leral.net | S'informer en temps réel

El Hadj Amadou Sall est le Massaly du barreau, mais … (Marvel)

A chaque fois qu’un micro lui est tendu, ceux qui l’entendent doivent se demander « Mais pourquoi cet homme semble en permanence si rempli de haine ? Pourquoi s’emporte-t-il tout le temps, même lorsqu’il s’agit de parler du beau temps ? Ne mesure-t-il pas l’antipathie qu’il suscite chaque fois qu’il lui arrive d’ouvrir la bouche ? Ne se rend-t-il pas compte qu’il dessert plus qu’autre chose quiconque pense-t-il prendre ainsi la défense ? »


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Mars 2015 à 12:09 | | 38 commentaire(s)|

El Hadj Amadou Sall est le Massaly du barreau, mais … (Marvel)
Me El Hadj Amadou Sall est l’exemple type du personnage détestable à tous points de vue. Il hurle, il vocifère, et une fois qu’il s’est tu, l’on se demande comment ses proches peuvent supporter un tel personnage, nerveux dès la première phrase, dès la première question,

Son vocabulaire est aussi limité que celui de Mamadou Lamine Massaly, que ce soit dans l’exercice de ses fonctions d’avocat, que ce soit dans l’exercice de sa position politique.

En tant qu’avocat, se faire défendre par un tel homme relève du simple suicide. Karim Wade l’a appris à ses dépens. Au lieu de défendre son client avec des arguments juridiques, il passe les journées d’audience à insulter ou agresser verbalement les avocats de la partie civile, les magistrats, les témoins à charge. De par son fait, ses bouderies puériles, les autres avocats de la défense ont commis la bourde de boycotter des parties clés du procès. En résumé Amadou Sall est le meilleur avocat …….. à recommander à vos adversaires ou ennemis.

En tant que politicien, il ne présente aucun intérêt, ne pèse absolument rien, ne peut aider quelque candidat que ce soit, bien au contraire, il est indéniable qu’il a beaucoup contribué à faire perdre Abdoulaye Wade en 2012, en accentuant le mépris des populations envers le régime de l’époque. On ne lui connait aucune base politique, il insulterait et cognerait les militants

Les sénégalais en ont voulu à Abdoulaye Wade suite à ses propos terribles accusant Macky Sall et sa famille d’anthropophagie. Mais Wade n’a fait qu’emprunter à El Hadj Amadou Sall une telle ineptie. Cet homme au langage exclusivement ordurier s’exprimait ainsi en Décembre 2012 avant d’être cueilli chez lui et jugé pour offense au Chef de l’Etat : « Si Macky veut manger Karim Wade, qu’il le mange, s’il veut le tuer qu’il le tue. S’il veut tuer Madické Niang et Omar Sarr, qu’il les tue ». Plus tard il dira encore « Macky Sall ne mangera pas le PDS. Il ne tuera pas les militants ». Durant le procès de Karim Wade, il avait également tenu des propos similaires, toujours tenant à manger son client.

Dans la bouche de cet homme, dès que sa nervosité atteint un certain degré, il y’a toujours quelqu’un à manger, quelqu’un à dépecer ou à boire par je ne sais qui. Visiblement Amadou Sall a un problème avec les êtres humains. Parfois on en vient à se demander si lui-même ne vient pas d’une autre planète où les êtres qui y vivent se mangent et se boivent entre eux, car son visage semble parfois perdre la forme humaine lorsqu’il s’exprime avec une virulence à faire frissonner n’importe quel terrien

Comme Massaly qu’il a rejoint en prison, Amadou Sall a lui aussi pour principal reflexe politique, l’insulte, les grossièretés, les menaces, sur fond de hurlements. Tous deux méritent pire que tout ce qui peut leur arriver, tellement ils « stupidifient » l’espace politique. Il est certain que bon nombre de sénégalais se disent « bien fait pour ces impolis au langage ordurier », cependant je pense que la police ne devrait pas faire du « fèyanto » avec Massaly car on attend plus de justice de sa part et non des règlements de comptes. De la même manière je pense aussi que les derniers propos de El Hadj Amadou Sall, menaçant Macky Sall d’insurrection et le qualifiant d’impuissant devraient plutôt être classés au chapitre de nouvelles stupidités d’un homme qui ne l’est pas moins, mais surtout pas classés au chapitre d’atteinte à la sureté de l’état et d’offense au Chef de l’Etat. Ces deux individus sont des tartuffes certes, mais dans un état démocratique comme le Sénégal, ils n’auraient pas dû être mis sous mandat de dépôt pour les propos qu’ils ont tenus. Il faut les mépriser, et se dire qu’ils trouveront bien un jour quelqu’un sur leur chemin qui leur cassera la tronche pour moins que cela.

Un régime qui a posé en 2 ou 3 ans seulement des actes concrets et défendables, malgré les nombreuses bombes à retardement laissées en place par le régime précédent, doit pouvoir se permettre d’être moins policier et faire plus confiance à la capacité de discernement de la masse silencieuse qui ne suivra pas une opposition de caniveau, ni une « presse woy yaye yoy » comme disait Abdoul Mbaye.

A bon entendeur !!!

MARVEL
marvel@hotmail.fr






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image