leral.net | S'informer en temps réel

Elections locales : Amy Mbacké Thiam candidate de l'Apr à la mairie de Paoskoto

L’athlète Amy Mbacké Thiam sera sur les starting-blocks des élections locales si le choix de faire d’elle la tête de liste de l’Apr pour le contrôle de la mairie de Paoskoto venait à être confirmé par les instances de son parti. En attendant cette confirmation, Mlle Thiam, devenue conseillère spéciale du chef de l’Etat, décline ses ambitions pour sa commune.


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Avril 2014 à 16:16 | | 0 commentaire(s)|

Elections locales : Amy Mbacké Thiam candidate de l'Apr à la mairie de Paoskoto
L’athlète Amy Mbacké Thiam est nommée conseillère spéciale du Président Macky Sall. Une nomination intervenue mardi et faisant suite à celle de chargée de mission à la Présidence de la République intervenue en septembre dernier. Ne pas voulant rentrer dans les détails relatifs à ses nouvelles charges, la championne du monde du 400m d’Edmonton, au Canada, s’est contentée de s’en réjouir au cours d’un entretien que Le Quo­tidien a eu avec elle hier. Cerise sur le gâteau, devenue militante de l’Alliance pour la Répu­blique (Apr) depuis 2008, Amy Thiam a été choisie tête de liste pour diriger la communauté rurale de Paoskoto dans le département de Nioro du Rip.

Si elle arrive à décrocher ce poste dans cette localité du département de Nioro du Rip, l’athlète fait savoir que son ambition est d’arriver à sortir sa cité du gouffre qui la sépare des autres localités sur le plan infrastructurel. « Paoskoto n’a pas d’hôpital, il n’y a pas d’électricité. Il y a beaucoup de choses qui manquent là-bas. Je veux y remédier », a indiqué Amy Mbacké Thiam.

Elle dit avoir choisi de militer à l’Apr en 2008 pour rendre la monnaie de sa pièce à Macky Sall qui lui avait témoigné un soutien sans faille lorsqu’elle avait fait l’objet d’une suspension de la part de la Fédé­ration sénégalaise d’athlétisme (Fsa) en 2007-2008. « J’ai connu Macky Sall lorsqu’il était à l’As­sem­blée nationale. Il m’avait ap­porté sa solidarité jusqu’à ce que la Fédération d’athlétisme lève ma suspension. Je lui ai aussi apporté mon soutien lorsqu’il traversait des difficultés à l’Assem­blée nationale (Macky Sall était alors président de l’Hémicycle) », a commenté l’athlète.

C’est en prélude aux élections locales, prévues le 29 juin prochain, que Amy Mbacké Thiam a décidé d’observer une année sabbatique avant de rechausser les godasses pour prendre part aux prochains Championnats du mon­de d’athlétisme de Pékin en 2015. L’objectif qu’elle se fixe, c’est de réaliser de bonnes performances pour se qualifier aux Jeux olympiques de 2016 à Rio. « Je veux effectuer mes dernières foulées à Rio. C'est là que je veux mettre fin à ma carrière pour me consacrer à la politique », annonce celle qui dit avoir déjà tenu des meetings dans certains villages de la localité de Paoskoto.

Le Quotidien






Hebergeur d'image