leral.net | S'informer en temps réel

Election présidentielle au Sénégal : les dessous des sondages

A moins de deux mois du démarrage de la campagne électorale de la présidentielle de 2012, les potentiels candidats se sont lancés dans une course au sondage pour d’abord consulter leurs images auprès des Sénégalais et savoir ce qu’ils représenteront dans cette échéance incertaine.


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Décembre 2011 à 12:59 | | 5 commentaire(s)|

Election présidentielle au Sénégal : les dessous des sondages
Les chiffres des sondages sont clairs : le candidat sortant, le président Abdoulaye Wade, arriverait en tête au premier tour avec un peu plus de 30% du suffrage exprimé. Suivront ses ex-premiers ministres, Macky Sall et Idrissa Seck qui tourneraient respectivement autour de 18 % et 12%. Ainsi recomposés et arrivant en tête du vote des Sénégalais, la famille libérale pourrait théoriquement conserver le pouvoir. Mais, aujourd’hui, les choses semblent plus complexes qu’il n’y parait. Les dessous des sondages révèlent des positionnements qui pourraient profiter aux uns et perdre les autres.
Abdoulaye Wade est sûr d’arriver en tête au premier tour de l’élection présidentielle de février 2012. Mais, les libéraux ont commandité des sondages leur révélant qu’ils doivent se préparer à un éventuel deuxième tour. Leurs potentiels et plus dangereux adversaires sont déjà ciblés : Macky Sall et Idrissa Seck se tiennent tous prés derrière Wade. Bennoo serait réglé très loin. Les mouvements citoyens vont jouer sans doute le rôle d’arbitre et probables faiseurs de roi en cas de deuxième tour. Fort de ces chiffres, le camp présidentiel a cherché à se rapprocher de Macky Sall, le leader de l’Apr, que tous les sondages favorisent comme un futur président de la République. Mais, le maire de Fatick, si prés du but, se méfie de Wade et de son camp. Idrissa Seck a eu les mêmes chiffres que ses ex-frères libéraux. Des professionnels lui ont des preuves que le leader de l’Apr a pris de la distance sur lui et rogne son électoral d’abord libéral. Le maire de Thiés a ciblé Macky comme un adversaire à abattre avant de s’occuper de ses autres rivaux. D’oû les attaques notées depuis un moment et tendant à affaiblir le crédit de Macky Sall auprès des Sénégalais. Le président Wade quant à lui à penser un moment trouver des compromis entre ses deux ex-premiers ministres. Mais, la tentative a été vaine et tous les émissaires sont rentrés bredouille.

Reste l’autre donne des sondages qui révèlent qu’un pourcentage de 40% de l’électorat sénégalais reste indécis et ne voudrait voter ni pour Wade ni pour Idy ni pour Macky et encore moins pour l’opposition traditionnelle. Cet échantillon de sénégalais serait à la recherche d’un homme neuf qui incarnerait un renouveau et la fin des politiques. Les sondages disent que ces indécis pourraient élire le futur président du Sénégal en cas de deuxième tour. Leur profil recherché ? Un homme de la trempe d’Ibrahima Fall qui apparaît comme l’alternative à tout ce beau monde. L’ancien ministre socialiste des Affaires Etrangéres a fait un bond vertigineux dans les sondages. Au courant de cette éventualité, le président Wade a tenté de rencontrer Ibrahima Fall et continue toujours d’envoyer des émissaires pour rendre cela possible. Que va-t-il proposer à Ibrahima Fall ?

xamle



1.Posté par fifis le 01/12/2011 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FAU PAS JOUER AVEC IBRAHIMA FALL

2.Posté par raktak le 01/12/2011 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de toute facon il y'aura WADE OU MACKY comme president tout les sondages l'on dit cet pas la peine de se fatiguer

3.Posté par schwarzeraal le 01/12/2011 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut un homme nouveau pour tourner la page.no risk no fun

4.Posté par MINO le 03/12/2011 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MONSIEUR FALL NE BOXE PAS DANS LA MEME CATEGORIE QUE CETTE MAUDITE CLASSE POLITIQUE...

5.Posté par xxxxxxxxxxxxxxxx le 06/12/2011 01:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vivez Mr sall tu serai nos président des le 26 février 2012

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image