leral.net | S'informer en temps réel

Election des HCCT : Rewmi boycotte et parle de la mise en place d'une "institution budgétivore et inutile"


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Août 2016 à 10:43 | | 2 commentaire(s)|

Après le Grand parti de Malick Gackou, c'est au tour du parti d'Idrissa Seck d'annoncer à son tour le boycott de l'élection des Hauts conseil des collectivités locales, prévu le 4 septembre prochain. Le secrétariat national de Rewmi (SNR), réuni ce mercredi, a décidé "d'ignorer purement et simplement cette élection qui n'est que le prolongement du référendum scandaleux de Macky Sall, rejeté par deux Sénégalais sur trois soit en s'abstenant soit en votant non".

"Le Rewmi ne peut participer à une élection qui aboutit à la mise en place d'une institution budgétivore et inutile. Rewmi considère que les priorités sont ailleurs plutôt qu'au renforcement des privilèges d'une élite politique. Par conséquent, l'élection des membres du Haut conseil des collectivités territoriales ne sera ni une occupation ni une préoccupation pour Rewmi", lit-on dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

Par ailleurs, souligne le communiqué, "le SNR condamne jusqu'à la dernière énergie les tentatives d'intimidation de M. Ousmane Sonko, le débat malsain sur la nationalité, le limogeage arbitraire de Mme Nafi Ngom Keita et les attaques injustifiées contre l'ancien Premier ministre Abdoul Mbaye. Le SNR condamne le forcing du gouvernement sur la question de la refonte partielle du fichier électoral. Le SNR exige du régime en place, le respect de l'Etat de droit et des acquis démocratiques".






Hebergeur d'image