leral.net | S'informer en temps réel

Elle sollicite les pratiques mystiques d’un charlatan pour tuer son ex-coépouse

Peut-être que Aminata Gningue soupçonnait son ex-coépouse de vouloir se remettre avec son ancien mari. Depuis que Fatou Mbaye , institutrice, a divorcé d’avec son mari,elle vit avec sa fille âgée de 15 ans dans un appartement. La dame était la coépouse d’Aminata gningue. L’enseignante a surpris un jour sa fille en train de parler au téléphone avec quelqu’un.


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Octobre 2011 à 12:13 | | 0 commentaire(s)|

Elle sollicite les pratiques mystiques d’un charlatan pour tuer son ex-coépouse
Elle interpelle la gamine qui lui affirme que son interlocuteur s’appelle Rawane Seck. Ce dernier a menacé la petite de l’enlever et la tuer si elle refusait de lui donner le nouveau numéro de téléphone de sa mère. Ces menaces de mort ont poussé la gamine à ne plus se rendre à leur établissement scolaire. Une situation qui a mis la maman de l’adolescente en boule qui prend son téléphone et appelle aussitôt Rawane



Lequel se présente et lui affirme qu’il est le marabout de son ex-coépouse Aminata Gningue, qui lui a demandé de la tuer ainsi que sa fille par des pratiques mystiques. Prise de peur, Fatou garde néanmoins son sang-froid et poursuit la conversation téléphonique. Le marabout lui réclame 245.000F pour laisser tomber le travail. Mai, soupçonnant un coup fourré, la dame prend la précaution d’enregistrer ses entretiens téléphoniques avec le marabout et file droit alerter les limiers de la police de Sicap Mbao. Qui, ayant localisé le charlatan, ont monté une planque avant de le coincer. Il l’embarque et le conduit au poste de police. Toutefois Rawane Seck et Aminata Gningue ont été mis au frais hier pour tentative de mort, tentative d’intimidation et d’enlèvement, et tentative d’escroquerie contre Fatou Mbaye.

Par: kyaba pour la rédaction de galsentv






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image