leral.net | S'informer en temps réel

Elections locales : Tivaouane s’engage aux côtés de Diop Sy

Les responsables à la Mairie de Tivaouane ont un adversaire de taille, Demba Diop, plus connu sous le nom de « Diop Sy ». compte prendre la gestion de sa ville de cœur. Et un soutien de taille lui est promis.


Rédigé par leral.net le Mercredi 16 Avril 2014 à 00:08 | | 2 commentaire(s)|

Elections locales : Tivaouane s’engage aux côtés de Diop Sy
Demba Diop, plus connu sous le nom de « Diop Sy », a initié ce dimanche un méga meeting à la grande place de la gare ferroviaire de Tivaouane. Le pari de la mobilisation a été réussi et les populations sont sorties en masse arborant des boubous aux couleurs jaune et marron du parti « Convention patriotique pour la justice et l’équité » » (Cpje) / Nay leer.

Des slogans aux messages assez bavards étaient portés par les jeunes. « Diop Sy », l’homme du moment et le bâtisseur réaliste d’un Tivaouane qui triomphe, « Pour le rayonnement de Tivaouane, je m’engage avec Cpje ». Au nom de la famille d’El Hadji Malick Sy, Kantoum Sy, fille de Serigne Mbaye Sy Mansour, a notifié le soutien de sa famille à Diop Sy. « Nous allons vous offrir la mairie de Tivaouane. Toute la famille d’El Hadji Malick Sy vous soutient. Nous voulons des emplois pour les jeunes, des financements pour les femmes. Tivaouane est une ville insalubre, l’éclairage public y fait défaut. L’hôpital manque de tout », a-t-elle martelé pour peindre un tableau sombre de la commune de Tivaouane.



Fortement plébiscité, Diop Sy n’a pas manqué d’afficher ses ambitions pour la cité religieuse. « Mes ambitions pour Tivaouane se sont réalisées aujourd’hui. On va vers des élections. Et une seule personne ne peut gérer Tivaouane. Il faut une équipe comme dans les « Navétanes ». Si nous donnons nos cartes d’électeurs à des individus qui ne sont pas intéressés par le bien être des populations. Tivaouane continuera encore à régresser. Les chefs religieux ont l’habitude de dire qu’ils veulent un maire qui assiste les populations et non pas un maire assisté. Dans ce meeting, nous avons une forte présence des jeunes. Cette jeunesse qui représente l’espoir. Tivaouane doit être modernisé. C’est nous-mêmes qui pouvons bâtir Tivaouane. Nous n’accepterons pas que les gens détruisent notre cité. Nous prendrons les destinées de notre ville. On tend la main à tout le monde. Nous n’avons pas de parti politique, notre parti c’est Tivaouane. Si Tivaouane ne se développera pas, le Sénégal ne se développera pas. C’est une ville où convergent des milliers d’individus lors du Gamou qui est l’unique manifestation religieuse la naissance du Prophète Mouhamed (Ps). Nous avons l’ambition de moderniser la ville de Tivaouane. Si nous gagnons les élections, le Conseil municipal prendra en charge la scolarisation des enfants issus démunies. Je suis votre esclave. Je suis à votre disposition et au service de Tivaouane. J’aime cette ville que n’importe qui d’autre. Nous voulons des gens qui respectent les chefs religieux Nous ne sommes pas là pour des prébendes 2014 est l’année de départ pour la modernisation de Tivaouane », a-t-il dit. Les différents orateurs sont largement revenus sur les bonnes œuvres de Diop Sy qui assiste beaucoup les populations.

Source : L’Obs






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image