leral.net | S'informer en temps réel

EdF : l’arrivée de Deschamps fait jaser

Didier Deschamps va être nommé officiellement à la tête des Bleus dans les prochaines heures. Les premières réactions ne se sont pas faites attendre.


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Juillet 2012 à 15:38 | | 0 commentaire(s)|

EdF : l’arrivée de Deschamps fait jaser
Deschamps sélectionneur ? La nouvelle n’est pas encore officielle que les réactions affluent de toutes parts. Anciens internationaux, consultants et autres viennent commenter cette nomination attendue depuis plusieurs jours maintenant. Pour l’ancien sélectionneur Michel Hidalgo, il faut d’abord féliciter Noël Le Graët d’avoir réussi à convaincre DD. « Le forcing de Le Graët a fini par payer. Il a fallu un peu de temps. Il a fallu l’habileté du président de la fédération. Deschamps a pesé le pour et le contre pour donner son accord. On ne peut pas toujours demander d’avoir tout de suite quatre ans. Il y a d’abord une qualification à obtenir. Deschamps est suffisamment averti de faire le contrat qu’il faut. »

Un avis que ne partage pas spécialement Luis Fernandez, qui soupçonne Le Graët d’avoir choisi Deschamps uniquement dans le but d’assurer sa réélection à la tête de la FFF. « On ne va pas me dire que Noël Le Graët en sort gagnant. Il le voulait absolument pour sauver sa tête. Donc il était prêt à faire des concessions. Il était obligé d’accepter, je pense. Quand il a commencé à vouloir placer Francis Smerecki ou Paul Le Guen, il a bien vu que ce n’était pas la meilleure option s’il voulait se représenter », a lâché l’ancien international sur RMC. Au-delà des coulisses de cette décision, certains anticipent les difficultés que va rencontrer Deschamps.

« Il faut composer avec un nouveau milieu aujourd’hui où les joueurs sont des stars. Ce sont des people à 20 ans. Ce n’était pas le cas à notre époque. Didier Deschamps devra se montrer ferme, et ce n’est pas facile », explique ainsi Maxime Bossis. Qu’il se rassure, le nouveau sélectionneur saura créer groupe uni. C’est du moins l’avis de Jérôme Rothen, qui a évolué sous les ordres de Deschamps à Monaco entre 2002 et 2004. « Deschamps ne veut pas de clans. Il se fera sa propre opinion en voyant les mecs, en leur parlant et en regardant vivre le groupe », a-t-il expliqué sur RMC.

Finalement, à l’heure actuelle, les seuls bémols proviennent de Jean-Claude Dassier, ancien président de l’OM, et qui s’est heurté plusieurs fois à son entraîneur. S’il reconnait sans problème ses qualités de tacticien, il lui reproche une communication interne trop limitée. « Dans les rapports humains, il a parfois quelques difficultés qu’il va devoir gommer. Mais je suis convaincu qu’il va y arriver. C’est un grand technicien, un homme qui respire le football, qui sait juger les gens. Peut-être faudra-t-il qu’il fasse un effort pour mieux parler, mieux se faire comprendre et mieux dialoguer », assure Dassier. Si l’on en croit l’ancien président de l’OM, cela promet quelques sacrés histoires en Bleu ! Et ce ne sont pas Valbuena et Ben Arfa qui vont sauter au plafond…

Didier Deschamps nouveau sélectionneur des Bleus ! par footmercato






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image