leral.net | S'informer en temps réel

Echec de la mobilisation à Fatick: Macky Sall remonté contre Cheikh Kanté

La mobilisation n’était pas au rendez-vous de la visite économique du président Macky Sall à Fatick, du fait de querelles intestines. Durant tout le séjour présidentiel, Cheikh Kanté et Moctar Ba ont semé la chienlit. Rivalité qui aurait causé la mort d’un militant et plusieurs blessés grave.


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Juillet 2015 à 10:18 | | 4 commentaire(s)|

Echec de la mobilisation à Fatick: Macky Sall remonté contre Cheikh Kanté
Rien ne va entre le président de la république Macky Sall et son sous-lieutenant Cheikh Kanté. Tout est parti d’une consigne que le directeur du port n’a pas respectée. Selon une source proche de la présidence, Macky Sall, avant son déplacement sur Fatick, avait rencontré les responsables locaux. Il est ressorti de cette réunion entre Fatickois, que la seule star de la visite présidentielle, «c’est le président Macky Sall». Cheikh Kanté et son entourage immédiat ont tenu une autre réunion pour élaborer un autre plan d’accueil. Celui d’imposer l’image de Cheikh Kanté sur les pancartes et T-shirts. Aussi, le président de la République a-t-il été surpris, lançant les travaux de la route Fimela, Samba Dia Joal, de voir que Cheikh Kanté et Cie ont inondé la zone de T-shirts et de pancartes où Macky Sall était à côté de Cheikh Kanté. Bonjour les dégâts. Car les affrontements ont été notés jusqu’à l’intérieur de la Commune qui ont abouti à mort d’homme. Ainsi, ordre a-t-il été donné à la sécurité présidentielle de surveiller Cheikh Kanté et ses gros bras. L’homme ayant eu vent de l’ordre, boycotte les inaugurations de l’hôpital et de l’hôtel de ville. Mercredi, il se rend à Gossas, pour le forum économique, en compagnie de tous ses militants qui ont été tenus à l’écart, à un Km du lieu de la manifestation.

Cheikh Kanté humilié au port de Foundiougne

Hier jeudi, dans la ville de Foundiougne, le Dg du port a subi la plus grande humiliation de sa vie, puisque, dès son entrée au port, la garde présidentielle qui a fiché son nom sa liste rouge, lui a refusé l’accès à la tribune officielle et a demandé à ses disciples de quitter le port. Seuls 10 de ses militants ont accédé à l’intérieur du port, mais seront isolés. Comme un simple militant, Cheikh Kanté a été planqué sous le chaud soleil. Dès l’arrivée du Président au port, les militants favorables à Cheikh Kanté ont crié : «halte au complot.» Approché, M. Kanté a promis de réagir, prochainement.

Macky écourte son séjour

Pour montrer son mécontentement, le président Macky Sall a refusé de recevoir en audience, ses lieutenants de Fatick, comme cela se faisait à chaque fois qu’il visite une région. Seuls, les hommes religieux ont été reçus en audience. Selon nos sources, il devait rentrer ce matin à Dakar, mais le président a écourté son séjour et est à Dakar, depuis hier soir. Sorry Kaba, un des responsables influent de Fatick, a confirmé les affrontements, mais pas la perte de vie. «Je peux confirmer la rumeur, mais la mort de l’homme n’est pas issue de ces affrontements-là. En réalité, deux jeunes se sont battus à Batar et l’un a perdu la vie. Ça se comprend en politique, mais c’est regrettable», a-t-il déploré, avant d’appeler à l’unité qui, seule, importe, pour construire Fatick.

Ibrahima Khalil DIEME teranga.info






Hebergeur d'image