leral.net | S'informer en temps réel

Education-Thiès /Touba Peykouk va se doter d’un internat d’un coût de 97 millions de Francs pour la mémorisation du coran

La localité de Touba Peykouk dans la communauté rurale de Fandène, région de Thiès, va abriter un internat dont la pose de la première pierre rassemblera plusieurs personnalités politiques et religieuses. La cérémonie officielle prévue ce samedi 8 février à 9 heures sera présidée par Serigne Saliou Touré et Serigne Abdoul Aziz Sy al amine, en présence des autorités politiques locales et nationales.


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Février 2014 à 20:17 | | 2 commentaire(s)|

Education-Thiès /Touba Peykouk va se doter d’un internat d’un coût de 97 millions de Francs pour la mémorisation du coran
A l’initiative du projet, Chérif Mahmoud Dia, fils de Thierno Abou Dia qui a déjà construit dans le quartier Cité Senghor à Thiès, un établissement d’enseignement du coran d’une capacité de 170 places. « L’enseignement du coran y est gratuit, je paie de ma poche les enseignants », confie le chef religieux et éducateur qui a été un ancien élève de l’école franco-arabe El Hadj Omar Tall de Thiès. Il est titulaire du baccalauréat arabe et a été formé dans les instituts Al Ahzar.
« L’internat aura pour tâche d’éduquer et de former des enfants de 5 à 10 ans qui apprennent à mémoriser du coran. Trois salles de cours d’une capacité d’accueil de trente élèves seront construites dans un premier temps», dit-il.
« Les enfants qui ne sont pas très à l’aise avec l’enseignement de l’arabe vont apprendre un métier. Ils seront mis dans de très bonnes conditions d’études », a-t-il ajouté.
Le coût global du projet est estimé à 97 millions de francs Cfa et le démarrage des travaux aura lieu dès la pose de la première pierre, ce samedi 8 février 2014 à 9 h. Une partie du financement est disponible et Chérif Dia dit miser sur les contributions de bonnes volontés « pour finaliser le projet dans les délais prévus».
Sont attendues à la cérémonie plusieurs responsables politiques dont Omar Diop, directeur Général de la Sar, le promoteur immobilier Mor Guèye, les politiques Mamadou Dieng, Dr Pape Amadou Ndiaye, Pape Mael Thiam administrateur de l’Apr, entre autres.
« Le coran est pur, il faut trouver des locaux adéquats aux apprenants, et mettre les enfants dans de bonnes conditions d’études », a justifié Chérif Mahmoud Dia.






Hebergeur d'image