leral.net | S'informer en temps réel

Elections locales: SOS Casamance tire la sonnette d’alarme : " faites attention aux politiciens sans projet local"

Depuis quelques semaines, les candidats aux élections locales s’exercent à convaincre les électrices et électeurs de la pertinence de leur programme politique, afin de gagner leur confiance le 29 juin 2014 jour du scrutin.


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Juin 2014 à 08:31 | | 0 commentaire(s)|

Elections locales: SOS Casamance tire la sonnette d’alarme : " faites attention aux politiciens sans projet local"
Le contexte Casamançais, en cette période électorale, mérite plus d’attention, et de vigilance au regard de la situation d’incertitude liée au conflit politico-militaire, de prés de 32 ans, que les principaux acteurs (ÉTAT – MFDC et Élites Casamançais) peinent encore à solutionner.
Ces élections constituent ainsi pour la Casamance, un enjeu fondamental, du fait d’une part, qu’elles vont consacrer l’acte 3 de la décentralisation, qui fait de la Casamance un territoire pilote, et d’autre part les choix des hommes et des femmes qui en résulteront, seront déterminants pour l’avenir de la Casamance et du processus de Paix.

C’est pourquoi, l’association SOS Casamance, invite les populations de Casamance, notamment les électrices et électeurs des régions de Kolda, Sedhiou et Ziguinchor, à plus de vigilance et d’exigence , afin de ne pas confier les destinées de la Casamance à des « entrepreneurs politiques » sans vision et sans projet politique local.
Ainsi, il s’agira pour ces élections de porter des choix sur des femmes et des hommes aptes à comprendre les peines, les interrogations, les angoisses et les souffrances des populations, mais également de les traduire en réalisations et en espérances.
Ces femmes et ces hommes doivent avoir l’intelligence politique requise pour apporter des solutions adaptées, aux questions relatives à l’éducation, à l’emploi, à la petite enfance,à la jeunesse, aux femmes , aux personnes âgées, à la santé , à la sécurité alimentaire, à la solidarité, à la promotion de l’entreprenariat local, au dialogue social ….

En somme, il s’agira de conclure un contrat de confiance avec des femmes et des hommes, capables, et aptes à participer et à faire participer les populations, politiquement, économiquement, socialement, et culturellement à la reconstruction de la Casamance, à la promotion de la Paix , de la diversité et au débat incontournable sur l’avenir de la Casamance.
A l’attention des acteurs politiques engagés dans la conquête du pouvoir local en Casamance, l’association SOS Casamance lance un appel à la sérénité, et aux respects des règles de jeu démocratiques et électorales afin de préserver la Paix sociale.
Enfin, l’association SOS CASAMANCE rappel aux électrices et électeurs de la Casamance, que leurs choix au soir du 29 juin 2014, seront déterminants pour l’avenir de la Casamance et de la Paix tant souhaitée.

Fait à Paris le 24-06-2014

Le Président
Amadou SYLLA






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image