leral.net | S'informer en temps réel

Eclaircissements du CN du PDS quant au pétrole sénégalais exploité par M. Aliou Sall

Oumar Sarr apporte des éclaircissements quant à la "tentative de manipulation" de l'actuel régime, suite aux révélations du Secrétaire général national du PDS, Me Abdoulaye Wade lors du dernier Comité Directeur. En effet, il annonçait aux Sénégalais un scandale sans précédent concernant l'exploitation pétrolière aux larges de Saint-Louis par le frère de l'actuel locataire du Palais.


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Octobre 2014 à 13:58 | | 28 commentaire(s)|

Eclaircissements du CN du PDS quant au pétrole sénégalais exploité par M. Aliou Sall
Au comité directeur du PDS, le Président Wade est intervenu sur certaines affaires politico-financières liées au régime actuel. Il reviendra probablement sur d’autres à la prochaine réunion. Dans le journal « Le Populaire « du 23 octobre 2014, Aliou SALL a publié une mise au point. Je suis étonné que M. SALL ait choisi cette forme de communication d’autant plus que dans une interview dans un journal de la place, le même jour, il avait choisi de contourner la vérité. Nous tenons à rétablir les faits.

1. Aliou SALL n’est connu ni comme un pétrolier ni comme un homme d’affaires

2. Aliou SALL a créé une société liée au secteur du pétrole dénommée Petro-Tim Senegal le 9 juillet 2012 avec un apport de 10 millions CFA. Le RC est SNDKR201289438 et le NINEA 004607290. Il en est l’unique propriétaire d’autant plus que la société est une SAU (Société Anonyme Unipersonnelle). Il se dit maintenant « employé », ce qui veut dire que sa société ou ses actions ont été vendues ou transférées à une autre personne (physique ou morale). Mais qui ? Qui se cache derrière Aliou SALL ? That is the question !

3. C’est à la société Petro-Tim limited que les blocs de Kayar profond et Saint-Louis profond ont été attribués en passant par Petro-Tim Senegal SAU.

4. Une société dénommée Petro-Tim Limited a été créée aux ïles Caïman avec le numéro 265741 à la date du 19 janvier 2012( ?). Selon les informations à notre disposition, M. Cheikh Tidiane Gassama a été ou est le Directeur Général. Savez-vous que ce même Cheikh Tidiane Gassama, fils de l’homonyme du Président, Macky GASSAMA, est Directeur Administratif et Financier à Petro-Tim Senegal. Thiey ! Cupidité, bêtise quand tu nous tiens ! Une autre société dénommée Petro Asia NewCo limited a été crée le 29 juin 2012 aux îles caïman le 29 juin 2012 mais nous n’avons pas toutes les informations sur la structuration de ses actions.

5. Nous ne pouvons pas affirmer avec certitude que Petro-Tim limited est propriétaire de Petro-Tim Senegal mais les 2 sociétés sont liées et le lien est très visible dans l’organigramme disponible dans un document de PetroAsia. Nous ne pouvons affirmer, à cette étape de nos investigations, que Petro-Tim Senegal est une filiale de Petro-Tim Limited. S’il y a des actions, nous ne pouvons préciser le nombre d’actions et leur répartition. Retenons en tout cas que Petro-Tim Limed est au moins actionnaire dans Petro-Tim Senegal mais ce qui est plus probable est que celle-ci soit une filiale de celle-là.

6. Le Président A. WADE croit fortement, c’est le moins qu’on puisse dire, qu’il existe du pétrole, beaucoup de pétrole, dans nos côtes. Sous son magistère, il y a eu beaucoup de manifestations d’intérêt et de demandes de permis. Le sous-sol est prometteur et à un moment donné on avait annoncé la quasi-certitude de l’existence du pétrole vers Saint-Louis.

7. M. Frank Temis est un homme d’affaires connu en Afrique et il a beaucoup investi en l’Afrique de l’Ouest. Il a proposé ses services pour l’attribution des blocs comme d’autres. Un contrat de recherche et de partage de production d’hydrocarbures a même été envisagé et préparé avec lui sous le régime du Président WADE. Seulement la procédure n’a jamais été finalisée avec le Président WADE. Peut-être que l’alternance de mars 2012 n’a pas pu permettre de conclure par un décret qui, rappelons-le, n’existe que quand il est signé, numéroté et publié. Les intérêts du Sénégal seraient autrement sauvegardés.

8. Le Président Macky SALL a signé le décret portant approbation du contrat de recherche et de partage de production d’hydrocarbures entre l’Etat, PETROSEN et PRETO-TIM Limited pour le bloc de Saint-Louis Offshore Profond (décret 2012-597 du 19 juin 2012), et c’est là le problème, c’est à partir de cette date que des sociétés douteuses ont été créées, c’est là qu’apparaît son frère qui était connu comme journaliste et qui avait poursuivi des études dans le domaine de l’administration publique, et qui se trouve désormais en plein dans le pétrole. C’est ce que le Président WADE a dit et personne ne peut le démentir. Il a dit qu’il n’avait jamais agi ainsi quand il était aux affaires. Mais qui pouvait imaginer qu’en élisant Macky SALL Président de la République, le Sénégal aurait eu un Emir qui distribue à sa famille les richesses du pays ? Trop, c’est trop.

9. Sur les 200 milliards de F CFA, Kosmos Energy, une société américaine s’est engagée à finaliser les travaux d’exploration sur les blocs de Kayar profond et Saint-Louis profond et va mettre 400 millions de dollars Us, soit 200 milliards de francs Cfa. Cela tout le monde est d’accord. Tout le monde est d’accord aussi que la répartition des actions pour la nouvelle société est 60 % pour la compagnie américaine, 10% pour l'Etat du Sénégal, représenté par Pétrosen et 30% pour la société Timis Corporate. L’agence Reuters qui dit avoir consulté le contrat précise seulement que « Timis Corp est contrôlée par le milliardaire roumain Frank Timis, qui a investi dans divers secteurs de la région Afrique de l'Ouest, y compris l'extraction de minerai de fer en Sierra Leone et l'exploration de manganèse au Burkina Faso ».. Le Journal « African Energy » précise dans son numéro du 11 septembre 2014 « Les 30% de Timis Corporation sont obtenus par Petro-Tim Senegal, une compagnie créée par Frank Timis et Aliou SALL, frère du Président Macky SALL ». Qui croirait que nous avons inventé cette histoire ?

10. On peut penser que la participation de l’Etat du Sénégal de 10% aurait pu être plus importante. C’est malheureusement ce même taux que l’on trouve dans le regroupement Cairn (40%)-Conocophilips (35%)-Far (15%)- Senegal (10%) qui dispose de trois blocs d’exploration et qui a annoncé récemment la découverte de pétrole sur le bloc Sangomar Profond.

11. Les frais d’approche n’ont pas été, bien entendu, publiés d’autant plus qu’il y a une surface potentielle beaucoup plus importante qui est attribuée au groupe. Dans le contrat avec Kosmos, un troisième puits est explicitement envisagé et budgétisé.

Décidément, le pétrole sent mauvais. Vraiment mauvais.

Oumar SARR

Coordonnateur du Parti démocratique sénégalais






Hebergeur d'image