leral.net | S'informer en temps réel

Électrification rurale : Le Sénégal ambitionne une couverture de 60% d’ici à 2017

Conformément aux recommandations du système des Nation Unies, le Sénégal s’est fixé l’objectif d’atteindre en 2017, l’accès universel à l’électricité au lieu de 2030. Pour ce faire, l’Etat du Sénégal compte mettre en valeur ses potentialités énergétiques dans le contexte d’importantes découvertes de pétrole et de gaz avec une politique énergétique basée sur l’inclusion sociale et une politique de compétitivité en terme de coûts et d’efficacité des installations.


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Juin 2016 à 16:49 | | 3 commentaire(s)|

Dans le cadre de sa politique énergétique : le mixte énergétique, le gouvernement du Sénégal ambitionne de garantir l’approvisionnement, le renforcement des capacités de production de l’électricité avec des sources diversifiées combiné à un accroissement de la part des énergies renouvelables. Avec un taux d’électrification actuel de 35,5%, le Sénégal envisage d’atteindre d’ici à 2017 un taux de 60%, avec ses importantes découvertes de pétrole et de gaz.
«Dans un contexte qui est marqué par d’importantes découvertes de pétrole et de gaz, le Président Macky Sall a mis en place la politique du mixte énergétique, une politique acquise sur l’inclusion sociale, l’accès à l’électricité, une politique de compétitivité en terme de coût et d’efficacité des installations. Cette politique énergétique ambitionne de garantir la sécurité de l’approvisionnement, le renforcement de nos capacités productives et l’accès universel à l’électricité, notamment pour les zones rurales», a indiqué le porte-parole du gouvernement .

Selon Seydou Guèye, conformément au système des Nations Unies qui a déclaré cet objectif de développement durable à l’horizon 2030, le Sénégal a fait l’option d’y arriver en 2025 avec un objectif intermédiaire en 2017 d’arriver à un taux de couverture de 60%. Dans le cadre du Programme d’Urgence d’électrification rurale, des efforts et des performances ont été faits. «En 2012 nous avions 1648 villages électrifiés, en 2015, nous en sommes à 2840. Donc une progression de 72%, en valeur relative est de 1192 villages supplémentaires. Globalement, le taux d’électrification rurale en 2012 était de 24%, actuellement nous sommes à 35,5% avec un objectif de 60% en 2017», explique le responsable Apr.

Au sortir du conseil interministériel sur l’électrification rurale, des recommandations ont été adressées au ministre l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, Thierno Alassane Sall. Après analyse du secteur, l’une des recommandations les plus importantes porte sur la stratégie, en plus du plan de production, et la mise en place d’un plan de transport en cohérence avec le système d’exploitation du gaz.

Saly Sagne
(Stagiaire)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image