leral.net | S'informer en temps réel

Elections locales : Abdoulaye Baldé prêche le fair-play

Le coordonnateur de la coalition l'Union pour le développement de Ziguinchor (UDZ, Kadiamor), Abdoulaye Baldé, a émis mercredi le souhait que les élections locales du 29 juin prochain se tiennent dans le fair-play pour le triomphe de la démocratie.


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Avril 2014 à 19:22 | | 0 commentaire(s)|

Elections locales : Abdoulaye Baldé prêche le fair-play
‘’Nous voulons lancer un appel pour que les élections locales soient des élections de fair-play. C’est la démocratie qui va triompher au lieu des attaques personnelles’’, a affirmé M. Baldé, président de l’Union des centristes du Sénégal (UCS, opposition), lors du lancement des activités de la coalition UDZ, en compagnie des responsables des partis membres.

Les partis qui composent la coalition sont le Parti démocratique sénégalais (PDS), Rewmi, le Rassemblement des socio-démocrates, Takku defaarat Seenegal (RSD-TDS), le mouvement Jog Taxaw, le mouvement Faxas, le Parti socialiste authentique (PSA), le Parti de la vérité pour le développement (PVD) et le Jëf-Jël’’, dit son coordonnateur.

Abdoulaye Baldé a assuré que la coalition UDZ-Kadiamor va faire prévaloir les idées plutôt que les ‘’attaques crypto -personnelles’’, en privilégiant surtout les intérêts du département de Ziguinchor.

‘’Nous avons une bonne coalition, mais nous ne faisons pas de triomphalisme. Nous allons en toute modestie respecter l’ensemble des onze autres coalitions ou partis politiques présents. Nous aurons tous la même dignité. Par conséquent, nous allons les respecter et ce sont les Ziguinchorois qui nous départageront’’, a-t-il dit.

Le coordonnateur de l’UDZ-Kadiamor a signalé que la particularité de sa coalition réside dans ''l’unité et la recherche de la paix'' en Casamance, en proie depuis 1982 à une crise armée du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC, rébellion).

Selon lui, l’objectif visé à travers la mise ne place de la coalition UDZ-Kadiamor, c’est de regrouper tous les fils de la Casamance, constituée des régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda.

Pape Diallo, responsable du parti Rewmi a indiqué que ''beaucoup de défis restent à relever'', citant le désenclavement, la lutte contre la pauvreté, l’assainissement et la santé.

L’ex-sénateur Mamadou Sakho, coordonnateur du PDS à Ziguinchor, a laissé entendre que les réalisations et les ambitions du maire sortant vont faire triompher la coalition UDZ qui, selon lui, renferme ‘’la crème politique de Ziguinchor.

Seydou Sané, le président du mouvement Joog Taxaw a invité les membres de la coalition à ''ne jamais changer de cap, en mettant en avant le développement de Ziguinchor''.

‘’Au Sénégal, tous les partis politiques se sont alliés puis se sont combattus ‘’ a pour sa part déclaré Ousmane Ndiadé, responsable de l’Alliance des forces de progrès (AFP, mouvance présidentielle) pour expliquer son engagement auprès du président de l’UCS, un parti membre de l’opposition.

M. Ndiadé ajoute :’je refuse les combinaisons des états-majors aux élections locales. La gestion des collectivités locales est une gestion quotidienne des préoccupations des populations’’.

D'après Ousmane Ndiadé, c’est le leadership d’Abdoulaye Baldé qui l’a poussé à s’engager auprès de lui.

APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image