leral.net | S'informer en temps réel

EdF : le nouveau couac de Franck Ribéry

De retour au top sur le terrain et dans le coeur des supporters français, Franck Ribéry n'est malgré tout pas à l'abri de petites erreurs de communication.


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Novembre 2012 à 08:14 | | 0 commentaire(s)|

EdF : le nouveau couac de Franck Ribéry
« Je suis au Bayern depuis six ans. Ici, c’est toujours très bien, je suis heureux, et je m’amuse bien. C’est pour moi plus important que l’équipe de France… » Cette déclaration faite par Franck Ribéry à l’issue de la victoire du Bayern contre Francfort samedi (2-0) a fait couler beaucoup d’encre depuis hier. Comment le joueur français, qui a mis si longtemps à reconquérir le cœur des supporters, a-t-il pu commettre une telle erreur de communication ? Tout simplement parce qu’il ne maîtrise pas suffisamment la langue allemande. C’est du moins sa justification, qui a été dévoilée dans un communiqué à l’AFP.

« Je ne maîtrise peut-être pas encore assez bien la langue allemande pour dire clairement les choses, mais il est évident que, contrairement à ce que l’on veut me faire dire, je ne préfère pas le Bayern à l’équipe de France, pas plus que l’inverse. Il est ridicule de comparer et d’opposer les deux. Le Bayern est un très grand club, je m’y sens bien depuis des années et il s’est toujours comporté avec moi de façon exemplaire. L’équipe de France, c’est autre chose, sur un tout autre plan. Je n’y ai pas connu que des moments faciles, mais rien ne me réjouit plus que d’y avoir retrouvé toutes mes bonnes sensations et d’y prendre vraiment du plaisir. Entendre de nouveau le public français scander mon nom après les galères que j’ai connues, c’est fabuleux. Alors que ce soit bien clair, j’aime le Bayern et j’aime l’équipe de France, et je suis prêt à tout donner pour l’un comme pour l’autre », pouvait-on ainsi lire. Il fallait déminer le terrain, trois jours avant le match amical de prestige face à l’Italie.

Surtout, à l’heure où l’attachement au maillot bleu est une notion au moins aussi importante que la qualité intrinsèque des joueurs, la déclaration de Ribéry faisait tâche. Toutefois, même sans communiqué, l’ancien Marseillais aurait compté sur le soutien de Didier Deschamps. « Je n’ai aucun doute sur son attachement à ce maillot. Il joue en Allemagne. Vous imaginez Franck dire en Allemagne que la sélection est plus importante que son club ? C’est impossible. Le Bayern, c’est son pain quotidien. Ça ne sert à rien de créer un cas et ce n’est pas sa dernière performance avec l’équipe de France en Espagne (1-1, le 16 octobre) qui va me faire changer d’avis », a déclaré le sélectionneur national sur le plateau de Stade 2. Ouf, une polémique évitée de justesse !






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image