leral.net | S'informer en temps réel

Election présidentielle en Gambie : Jammeh coupe le pays du reste du monde


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Décembre 2016 à 07:39 | | 0 commentaire(s)|

Décidément, Yaya Jammeh est prêt à tout pour se maintenir au pouvoir. Quitte à bafouer les règles les plus élémentaires de la démocratie. Il vient d'envoyer les premiers signaux démontrant que l’élection de ce jeudi, est jouée d'avance et que c'est lui qui sera élu.

En effet, depuis hier, il a décidé d'isoler son pays du reste du monde, en coupant le réseau téléphonique et l’internet. "Il n'y a pas de connexion et les appels en provenance de l'étranger tombent sur le répondeur qui indique que les communications sont momentanément suspendues".

Dans le domaine de l’audiovisuel, le signal satellite de la Grts, la télévision de l'Etat gambienne, a été coupé. Les images de soldats affichant leur loyauté à Yaya Jammeh, ainsi que les séquences de personnes, prétendant être de nationalité gambienne, venues de Mauritanie et de la Casamance, ont été utilisées à outrance sur l'unique chaîne de télévision, constate le quotidien Enquête.

Ce n'est pas tout. Car, d'après certaines informations, l'homme fort de Banjul envisage de mettre la Gambie en quarantaine durant au moins quatre jours, du jeudi au dimanche. Dans les bureaux de la commission électorale, la très redouté Nia (police secrète) y dispose d'un bureau et d'une cellule de détention.

Et dans le pays où les check-points sont déjà plus que nombreux, l'armée dont les hommes ont ouvertement battu campagne pour Yaya Jammeh, a été mobilisée pour mater dans le sang tout tentative de trouble à l'ordre. L'autre consigne venant du leader gambien concerne l'approvisionnement en électricité du pays.

Il veut qu'il soit assujetti aux directives que vont donner certaines personnes du Conseil national de sécurité, qui lui obéissent au doigt et à l’œil. Autant de consignes qui montrent que Yaya Jammeh est prêt à tout pour écraser tout sur son passage afin de rester au pouvoir. Les prochains jours nous édifieront.






Hebergeur d'image