leral.net | S'informer en temps réel

Elle est photographiée nue par la femme de son amant

Cette affaire de mœurs qui a atterri, hier mercredi, sur la table du juge du tribunal départemental de Dakar s’est déroulée à Guédiawaye. Les révélations, faites à la barre par les deux parties, sont assez édifiantes sur les tenants et les aboutissants de cette affaire. En effet, il s’agit de la publication d’images nues d’une dame mariée et enceinte de surcroît, répondant au nom de Ndèye Astou Sène (25 ans). Les mis en cause dans cette affaire sont le Gambien Pape Abdou Gaye et son épouse Madjiguène Ndjim (33 ans).


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Juin 2010 à 18:52 | | 9 commentaire(s)|

Elle est photographiée nue par la femme de son amant
Selon les propos de l’époux Pape A. Gaye, la victime l’avait invité à une partie de jambes en l’air, moyennant la somme de 10 mille francs. Mais il se trouve que le sieur Gaye a été surpris, sur la liaison téléphonique, par sa femme qui l’accusait d’entretenir des relations amoureuses avec la victime. Ainsi, pour prouver à sa femme le contraire, Gaye a mûri le plan suivant : tendre un piège à la dame Ndèye Astou Sène en la faisant venir à la maison pour ensuite la photographier nue et distribuer les images dans tout le quartier.

Au prétoire, la victime Ndèye Astou Sène soutient avoir été contrainte de se déshabiller par l’épouse du sieur Gaye qui la menaçait de mort avec un couteau. Interpellé par le juge sur les mobiles de tels agissements, le sieur Gaye soutient qu’il voulait tout simplement se débarrasser de cette dame. Son épouse passe aux aveux en reconnaissant avoir photographié, reproduit et distribué les photos dans le quartier.

Ainsi, la partie civile réclame la somme de dix millions de nos francs en guise de dommages et intérêts. Le procureur, qui qualifie cette affaire d’‘acte impudique’ et d’‘agissement immoral de nature à atteindre l’honneur et la dignité de la victime’, a requis quatre mois ferme à l’encontre du couple Gaye. La défense, qui parle de ‘prostitution clandestine’, dénonce la conduite de la victime qui se trouve être mariée et s’est rendue au domicile du sieur Gaye à 22 heures. Cette attitude est de nature à disloquer les couples et à rompre l’harmonie sociale, si l’on en croit la plaidoirie de Me Makhfouz Thioye. Il a plaidé la relaxe pure et simple à titre principal. A défaut, l’avocat de la défense demande une application bienveillante de la loi à l’endroit de ses clients. Le délibéré est attendu le 16 juin prochain.

P. NDIAYE

Source : Walfadjri



1.Posté par amiral le 03/06/2010 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mon gars va revérifier ton source,la fillette en question n'est pas mariée,elle s'apelle ndeye astou sene demeurant à la cité sentenac villa n°63 fille de fatou et de abdou sene;elle est divorcée depuis 3 ans.

vérifiez vos sources la prochaine fois,avant d''ecire vos genres de bétises.

Un cousin de la victime qui refute la theze de prostituée!!!

cordialement!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par Ndiaye le 04/06/2010 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Sénégal encooooooooooooooore l'argent la femme, l'argent la femme, l'argent la femme développement nada ça finira un jour in challah.

3.Posté par mademba le 04/06/2010 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Article ,comme tu me rediges,nul.

4.Posté par thiatt le 04/06/2010 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Liiii, khaliss tass na sénégal. Mais nak le récit n'est pas claire.


5.Posté par Bozz le 04/06/2010 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est dommage!

6.Posté par sam le 05/06/2010 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

amiral ya bone ya niake soutoura, imagine toi ou une de tes sœur la place de cette dame.

7.Posté par NITHE le 07/06/2010 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on dirai ke ta pas de maman met le a la place de ta chere maman espece de con imbecile

8.Posté par fatou fall diouf le 07/06/2010 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu mérite d'etre tué par ce ke tu n'a de coeur comme si tu n'a pas de mère.

9.Posté par Justice à la sénégalaise le 09/06/2010 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que du verbiage; la semaine passée ce fait divers disait que la maîtresse de ce cocu* Gaye était enceinte et que la femme a obligé la fille (non fillette) à se déshabiller pour la photgraphier .
Moralité : le gambien a voulu jouer au plus malin avec sa femme/tigresse et sa maîtresse enceinte de ses oeuvres et aujourd'hui match nul, tout le monde se retrouve au tribunal.
Belle moralité et mentalité au Sénégal, on tire à bout portant sur les toubabs mais ce n'est en l'occurance pas eux qui se conduisent comme de vertueux musulmans qui nous l'a chantent (pédophilie, moeurs corrompues, adultère, j'en rajoute ? ) alors révisez votre Coran messieurs les donneurs de leçon !
P.S. Mme la tigresse doit s'acheter de nouveaux "atouts de séduction " et attacher son c"hien de mari

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image