leral.net | S'informer en temps réel

El Hadj Diouf livre les secrets pour se faire aduler d'un public: "Le style provocateur est une valeur ajoutée pour un sportif"

L'habitude est une seconde nature. Ce proverbe à lui seul suffit pour résumer la personnalité d'El Hadj Ousseyynou Diouf. Le "bad boy" du football sénégalais a fait savoir sur Walf Tv qu'un sportif de haut niveau doit toujours avoir un côté provocateur. Selon ce dernier c'est ce petit détail ô combien important qui fait la différence entre les différents compétiteurs"Un sportif quelque soit la discipline dans laquelle il évolue doit être un brin provocateur" affirme Dioufy.


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Novembre 2010 à 04:46 | | 10 commentaire(s)|

El Hadj Diouf livre les secrets pour se faire aduler d'un public: "Le style provocateur est une valeur ajoutée pour un sportif"
Et le très controversé footballeur sénégalais de donner son propre exemple pour illuster son propos: quand on est un compétiteur on doit pouvoir être un "showman" c'est ca qui fait le charme d'un sportif, je prend mon exemple personnel, mais c'est aussi l'exemple des lutteurs qui font actuellement la loi dans l'arène sénégalaise comme Balla Gaye 2 ou encore de Modou Lo", argumente Diouf non sans inviter son garde de corps et lutteur Thiek à se départir de son côté nonchalant pour adopter cette attitude "bad boy".

"C'est ce que je dis souvent à Thiek. Si tu n'as pas ce côté provocateur, les gens ne t'aiment pas ne t'adulent pas. c'est un piment, c'est une valeur ajoutée", rajoute l'ancien capitaine des Lions qui ne rate jamais l'occasiion de faire parler de lui sur le terrain comme hors des pelouses.

Amadou Lamine MBAYE
Source Rewmi.com



1.Posté par lilkha dioufyyyyyyyyyyyyy le 10/11/2010 05:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'aimeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

2.Posté par lemzo le 10/11/2010 07:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Provocation oui, mais indiscipline, insolence, manque de respect non.

3.Posté par lisa le 10/11/2010 08:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bien dis lemzo.

4.Posté par Babs le 10/11/2010 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Modou ne sera jamais comme toi,lui il est discipliné,correct,c'est une référence pour la jeunesse

5.Posté par khordiaby le 10/11/2010 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

reste ou tu es El hadj on ne veux plus de toi en équipe nationale

6.Posté par DeugRék le 10/11/2010 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un vrai CON ce DIOUF....!!!!
ak Kanamaam,Bou GOUSS Biiii.....!!!!

7.Posté par oumar le 10/11/2010 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu na rien dit par la indiscipline manque de respect. tu doit changer il est Temp.

8.Posté par adizer le 11/11/2010 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mai vous etes tous des kon vous oublié que vous parlé de dioufy. mai ki séne papa laa wakh léne ak yarr ak téguine. papa dioufy boulwakh dara dano khamoul rék

