leral.net | S'informer en temps réel

Elie Baup clame sa fierté d’être à l’OM et évoque les cas Gignac et Barton

L'Olympique de Marseille réalise un début de saison parfait ou presque, qui lui permet d'occuper la tête du classement en Ligue 1. Un retour au tout premier plan en partie dû à un certain Elie Baup.


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Octobre 2012 à 12:24 | | 0 commentaire(s)|

Elie Baup clame sa fierté d’être à l’OM et évoque les cas Gignac et Barton
Didier Deschamps parti, l’Olympique de Marseille a misé sur Elie Baup pour reprendre les rênes d’une équipe ayant connu un exercice plus que compliqué. Un choix qui, sur le moment, en avait étonné plus d’un. Mais depuis, la mayonnaise a pris et de quelle manière, les Phocéens pointant à la première place du classement du championnat de France de Ligue 1. Habitué à travailler avec des groupes restreints et jeunes, le coach à la casquette a trouvé tous les éléments pour se plaire dans la cité phocéenne. De quoi le combler comme il le confie au Canal Football Club : « C’est vrai qu’on a un groupe réduit avec beaucoup de jeunes aussi, et j’ai un passé de formateur. Il y a beaucoup de jeunes de qualité, un vivier très important. C’est un honneur que d’être dans un club aussi prestigieux que l’OM, le club numéro un pour les Français ».

Et après avoir joué les consultants trois ans durant, le technicien savoure son retour réussi, lui qui base son mode de fonctionnement sur le partage : « On ne peut pas réussir dans le sport sans le partage, cette dimension humaine. Et c’est ce qui me fait plaisir à l’OM, il y a cette dimension. Le sport, c’est fait pour ça. Le métier d’entraîneur ne s’oublie pas, le stress des matches vous imprègne à vie. On est jugé sur le résultat, mais il y a toute cette partie avec les joueurs, ce côté pédagogue où on essaye de transmettre des choses aux joueurs. Le management de l’équipe, c’est surtout des entretiens individuels, ou par séquences de jeu. Il y a aussi la contribution invisible de la part des adjoints, du préparateur physique, du directeur sportif ».

Une contribution de tous, qui permet à un élément comme André-Pierre Gignac de retrouver les sommets. Elie Baup refuse toutefois de tirer la couverture à lui dans ce retour en grâce, prenant également soin d’évoquer le cas de Joey Barton : « Dire qu’on n’a pas sa part, ça voudrait dire que l’entraîneur n’a pas son mot à dire dans la réussite du joueur. Mais dire que je suis responsable est faux. Il a fait une bonne préparation et n’a pas de problèmes physiques. Il faut qu’il ait l’intégralité de ses moyens pour marquer. Ce qui lui permet de réussir, c’est l’union dans le club. Se sentir dans la peau d’un titulaire, ça aide. Et tous les joueurs ont confiance en lui. Je n’avais aucun a priori sur Barton. Je le découvre, c’est quelqu’un de formidable, pas du tout le bad boy qu’on décrit. Il est généreux sur le terrain, il me tarde de le voir en championnat car on a besoin de beaucoup de joueurs au milieu ».

Khaled Karouri






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image