leral.net | S'informer en temps réel

EdF : l’heure de vérité pour Samir Nasri

Samir Nasri devrait être aligné sur l'aile droite ce soir contre la Serbie, dans un rôle similaire à celui tenu en club. L'occasion pour lui de s'imposer définitivement.


Rédigé par leral.net le Jeudi 31 Mai 2012 à 11:20 | | 0 commentaire(s)|

EdF : l’heure de vérité pour Samir Nasri
Laurent Blanc a dit non hier en conférence de presse. Non, il ne donnera pas sa composition d’équipe. Mais les journalistes présents à l’entraînement des Bleus n’ont eu aucun mal à tirer des conclusions des séances observées. Ainsi, sept changements devraient être opérés par rapport au match face à l’Islande. Seuls Méxès, Cabaye, Benzema et Nasri sont maintenus. Pour ce dernier, il s’agira de ne pas décevoir face à la Serbie ce soir. Car, mine de rien, le joueur de Manchester City a été plutôt laissé tranquille par les médias depuis quelque temps, bien couvert par les débats sans fin autour des prestations en Bleu de Ribéry ou de la pertinence du choix de Gourcuff dans la liste des 26.

Gourcuff n’est désormais plus là et Ribéry a retrouvé le chemin des filets en Bleu. Dans la catégorie « ceux qui doivent donner plus et montrer un bien meilleur visage », Samir Nasri est désormais en première ligne. Face à l’Islande, il s’est montré décevant dans l’organisation du jeu. Pas si grave si l’on se rappelle que le sélectionneur Laurent Blanc le définit plus comme un attaquant, pas comme un numéro 10. Pour Blanc, Nasri est bon pour provoquer balle au pied, en partant d’un côté pour rentrer dans l’axe. C’est comme cela qu’il fut parfois utilisé à Arsenal, souvent à Manchester City.

Et ce soir contre la Serbie, il devrait occuper le même rôle que dans son club, positionné sur la droite, avec une certaine liberté de mouvements. Placé dans des conditions idéales, débarrassé de la présence parfois gênante d’un second meneur de jeu, le Français sera attendu au tournant. Aussi bien en club qu’en sélection, il a toujours agi en réaction aux critiques. À lui désormais de prendre les devants et de devenir un élément incontournable et influent chez les Bleus.

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image