leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Elections législatives: Abdoul Mbaye appelle à sanctionner Benno Bokk Yakaar

A la tête d’une coalition en gestation, l’ancien Premier ministre, par ailleurs président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail(ACT), ne souhaite ni plus ni moins que la défaite de la majorité présidentielle. Il a aussi dévoilé les grandes lignes de sa campagne.


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Mai 2017 à 14:03 | | 0 commentaire(s)|


14 mai 2016 - 14 mai 2017.Voilà un an jour pour jour que le landerneau politique s’enrichissait d’un nouveau parti politique baptisé Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT). Son fondateur, n’est personne d’autre le premier chef du gouvernement Macky Sall au début de la deuxième alternance de 2012, Abdoul Mbaye.

La célébration du premier anniversaire de cette formation politique a été l’occasion pour l’ancien Premier ministre de lancer un vibrant appel aux électeurs à « sanctionner Benno Bokk Yakaar ».

Pour ce faire, le président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail promet d’insister durant la campagne sur la « nécessité de soumettre aux citoyens l’intitulé coûteux de la 12e législature qui n’a été qu’une chambre d’applaudissements», appelant solennellement les électeurs à sanctionner la coalition Benno Bokk Yakaar pour l’intérêt du pays.

Abdoul Mbaye souhaite que les élections législatives du 30 juillet 2017 soient l’occasion d’un rejet des « politiciens professionnels au profit des citoyens ». Il a aussi mis en garde contre la débauche de moyens financiers et la fraude du camp présidentiel.

Revenant sur la difficulté de mettre sur pied une coalition qui va peser devant : Mankoo Taxawu Senegaal de l’opposition d’un côté et Benno Bokk Yakaar de la majorité présidentielle de l’autre, Abdoul Mbaye a révélé que le parti Pastef d’Ousmane Sonko était le premier choix de ses compagnons, avant que ce dernier n’adhère à la coalition « Sam li niou Bokk » de Madièye Mbodji et compagnie.

« Nous avons fait un choix difficile qui est celui de rester fidèles à nos valeurs, c’est-à-dire de faire la politique autrement, une politique au service du peuple », a –t-il  justifé.

Toutefois, Abdoul Mbaye s’est gardé de dévoiler le nom et le slogan de sa coalition. « Je n’irai pas jusqu’à dévoiler le nom et le slogan de notre coalition ». Il a aussi assuré que sa coalition présentera des candidats sur l’ensemble des 45 départements du pays d’où le sens de la coalition qu’il dirigera à cet effet.

L’ancien Premier ministre vise un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale. Un brin philosophe, le président d’ACT a prévenu ses troupes en ces termes : « nombre de politiciens professionnels siégeront à l’Assemblée nationale, mais notre objectif n’est pas un combat pour une année. Nous sortirons affaiblis de ces législatives, nous nous indignerons en criant à la fraude, mais malgré notre déception, il faudra préparer les autres combats ».

Tribune