leral.net | S'informer en temps réel

El Hadji Malick Guèye vide son sac : "Le Pds est victime de ses comploteurs et de ses complots"

S'il y a quelqu'un que son départ du Parti démocratique sénégalais a laissé un goût amer, c'est bien l'ancien député libéral de Latmingué, El Hadji Malick Guèye. Dans l'entretien qu'il a accordé au Populaire, le leader du mouvement "Suxali Sine-Saloum and ak Senegaal" fait de croustillantes révélations sur les magouilles qui plombent la formation politique du pape du Sopi.


Rédigé par leral.net le Lundi 1 Février 2016 à 09:39 | | 8 commentaire(s)|

El Hadji Malick Guèye n'y est pas allé par quatre chemins pour expliquer qu'il a été victime de manœuvres pas du tout loyales au sein du Pds. "On a comploté contre moi lorsque j'ai refusé de signer la pétition pour le départ de Macky Sall de la tête de l'Assemblée nationale. Le Président Wade m'avait promis un poste de vice-président à l'Assemblée nationale. Les comploteurs sont allés dire à Me Wade que beaucoup de membres de notre groupe parlementaire n'étaient pas d'accord, parce que j'avais refusé de signer la pétition", a-t-il confié au journal non sans remercier l'ancien président de la République avec qui il dit entretenir d'excellentes relations.

Mais, ce n'est pas tout, M. Guèye révélera : "On m'a également fait un autre coup bas lors des dernières élections législatives. Je voulais aller sur une autre liste avec des amis. Quand Me Wade a eu vent de cette information, il m'a fait venir en me disant qu'il allait faire de moi le sixième sur la liste nationale. C'est ainsi qu'il a remis mon dossier à Oumar Sarr. C'est Modou Diagne Fada qui a enlevé mon nom de la sixième place pour le mettre à la vingt-troisième place. Malgré ce coup bas, j'ai tenu à aller aux élections, surtout à cause de Me Wade à qui je dois beaucoup".

A nos confrères qui en déduisent qu'il existe donc des comploteurs au sein du Pds, El Hadji Malick Guèye confirme sans hésiter."Des comploteurs qui font fi de toutes les valeurs. Des gens qui ne se soucient même pas d'Abdoulaye Wade. Ce qui les intéressent, c'est leurs intérêts. 90% des responsables du Pds ne croient pas en Karim Wade. Ils font tout pour que Karim Wade ne sorte pas de prison. C'est des gens faux qui n'ont aucune base politique. Ils ont trompé Abdoulaye Wade pour occuper des postes", déplore-t-il.

Suffisant pour que cet ancien responsable libéral indique : "La crise qui secoue, aujourd'hui, le Pds ne me surprend guère. D'autres crises sont même à prévoir. Le Pds est victime de ses comploteurs et de ses complots. Aujourd'hui, l'histoire m'a donné raison. Ils ont tellement comploté qu'ils y ont laissé des plumes. Les responsables de ce parti font semblant d'être ensemble alors qu'ils ne s'apprécient pas. C'est un vrai jeu de dupe entre eux. Ils sont ensemble mais ils n'ont pas la même destination".






Hebergeur d'image