leral.net | S'informer en temps réel

EdF : une deuxième chance inespérée à saisir pour Mavuba

Régulièrement cité pour réintégrer l'équipe de France, Rio Mavuba a souvent fait partie des grands absents lors des grandes échéances internationales. Mais après une longue attente, il retrouve enfin la sélection.


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Août 2012 à 15:53 | | 0 commentaire(s)|

EdF : une deuxième chance inespérée à saisir pour Mavuba
« Il joue dans un grand club français, il a joué la Ligue des Champions, il est performant, il est capitaine de Lille aussi, ça me semblait suffisant pour qu’il retrouve le groupe France. » Interrogé sur la sélection de Rio Mavuba en équipe de France, le nouveau sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, a livré les justifications de son choix. Un constat clair, mais qui prévalait déjà les années précédentes.

Et pourtant, il a fallu cinq ans au capitaine du LOSC pour faire son retour à Clairefontaine. Cinq années durant lesquelles l’ancien Bordelais a souvent crié son incompréhension face au mutisme des sélectionneurs à son égard. « Oui, j’ai les boules parce que je pensais avoir fait une bonne saison avec le LOSC. J’en veux à Raymond Domenech parce que j’estime que j’avais ma place dans les 30 », déclarait-il d’ailleurs au moment d’apprendre qu’il n’était pas retenu pour aller au Mondial 2010 en Afrique du Sud. Car si Raymond Domenech a bien appel à ses services entre 2004 et 2007, Mavuba ne compte que six sélections. Parti de Bordeaux à 23 ans pour signer à Villarreal, le Lillois a-t-il payé un exil prématuré ?

Revenu en grâce au LOSC où il s’est immédiatement imposé avant d’en devenir le capitaine et de remporter un titre de champion de France, l’Angolais d’origine a ensuite été complètement ignoré par Laurent Blanc. La confiance accordée par Deschamps a donc logiquement été accueillie comme un véritable soulagement pour ce joueur majeur de notre championnat oublié en sélection. « Je suis très fier de retrouver l’équipe de France. Je tenais aussi à remercier toutes les personnes qui m’ont soutenu ces dernières années », a-t-il posté sur son compte twitter.

Si les absences de Yann M’Vila (choix disciplinaire), Yohan Cabaye (blessure) voire d’Alou Diarra (hors de forme et en instance de départ) ont évidemment été des éléments ayant facilité le retour de Mavuba, le Dogue a là une seconde chance qu’il devra saisir à fond, surtout lorsque l’on connaît l’importance que donne DD au secteur défensif. Tout heureux de retrouver les Bleus, Mavuba sait ce qu’il lui reste à faire. Car à 28 ans, un nouvel échec sous la tunique tricolore serait fatal.






Hebergeur d'image