leral.net | S'informer en temps réel

El Hadji Malick Guèye : "Wade n'a aucune volonté de saboter le Sommet, c'est son entourage qui souffle sur les braises"

Le novembre de feu promis par Me Wade aura bel et bien lieu. Le gouverneur de Dakar ayant interdit toute manifestation dans la période allant du 10 novembre au 5 décembre, les libéraux promettent de passer outre. Tous les ingrédients sont donc réunis pour concocter un cocktail explosif capable de polluer l'atmosphère du Sommet de la Francophonie, produisant du coup l'effet contraire qu'escomptent les autorités. Un état de fait qui pousse l'ancien député libéral, El Hadji Malick Guèye, à appeler au calme non sans tirer sur les responsables du Pds.


Rédigé par leral.net le Samedi 8 Novembre 2014 à 11:19 | | 2 commentaire(s)|

El Hadji Malick Guèye : "Wade n'a aucune volonté de saboter le Sommet, c'est son entourage qui souffle sur les braises"
"Ce Sommet de la Francophonie n'est ni pour Macky Sall ni pour l'Apr, mais pour le Sénégal. J'invite tous ceux qui veulent salir cette rencontre à savoir raison garder. C'est l'honneur et la réputation du Sénégal qui sont en jeu. J'invite l'ensemble de la classe politique à prendre une pause le temps du Sommet. Saboter le sommet, c'est écorner l'image du Sénégal", a dit El Hadji Malick Guèye. Très remonté, l'ex-député libéral martèle : "Je sais que Wade a un grand cœur et n'a aucune volonté de saboter quoi que ce soit. C'est son entourage qui souffle sur les braises. Je lui demande de laisser tomber le meeting. Ce sera à son honneur. Il ne doit pas écouter les va-t-en-guerre qui sont avec lui. La réussite du Sommet sera sa réussite". Estimant que "Wade ne doit pas gâcher tout ce qu'il a fait dans ce pays", M. Guèye déclare dans les colonnes du Populaire : "La fierté du Sénégal, c'est que Macky, Diouf et Wade soient autour d'une même table lors du Sommet".

Par ailleurs, El Hadji Malick Guèye s'est entretenu avec nos confrères sur la sortie de Marième Faye se lavant à grande eau. "J'ai été touché par les propos de Marième Faye Sall. On n'attaque pas une Première Dame gratuitement. C'est une femme qui se bat auprès de son mari pour porter haut le flambeau du Sénégal. Elle mérite d'être soutenue, encouragée. Ceux qui l'accusent racontent des contrevérités. C'est une femme vertueuse qui aime le Sénégal", témoigne-t-il.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image