

Le député « apériste » du Bosséa, par ailleurs maire d'Agnam Civol, Farba Ngom, s’est bagarré, hier, à Matam, avec Bakar Cissé, responsable de la Cojer du département de Matam, lors de la finale de la Coupe du maire Abdoulaye Saly Sall de Nabadji Civol. Le responsable des jeunes « apéristes » de Matam avai prévu de saisir d'une plainte le procureur de la République ce matin, pour coups et blessures volontaires.


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Décembre 2015 à 15:08 | | 7 commentaire(s)|

« Après la finale, je me suis rendu à Boynadji, chez Abdoulaye Saly Sall, conseiller du président de la République, pour le féliciter et le remercier, en compagnie de Rougui Mbaye, responsable de la Cojer de Thiès. C’est elle-même qui m’a demandé d’aller voir Farba Ngom pour le saluer. Lorsque je l’ai salué, il m’a demandé de ne plus lui envoyer de messages, ni l’appeler. Je lui ai alors rétorqué la même chose. Mais, c’est après quelques échanges de paroles, qu’il m’a lancé un coup-de-poing et j’ai riposté. On a commencé à se bagarrer et il a appelé ses gardes du corps », explique, Bakar Cissé qui indique que les gardes de Farba l'ont tabassé. Ce dernier a promis de lui rendre la vie difficile et de lui nuire, tout en lui montrant qu’il n’est rien dans ce département.

À en croire, Barka Cissé, le différend qui l’oppose à Farba Ngom remonte à l’université républicaine organisée, il y a deux semaines. « C’est Farba lui-même qui a appelé Thérèse pour lui dire que Barka Ciss, est un jeune de Matam qui se prend pour un responsable politique dans le département de Matam. Il s’est permis, à lui seul, d’amener deux (2) sept places. Faites, tout ce que vous pouvez pour les bloquer », informe-t-il. Mais, dit-il, lorsqu’il a su l’information, il n’a pas réagi. Il a attendu que les activités se terminent pour l’appeler afin qu’il ne se mêle plus de ses affaires.

M. Cissé n’est pas sorti indemne de cette bagarre avec le député-maire d’Agnam Civol. Suite à ses blessures, le responsable de la Cojer de Matam compte saisir le procureur de la République. Aussi, a-t-il promis d’organiser un point de presse à Matam pour déclarer le griot de Macky Sall persona non grata dans le département de Matam.

Fara Mendy






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image