Leral.net | S'informer en temps réel

Election de Donald Trump: Téhéran craint un renforcement des sanctions

Rédigé par La rédaction le 10 Novembre 2016 à 11:30 | Lu 482 fois

Le président iranien Hassan Rohani
Le président iranien Hassan Rohani
Le président iranien Hassan Rohani a réagi à l’élection de Donald Trump en affirmant qu’il devait respecter l’accord nucléaire entre l’Iran et les grandes puissances, notamment les Etats-Unis, conclu en juillet 2015 et qui est entré en vigueur en janvier dernier.

Malgré la levée d’une partie des sanctions internationales, l’Iran n’a toujours pas normalisé ses relations avec le reste du monde à cause du maintien d’une partie des sanctions américaines.

Signe des inquiétudes de l’Iran, le président Rohani a affirmé que Donald Trump ne pourra pas revenir sur l’accord nucléaire entre l’Iran et les grandes puissances. L'accord nucléaire n'a pas été « conclu avec un seul pays ou un seul gouvernement, mais il a été entériné par une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU et ne peut pas être changé par la décision d'un seul gouvernement », a déclaré le président Rohani.

Les responsables iraniens craignent en effet une remise en cause de l’accord nucléaire par Donald Trump. Durant la campagne électorale, le nouveau président américain a déclaré qu’il allait déchirer l’accord nucléaire avec l’Iran.

Téhéran craint surtout un renforcement des sanctions américaines. En effet, le président Barack Obama a opposé son veto à une série de sanctions décidées par le Congrès américain. Or le président Trump a clairement fait savoir qu’il n’allait pas continuer l’attitude de son prédécesseur.

Avec un Congrès dominé par les Républicains et un président républicain, les Etats-Unis devraient renforcer les sanctions contre Téhéran. Ce qui rendra encore plus difficile le retour de l’Iran au sein de l’économie mondiale.

Source rfi.fr