Leral.net | S'informer en temps réel



Elle donne naissance à un garçon dans une famille composée uniquement de filles depuis 50 ans (Photos)

Rédigé par la rédaction le 19 Juin 2017 à 22:51 | Lu 2008 fois

Elle donne naissance à un garçon dans une famille composée uniquement de filles depuis 50 ans (Photos)

Dara Crouch était persuadée d’accoucher d’une fille car aucun garçon n’est né dans sa famille depuis plus de 50 ans. ‘’J’étais totalement choquée’’, a-t-elle déclaré aux médias locaux. La belle preuve est visible sur les images.

Il n’ y a que deux choix. Celui d’une fille ou d’un garçon. Certains préfèrent les ‘’mâles’,’ d’autres les filles.

50 ans d’attente…

Dara Crouch qui vit en Georgie aux Etats-Unis, est tombée de haut quand on lui a annoncé la nouvelle. Elle était persuadée d’accoucher d’une fille car aucun garçon n’est né dans sa famille depuis plus de 50 ans. Toute surprise, elle se livre aux médias.

« J’ai commencé à m’inquiéter parce que je n’avais jamais été dans l’entourage d’un petit garçon et je ne savais pas grand-chose sur comment en élever un. Lorsque ma sage-femme Melissa me l’a montré, j’étais totalement choquée ».


Des pleurs derrière la caméra…

Surprenantes et uniques, ces photos dévoilent la surprise totale et la joie d’une maman qui vient de se rendre compte que sa vie a changé, irrévocablement. La photographe Neely Ker-Fox a déclaré qu’elle était particulièrement émue elle-même.

« Quand Dara m’a regardée, j’ai capturé cette réaction, connaissant les inquiétudes que nous avons lorsque notre deuxième enfant arrive au monde. ‘’J’ai éclaté en larmes derrière la caméra », dit la photographe.


La surprise devait être d’autant plus spéciale, étant donné qu’elle et son mari n’avaient pas voulu connaître le sexe de leur bébé, préférant garder la surprise jusqu’au dernier jour. Le mari, de son côté, avait prédit la naissance de son garçon : « Mon mari pensait depuis le début que c’était un garçon. Je n’étais pas convaincue. J’avais ce sentiment étrange de connexion avec les habits de ma fille, et comme leurs anniversaires allaient être à trois semaines de différence, j’aurais pu les réutiliser » raconte sa femme à Popsugar.


Emeraude ASSAH afrk.mag