9.Posté par wagne amadou lamine le 11/11/2010 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suppose que comme moi , beaucoup de sénégalais ont du attendre avec impatience l’émission KEUR GUI de DJ SIDAAT du jeudi 14 octobre 2010 tant annoncé avec comme invité le grand fils footballeur du Sénégal EL HADJ OUSSEYNOU DIOUF qui , il y a quelques années de cela nous a tenu en haleine et nous a tous fait rêver , dans un élan triomphal et plein de gloire.
Qui ne se rappelle pas de l épopée des lions en 2002 ! Épopée qui nous a inspiré une quasi nouvelle devise : LE SENEGAL QUI GAGNE. C’était des moments de rêve, mais aussi de cauchemars concernant des dérives et des cas d’indiscipline ; certes la plus part en dehors du terrain mais qui ont fini par se déteindre sur les performances de l’équipe. Ce qui nous a valus de déchanter très tôt pour un peuple qui est allé jusqu'à croire posséder une équipe qui peut lui apporter la coupe du monde. Ce qui nous vaut d être actuellement en reconstruction d une équipe nouvelle, jeune, saine et très disciplinée aussi bien sur le gazon qu’en dehors.
Reconstruction aussi prometteuse et si concrète vu les résultats et le potentiel des joueurs que nous avons mis sous la houlette d’un entraineur qui a été un témoin actif de nos jours de gloire ainsi que de notre décadence. Entraineur qui n’a rien à envier à qui que ce soit sur ce plan. Si ce n’est que peut être sur le plan financier et chose qu’il peut rectifier en un temps record en tant qu’entraineur qui vient de débuter sa carrière et qui a la chance d’avoir un tel potentiel en main. Il peut rapidement faire ses preuves et progresser dans les sphères du football international. Si jamais il nourrit l’ambition d’écrire aussi son nom en lettres d’or dans l’histoire du football sénégalais comme un de ses contemporains : EL HADJ OUSSEYNOU DIOUF.
Nous y sommes enfin, DIOUFY, comme on l’appelle affectueusement. J’ose dire tout haut que je me crois le plus grand fan de DIOUFY. Malgré toutes ses frasques relatées dans la presse d’ici et d’ailleurs. Ce qui a fini de lui tailler un costume de star, une chemise de Bad boy, et des chaussures d’enfant gâté bien assortis et qui apparemment lui vont a merveille.
EL HADJ DIOUF ce leader né comme il l’a dit dans l’émission KEUR GUI de la RFM et ou il s’est même aventuré à se comparer a certains joueurs de renommé international tels que PLATINI et MARADONA. Je m’attarderai un peu plus sur le cas de ce dernier quand on sait combien les personnalités de DIOUFY et de MARA se ressemblent : deux talents nés mais aussi deux « incontrôlables »nés. Des électrons libres qu’on ne pourra jamais tenir en laisse. Regardez bien les résultats de MARADONA en coupe du monde 2010 avec l’équipe qu’il possédait.
Tout cela pour dire que je ne pense pas qu’EL HADJ DIOUF ait sa place au sein de cette nouvelle équipe. Destinée, selon les performances jusqu’ ici démontré et le potentiel qu’elle possède, a enfin nous amener non seulement la coupe d’Afrique comme DIOUFY nous l’a promis dans l’émission mais encore la coupe du monde. Car un entraineur qui a déjà connu les plaisirs de se qualifier en quart de finale de cette prestigieuse compétition ne saurait se fixer comme objectif que quelque chose de plus grandiose. D’autant plus qu’il a le matériel et les matériaux en main.
Même si DIOUFY, vu ses dernières prestations en club comme il les vante : titulaire et six sur sept fois homme du match, pourrait prétendre avoir une place dans l’équipe. L’amener serait détruire l’esprit d’équipe comme on peut le ressentir au sein de notre nouvelle tanière.
Car même si du début a la fin de l’émission EL HADJ, tel un nouveau saint, a voulu se montrer sous un nouveau jour. On peut toujours percevoir dans le ton et dans les propos que DIOUFY est toujours aux aguets : toujours insister et dire qu’il a fait mieux que LAMINE DIACK dont on n’a plus besoin de vanter les valeurs et les honneurs qu’il a prodigué a son pays. Et qui contrairement a DIOUFY n’a pas profité de l’occasion que sa nation lui a offerte pour la représenter dignement et avec beaucoup de responsabilités pour  « emmerder »le monde avec.
EL HADJ lui-même s’emmêle un peu les godasses en voulant nous faire croire qu’il est devenu sérieux : dès en début d’émission, après une question bien calculée, DIOUF nous fait savoir qu’il est chez lui en famille après une longue journée chargée de séances d’entrainement. Et c’est pour quelques moments après qu’il nous apprend en voulant prouver combien ami il est avec MAMADOU NIANG, qu’il était a l’anniversaire de ce dernier. Tandis que ce dernier, principal concerné n’y était pas à cause de responsabilités professionnelles. Toujours fêtard !
Sacré DIOUFY
Il faut croire qu’il tient réellement à revenir vu les efforts déployés pour monter cette mascarade qu’on nous a servie sur les ondes de la RFM avec des questions téléguidées de DJ SIDAAT et trop indirectes de la part de CHARLES FAYE. Mais a quelle fin ? Est ce juste pour renouer avec la gloire et les paillettes ? Désolé mais l’équipe nationale n’est plus un  « playground ».
Et o combles, qui invite t on pour jouer les troisièmes arbitres : PACO JACKSON l’éternel ami et serviteur de DIOUFY. Il a été assez pertinent et percutant à mon gout. C’est vrai qu’il a su défendre son protégé ou bienfaiteur, c’est selon, les armes à la main et surement le sourire aux coins des lèvres.
Il nous a tous appelé à être reconnaissant envers DIOUFY. Je le suis profondément. Mais de votre coté aussi chers Messieurs soyez le aussi ce serait plus respectueux pour moi et pour toute la nation. Car sans le Sénégal, EL HADJ DIOUF ne serait jamais deux fois BALLON D’OR AFRICAIN ni finaliste en coupe d’Afrique ni quart de finaliste en coupe du monde.
Sauf que la on n’en veut plus de demi parcours. Il est tant que le Sénégal fête ses victoires dans les rues jusqu’ ‘à la victoire finale. Plus de banquet final en boite de nuit seulement.
JACKSON DIOUF nous le dit si bien la décision finale appartient uniquement à AMARA TRAORE. Donc la fédération, les spécialistes en matière de football et tous ceux qui pensent encore a leur nation avant de penser a la gloire d’un seul de ses fils, même s il « remplira les stades » et les salles de spectacles telle que BERCY, doivent se taire.
Par contre AMARA peut bien écouter des fans de DIOUFY avec des posters en main et des banderoles et d autres personnes tapies dans l ombre et dont les raisons restent encore cachées pour rappeler DIOUFY en équipe nationale.
Si c’est pour remplir les stades seulement on y arrivera. Ne nous pressons surtout pas cette fois ci. Prenons le temps de construire avec cette nouvelle génération de joueurs encadrés par d’anciens joueurs moins tonitruants que DIOUFY et beaucoup plus sereins pour savoir que les victoires se fêtent après la finale.
DIOUFY n’a plus rien à prouver. A lui les honneurs de son pays et la gloire mais de grâce qu’il reste en dehors de nos terrains. S’il veut toujours servir qu’il nous aide avec des conseils et ce sera toujours cela de gagner.
Et pour finir Mr AMARA TRAORE vous portez l’ambition le rêve et les promesses de meilleures récoltes de toute une nation. Gardez vous bien de les décevoir. Ne vous y avisez même pas MR TRAORE.



10.Posté par bruce lee le 22/11/2010 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Preparer vos cordes pour le suicide car Dioufi va revenir et ca va vous chagriner et seul la mort peut vous appaiser et on va voir si le drapeau appartient au pere de lamine diack ou au pere de augustine goordjigeen senghor

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image