leral.net | S'informer en temps réel

Election des commissions administratives et paritaires : Les agents de l’Administration boycottent les urnes

Les élections des commissions administratives et paritaires se sont déroulées à Saint-Louis presque sans la participation des agents de l’Administration. Ces derniers, nous informe Le Quotidien, ont, en effet, brillé par leur absence, neuf seulement d’entre eux ont fait le déplacement.


Rédigé par leral.net le Jeudi 21 Avril 2016 à 12:41 | | 1 commentaire(s)|

Election des commissions administratives et paritaires : Les agents de l’Administration boycottent les urnes
Les membres du bureau logé à la Chambre de commerce où 15 corps groupés représentant plus d’un millier de travailleurs ont, en effet, passé la journée à se tourner les pouces, selon Abdou Aw, président du bureau. Étonné lui-même par le faible taux de participation, le sieur Aw a tenté d’expliquer les raisons de ce désintérêt des agents de l’Administration qui ne se sont pas bousculés devant le bureau. Pour lui, ces raisons sont à chercher dans la façon utilisée pour sensibiliser les travailleurs, l’information n’ayant pas circulé. Il a par ailleurs fait remarquer que certains travailleurs, qui ont fait le déplacement, ont eu la désagréable surprise de ne pas voir leur nom sur les listes.

Plus enthousiastes et apparemment plus intéressés par ces élections, les enseignants ont, de leur côté, fait le déplacement pour accomplir leur vote notamment dans le bureau du lycée Faidherbe où ont voté les enseignants de la commune de Saint-Louis, même si dans le bureau mixte installé à Rao, à quelques kilomètres de Saint-Louis, beaucoup d’enseignants n’ont pas fait le déplacement du fait de l’éloignement avec leur lieu de service ou leur domicile. Il s’ajoute à cela que la plupart des travailleurs ne savaient même pas à quoi servent ces élections pour lesquelles ils n’ont pas été suffisamment sensibilisés par leur formation syndicale.

D’autres ignoraient également les pièces qu’ils devaient fournir pour avoir le droit de vote, tâche qui leur a été cependant facilitée par l’inspecteur de l’éducation et de la formation qui a mis à contribution les directeurs d’école afin de permettre aux enseignants de disposer d’un certificat d’exercice sans lequel il ne pourront pas accomplir leur vote. Le Sudes, qui était en coalition avec plusieurs syndicats dont le Sels, est arrivé en tête de ces élections, suivi respectivement du Saems, de l’Uden et du Cusems.






Hebergeur d'image