leral.net | S'informer en temps réel

Ecroué pour activités terroristes : Comment Saer Kébé a joué avec le feu

Placé sous mandat de dépôt pour activités terroristes, l’élève Saer Kébé, tout juste âgé de 18 ans, jouait. C’est ce qu’il a déclaré lors de son audition devant les enquêteurs de la Division des investigations criminelles (Dic) qui l’ont intercepté à Mbour. Malheureusement pour le jeune homme, jeu ne peut pas être plus dangereux qu’annoncer des attentats sur la page Facebook de l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal.


Rédigé par leral.net le Lundi 11 Mai 2015 à 09:49 | | 2 commentaire(s)|

Ecroué pour activités terroristes : Comment Saer Kébé a joué avec le feu
Libération révélait en exclusivité qu’un élève en classe de Terminale, du nom de Saer Kébé, a été inculpé et placé sous mandat de dépôt par le Doyen des juges pour activités terroristes, apologie du terrorisme et association de malfaiteurs en vue de commettre des actes terroristes. Selon des informations supplémentaires obtenues par nos soins, Saer Kébé est élève en classe de Terminale S au Lycée Demba Diop de Mbour. Et le moins que l’on puisse dire, c'est qu’il était promu à un bel avenir puisqu’il n’a que dix-huit ans.

Pour en revenir aux faits, des sources précisent que Saer Kébé a fait un post sur la page Facebook de l’Ambassade des Etats-Unis au Sénégal. Dans le message, Saer Kébé dénonce le soutien des Etats-Unis à Israël notamment dans le bombardement des colonies palestiniennes. Après avoir annoncé que les vrais terroristes sont les Américains, Saer Kébé jure qu’il y aura une riposte sanguinaire à la hauteur de l’acte posé par les Yankees. Dès que le message est posté, les Américains, qui ne savaient pas encore à qui ils avaient affaire, alertent les plus hautes autorités sénégalaises. La Direction des Investigations criminelles (Dic) est actionnée.

C’est à Mbour que Saer Kébé sera intercepté avant d’être transporté à Dakar. Interrogé, le jeune homme jure qu’il n’a aucun lien avec les milieux terroristes. Mieux, il ajoute qu’il ne faisait que… jouer à faire peur et qu’il n’a jamais été dans ses intentions de s’en prendre aux intérêts Américains. Malheureusement pour lui, on ne joue pas en annonçant à une représentation diplomatique des attentats imminents...






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image