leral.net | S'informer en temps réel

Elections consulaires : La Cape exige le respect du calendrier


Rédigé par leral.net le Jeudi 18 Août 2016 à 14:59 | | 0 commentaire(s)|

Elections consulaires : La Cape exige le respect du calendrier
Recadrer et faire l’assainissement du secteur privé, c’est l’objectif d’un collectif qui vient de naître. Dénommé Cap (Convergence des acteurs privés émergents), elle polarise plusieurs acteurs du secteur privé. « Nous sommes le secteur privé émergent par opposition au secteur privé immobile. Notre ambition est de servir le secteur et non pas s’en servir à des fins personnelles. Notre pays, qui est une grande démocratie, connait des alternances dans tous les secteurs sauf dans les organisations patronales et dans les organisations commerciales », a dit Modou Bousso Dieng Thiane, secrétaire général de cet entité qui, par la même occasion, précise qu'ils n’ont pas créé la Cap pour dénigrer Mansour Kama ou un autre. « On a créé le Cap pour assainir le secteur privé. Notre objectif ce n’est pas Kama ni Baïdy Agne. Nous sommes des jeunes qui veulent rénover », a-t-il indiqué ajoutant : « Mais, nous n’accepterons pas, c’est que l’on nous impose des choses que nous ne voulons pas ». « On est bien organisés et on veut combattre certaines choses », a-t-il souligné.

« Cette absence de légitimité professionnelle des dirigeants actuels du secteur privé a créé un vide car, la plupart des acteurs qui ont de véritables activités ne contribuent pas à notre PIB et aux charges publiques », a-t-il déploré. Suffisant pour qu’il dise qu’ils n’accepteront pas que « l’avenir du privé, donc du pays, soit sacrifié à l’autel d’intérêts crypto-personnels ».

Pour ce qui concerne les élections consulaires, les membres de la Cape veulent qu’elles se tiennent à date échue car, selon eux, « pour reformer, il faut être légitime. Et ce n’est pas après 30 ans d’immobilisme qu’on s’improvise réformateurs ».

Mariama Kobar saleh






Hebergeur d'image