leral.net | S'informer en temps réel

EdF, Arsenal : la presse anglaise ironise sur la blessure de Diaby

Diaby blessé ? Voilà une nouvelle qui ne surprend pas grand-monde outre-Manche. Au regard de l'impact du milieu de terrain en ce début de saison, Arsenal peut l'avoir mauvaise...


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Septembre 2012 à 10:05 | | 0 commentaire(s)|

EdF, Arsenal : la presse anglaise ironise sur la blessure de Diaby
C’était trop beau pour être vrai. Tel est le sentiment le plus répandu au sujet d’Abou Diaby depuis hier après-midi et la conférence de presse de Didier Deschamps. « Il aura du mal à être disponible pour le match de demain. Il a pris un mauvais coup et a ressenti une gêne musculaire. Il se connait. À partir du moment où il n’est pas libre dans ces mouvements... Avant d’envisager la blessure sur le terrain, il ne faut pas avoir de souci sur la table de massage », a ainsi lancé le sélectionneur des Bleus. Après avoir impressionné avec Arsenal en ce début de saison, le milieu de terrain avait une nouvelle fois démontré toute sa valeur lors du match contre la Finlande, avec un but en prime. Enfin un retour durable au premier plan ?

L’annonce de son forfait par Deschamps fait en tout cas réagir en Angleterre. « Diaby encore sur le flanc », peut-on lire dans le Sun, qui félicitait le joueur d’avoir enchaîné pour la première fois depuis 17 mois trois matches de rang en tant que titulaire. Beaucoup plus ironique, le Daily Mirror lance : « Surprise, surprise, le fragile Diaby de retour sur la liste des blessés d’Arsenal ». Pour le Daily Mail, Arsenal doit même ranger au placard son optimisme de début de saison. « L’optimisme des Gunners s’est refroidi avec la nouvelle blessure de Diaby ».

Pourtant, le milieu de terrain de 26 ans ne ressent qu’une gêne musculaire et ne devrait pas être longtemps sur le flanc. Si sa participation au prochain match d’Arsenal (contre Southampton) semble compromise, il devrait vite retrouver le chemin des terrains. Mais le moindre petit problème physique avec Diaby trouve un écho sans précédent dans la presse anglaise. Lui qui réfute être « fragile » a encore du boulot devant lui pour le prouver définitivement !

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image