leral.net | S'informer en temps réel

Elle découvre que son défunt mari était son père

Une sexagénaire américaine a découvert que son défunt mari et père de ses trois enfants n'était autre que son propre père.


Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Septembre 2012 à 10:31 | | 0 commentaire(s)|

Elle découvre que son défunt mari était son père
Valerie Spruill, qui réside à Doylestown dans l'Ohio aux Etats-Unis, a fait cette découverte choquante en 2004 soit six ans après la mort de son mari. Huit ans plus tard, Valerie Spruill a contacté la presse pour révéler au grand jour cet horrible secret qui l'a tant fait souffrir.

Elle explique que son cauchemar a commencé alors qu'elle n'avait que neuf ans. A l'époque, elle a appris que ceux qu'elles considéraient comme ses parents étaient en fait ses grands-parents. On lui explique alors que sa mère était une prostituée et qu'on ignore l'identité de son papa. Mais en réalité, Christine, sa mère biologique venait régulièrement lui rendre visite. Valerie pensait, alors, que c'était une amie de la famille.

Des années plus tard, Valerie rencontre Percy Spruill, un chauffeur de camions qu'elle épouse peu après. Le couple aura trois enfants tout au long de leur union. En 1998, Percy décède. Six ans plus tard, un oncle lui révèle que son mari était en fait son père. Des propos confirmés par un test ADN entrepris par Valerie qui a fait analyser des cheveux retrouvés sur le peigne de son mari.

Pour Valerie, c'est le choc. D'autant que la sexagénaire apprend qu'ils étaient très nombreux à savoir. Interrogée sur le nombre de personnes qui étaient au courant, celle-ci répond. "La moitié de la ville d'Akron".
Toutefois, Valerie tente de justifier le comportement de son mari (père). "Je pense qu'il était au courant mais qu'il a eu trop peur de me le dire", explique-t-elle. "Je ne le hais pas", précise-t-elle également.

Si Valerie souhaite que le scandale éclate aujourd'hui, c'est que la sexagénaire a décidé de se mettre à la recherche d'éventuels frères et soeurs. "Cette histoire doit être racontée, parce que les enfants ont le droit de savoir d'où ils viennent. Même si je sais que la vérité peut faire très mal", ajoute-t-elle.






Hebergeur d'image